Le solo libre intégral?

A propos de « Seul et sans corde dans Excalibur » et « L' escalade en solo, une provocation? », « Les Alpes » 2/2005 Nous, le groupe d' escalade de la section Brugg du CAS, avons intensément discuté des articles « Seul et sans corde dans Excalibur » et « L' escalade en solo, une provocation? ». Notre conclusion est la suivante: quand quelqu'un met sa vie en jeu sans mettre en danger celle des autres, c' est son affaire. Chacun est responsable de lui-même et peut faire ce qu' il veut de sa vie. Mais nous trouvons cela complètement déplacé que, dans notre revue, une telle place soit réservée à ces junkies de l' adrénaline. Une petite note sur l' escalade en solo libre aurait suffi, sans mention de nom et sans image. Nous n' avons besoin ni de spectacle ni de culte de la personnalité dans le monde de la montagne.

L' alpinisme est un sport qui se pratique avec des amis, où les buts sont atteints dans l' effort commun et dans la confiance réciproque. Les risques n' y sont pas exclus, mais ils peuvent être passablement réduits par la formation, l' expé et la progression à plusieurs. Nous espérons que la rédaction ne se permettra plus de tels faux pas à l' avenir a Herber t Schattner, Unterehrendingen ( trad. )

Feedback