Médailles de la Fondation Roi-Albert (Remise de -)

Mi-septembre dernier, à Pontresina, quatre personnes ont été distinguées pour les mérites exceptionnels qu' elles se sont acquis dans divers domaines concernant les montagnes du monde: Silvia Metzeltin, Charles S. Houston, Erhard Loretan et Pit Schubert, qui se sont vus décerner chacun une médaille du mérite de la Fondation Roi-Albert.

La « King Albert I Memorial Foundation » ( KAMF ) a été fondée en 1993, en souvenir du roi des Belges Albert 1er, qui a régné de 1909 à 1934 et qui était par ailleurs un alpiniste doué et très actif. Il trouva la mort en 1934 lors d' une escalade solitaire. La fondation créée à sa mémoire a décerné en 1994 ses premières médailles, revenues à Wanda Rutkiewicz ( à titre posthume ), Lord John Hunt et Bradford Washburn. Cette année, la deuxième remise de médailles a donc distingué quatre lauréats.

Silvia Metzeltin, excellente alpiniste, auteur de livres et géologue, a été honorée « pour les principes éthiques et l' honnêteté, aussi bien vis-à-vis d' elle que des autres, qu' elle applique dans sa pratique de l' alpinisme. Silvia Metzeltin passe pour l' une des tenantes les plus engagées de l' alpinisme féminin. L' Alle Pit Schubert, ingénieur en aéronautique et, depuis sa fondation en 1968, directeur du Centre d' études sur la sécurité du Club alpin allemand, a reçu la médaille Roi-Albert pour son travail exceptionnel dans le domaine de la prévention des accidents et de Jri ( Georges ) Smid dans l' éperon Walker, aux Grandes Jorasses ture de son ami, rentre chez lui, y dépose tout le matériel inutile, y compris son sac de couchage, embarque 27 vis à glace et retourne à Chamonix.

L' après du 29 mars, il est à nouveau à pied d' oeuvre au bas de la face des Grandes Jorasses... où il constate avec effroi qu' il a oublié ses vis à glace à Chamonix! La nuit suivante, redescendant dans la vallée pour la deuxième fois, il tombe dans un trou d' eau sur le glacier et parvient donc à Chamonix trempé jusqu' aux os et frigorifié. Il sèche son équipement dans le premier restaurant qui ouvre ses portes. Puis il s' étend au chaud et réconfortant soleil d' une belle matinée avant de regagner la face des Jorasses, qu' il atteint tard dans la soirée.

Après 28 heures d' escalade de glace par le Grand Linceul, sans prendre de sommeil et avec un peu de bouillon pour toute nourriture, il atteint le sommet, fatigué mais heureux, à 4 h du matin le 1er avril. Il effectue la descente par le même itinéraire, en faisant des rappels sur des vis à glace qu' il abandonne sur place. A 7 h il est de retour au pied de la face, le brouillard monte et la Mer de Glace, d' ordinaire parcourue toute la journée par des centaines de touristes à ski, est merveilleusement silencieuse. Jri compte bien passer encore la journée ici, à se reposer au pied de la face, car c' est son dernier jour de vacances et tout cela est « so scheen »...

Kurt Huggler, Murren BE ( trad. ) Pit Schubert, Erhard Loretan, Charles S. Houston et Silvia Metzeltin ( de g. à dr .) la promotion de la sécurité en montagne. Son livre Sicherheit und Risiko in Fels und Eis, paru en 1994, a été très remarqué. Le médecin américain Charles S. Houston a été honoré pour le rôle de pionnier qu' il a joué dans la recherche en médecine d' altitude. Agé aujourd'hui de 83 ans, Houston s' est fait connaître comme alpiniste mais aussi et surtout par ses publications sur divers aspects du mal des montagnes. Enfin, a également été honoré d' une médaille Roi-Albert le Suisse Erhard Loretan, le troisième homme à avoir gravi tous les quatorze 8000 de la Terre. Il a été distingué pour l' absence de compromis et le style impressionnant qu' il applique en montagne, ouvrant ainsi « de nouvelles dimensions à l' alpinisme moderne ».

Dans son allocution de remerciement, Silvia Metzeltin s' est réjouie de voir les valeurs traditionnelles de l' alpinisme mises en évidence par ces médailles Roi-Albert: « Le sens profond de cet honneur dépasse nos personnes et plaide pour ces valeurs. La liberté et la solidarité, la sécurité en tant que manière d' agir dans la conscience des responsabilités, la médecine d' altitude au service de l' alpiniste et non d' un plan de carrière, l' indépendance lors de performances extrêmes, même dans l' Hima: c' est une belle chose que nous puissions contribuer à la défense de ces valeurs en tant qu' alpinistes », a-t-elle déclaré. Erhard Loretan s' est également exprimé pour exhorter les alpinistes à ne pas oublier les valeurs traditionnelles sur lesquelles se fonde leur passion, qu' il estime de plus en plus menacées par la commercialisation, et pour inviter à davantage de modestie en montagne.

Christine Kopp, Flüelen UR ( trad.. " " .M a. < ont reçu à Diavolezza GR la médaille Roi-Albert

listoire, culture

ït littérature alpines

Storia, cultura, letteratura alpina

alpine Geschichte, ( ultur, Erzählungen

Feedback