Mission accomplie: le CAS, c’est plus que de la montagne Le 150e du CAS touche à sa fin. Rétrospective

A cette occasion, les sections ont organisé des activités d’une incroyable diversité. Elles ont prouvé que le CAS débordait le cadre des sports de montagne.

Voilà, la fête est finie. Pour la plupart d’entre nous du moins. Mais que reste-t-il du 150eAnniversaire du CAS? Comment énumérer les milliers de photos, les cadeaux des clubs alpins amis, les livres, les souvenirs des événements organisés par l’Association centrale et ceux des quelque 150 fêtes dans les sections, les 2000 articles de journaux dans les archives, les reportages télévisés, les impressions que nous ont laissées les expositions au Musée alpin suisse et dans les bibliothèques de Zurich, des Diablerets et de Neuchâtel, sans oublier l’événement organisé par la section Bern sur la Place fédérale?

Certains se souviendront peut-être davantage des nombreux, très nombreux rallyes, escalades et fêtes dans les cabanes. Mais une seule chose est sûre: cette énumération est loin d’être exhaustive. Elle montre de quoi sont capables les membres et les sections de ce club, ainsi que tout ce que nous pouvons réaliser en unissant nos forces.

Une incroyable diversité

Avant que le 150e Anniversaire du CAS ne soit terminé, accordons-nous un instant pour passer en revue les images qui sortent du lot. Elles immortalisent les instants qui ont marqué, selon nous, cet événement.

Nous ne pouvons naturellement montrer ici qu’une petite sélection d’entre elles. Vous serez peut-être nombreux à penser que notre choix n’est pas judicieux, car ce sont d’autres moments qui vous ont marqués. D’autres diront peut-être que c’était bien cela, le 150e Anniversaire du CAS.

Toutes ces réactions prouvent cependant que le CAS n’est pas un club ordinaire et que chacun d’entre nous, aussi différent soit-il, a sa place au CAS et dans ses cabanes. Personne ne se soucie en effet de savoir si vous êtes une citadine ou un montagnard, si vous pratiquez l’escalade en salle ou si vous êtes devenu un as de l’escalade sur glace, si vous randonnez ou si vous préférez peindre la montagne. Nous avons donc prouvé cette année que le CAS, c’est bien plus que de la montagne.

Feedback