Médaille d’or pour la protection des montagnes. Médaille du Mérite 2002 du roi Albert Ier

Nouvelles des ALPES

Il notiziario delle ALPI

ALPEN-Nachrichten

Médaille du Mérite 2002 du roi Albert I er

Médaille d' or pour la protection des montagnes

La Fondation du Mémorial roi Albert I er a décerné, lors d' une cérémonie qui a eu lieu à Zernez en août dernier, sa médaille du mérite à cinq personnes et organisations qui se sont distinguées par leur engagement hors du commun en faveur de la protection des montagnes.

La « Fondation du Mémorial roi Albert I er » est une institution dont le siège se trouve à Zurich et qui a été créée à la mémoire du roi de Belgique Albert I er, décédé en 1934 des suites d' une chute, lors d' une course en montagne. Fondée en 1993 par Walter Amstutz, elle récompense tous les deux ans des personnes ou des institutions qui ont acquis un mérite exceptionnel et durable grâce à

1 Cf. Les Alpes 11/1998 et 9/2000

leur engagement en faveur de la montagne 1. C' est au château Planta-Wilden-stein, à Zernez ( GR ), au bord du Parc national, que le président de la fondation, Jürg Marmet, a remis le 31 août dernier une médaille d' or et un diplôme à cinq personnes et organisations qui se sont – et sont encore – particulièrement engagées en faveur de la protection des montagnes.

Ont été honorés le professeur Jack D. Ives, Canada, pour sa contribution au « Mountain Agenda 1992 » de l' ONU et pour son engagement en faveur d' une reconnaissance mondiale de l' importan des régions de montagne pour les hommes et la nature; le professeur Bruno Messerli, Suisse, pour son rôle déterminant lors de l' élaboration du « Mountain Agenda 1992 » de l' ONU et ses efforts de promotion d' un développement durable dans les régions de montagne du monde entier; Hans Weiss, Suisse, pour son engagement en faveur de la protection des montagnes sur le plan de la législation suisse et pour son enseignement en matière de protection des paysages; l' or « Alliance dans les Alpes », réseau européen de communes de montagne, pour son engagement en faveur d' échanges de connaissances et de savoir-faire à des fins de développement écologique et économique durable. Enfin, la fondation a également honoré l' organi autrichienne « Öko Himal » pour son efficace participation au développement des régions de montagne du Népal, notamment lors de la réalisation d' une petite centrale hydraulique et l' introduc de l' utilisation de l' énergie solaire dans le Parc national de Sagarmatha.

Protection locale et globale des montagnes Dans leurs allocutions, les lauréats ont souligné à quel point il est important de s' engager en faveur de la protection des montagnes, localement et globalement. C' est ainsi que Hans Weiss n' a pu préserver le paysage de lacs de Haute-Engadine des excès de la construction qu' au prix d' une infatigable lutte. Bruno Messerli, un des « pères » de la nouvelle région sous protection de l' Unesco, celle de la Jungfrau–Aletsch–Bietschhorn, s' est pour sa part félicité d' avoir été honoré par une médaille décernée au nom d' un homme dont les activités alpines lui étaient jusque-là inconnues. A l' ave, a-t-il déclaré, c' est d' un autre œil que, de Rosswald ob Brig, il regardera le Hübschhorn et l' arête des Belges – arête parcourue pour la première fois en 1913 par le roi Albert I er et ses guides.

Des renseignements supplémentaires à propos de la fondation, lauréats et du roi Albert I er sont disponibles sous www.king-albert-foundation.ch a

Daniel Anker, Berne ( trad. ) Le roi Albert I er sur le sommet de la Tannenspitze ( Engelhörner ) le 30 septembre 1930. A l' arrière, Rosenlaui Les lauréats de la Médaille du mérite roi Albert I er, à l' entrée du château Planta-Wildenstein à Zernez: ( de g. à d. ) Rainer Siegele, secrétaire général de « Alliance dans les Alpes »; le professeur Bruno Messerli, la professeure Patricia East de « Öko Himal », Hans Weiss et le professeur Jack D. Ives Photo: Walter Amstutz/archives Yvonne Gozon Photo: Daniel Anker

Feedback