Le ticket «myclimate» – un leurre

A propos de l' article « Courses de mon- tagne et escalade dans des pays lointains », Les Alpes 2/2004 Dans cet article, l' auteur nous rend attentifs au fait que non seulement les déplacements en voiture, mais aussi les trajets en avion contribuent massive- ment au réchauffement du climat. L' af firmation selon laquelle, grâce à l' achat d' un ticket « myclimate », les usagers de l' avion peuvent compenser indirecte- ment les émissions de gaz en versant la somme modeste de 8 francs par heure de vol est erronée. Par le biais des projets mentionnés sur le site Internet, les émis- sions de gaz à effet de serre peuvent certes être compensées. Mais c' est un leurre de croire que les problèmes dus à la pollution aérienne seront ainsi réso- lus. En plus des gaz à effet de serre, les avions émettent en effet d' autres subs- tances nocives et sont à l' origine d' une importante nuisance sonore. a E r i k a F r e h n e r, S a r g a n s, s e c t i o n P i z S o l ( t r a d. )

Feedback