« Les marteaux-piqueurs de l'oreiller »

Ce sont là de vrais problèmes. Il existe pourtant une mesure très simple: lorsque je dors avec d' autres personnes dans un gîte, je coince un bouchon de liège entre mes dents, sans préférence pour une marque ou un millésime! La position ainsi modifiée de la mâchoire empêche le ronflement et si l'on perd le bouchon, il suffit de le remettre à sa place entre les dents. Pour ne pas l' avaler, on le munit d' un petit cordon qui permet de le retirer si nécessaire. Ce système fait ses preuves chez moi depuis des années. Finis les ronflements! a Fridolin Schlittler, Wädenswil ( trad. )

Feedback