Nouvelle offre de bus pour les randonneurs en hiver Le bus de randonnée hivernale en phase-pilote

Le bus de randonnée hivernale constitue une offre de transport d’un nouveau genre. Sa particularité est de ne circuler que s’il répond à un besoin. Les bus desservent des régions propices aux randonnées qu’on ne pouvait jusqu’à présent pas atteindre en transports publics.

«Cliquer, monter dans le bus... et préserver l’environnement!» Voilà la devise du bus de randonnée hivernale, une offre de transport d’un nouveau genre pour les randonneurs à skis et à raquettes. Le site www.schneetourenbus.ch permet de s’inscrire pour un trajet. Les bus ne circulent cependant que si la demande est suffisante, donc si les conditions neigeuses et météorologiques sont bonnes. Ils constituent une nouvelle solution pour se rendre dans des régions appréciées des randonneurs sans prendre la voiture. Les bus de randonnée hivernale entrent en service le 9 décembre (le jour du changement d’horaires) pour la saison hivernale 2018/2019. Dans une première phase-pilote, six lignes sont desservies dans les cantons des Grisons, d’Uri, de Berne et du Valais.

Tratta Cantone Destinazioni possibili Capanne (in parte non custodite)
Trub – Mettlenalp (Napf) BE Escursioni con le racchette al Napf
Bivio – Alp Güglia (Passo del Julier) GR Piz Surgonda, Piz Lagrev, Fuorcla d’Agnel Chamanna Jenatsch CAS
Pany – Geisswis (Prättigau) GR Schneeschuh-Arena Pany / St. Antönien
Disentis, Fuorns, Alpe Casaccia (Lukmanier) GR Piz Rondadura, Pizzo dell’Uomo, escursioni con le racchette al Passo del Lucomagno Cap. Cadlimo CAS, Cap. Cadagno SAT
Andermatt, Göschenen, Färnigen (Meiental/Susten) UR Grassen, Stucklistock, Gross Spannort Sewenhütte SAC, Sustlihütte SAC
Ernen – Binn – Fäld VS Gandhorn, Grosses Schinhorn, Ofenhorn (Punta d’Arbola) Binntalhütte SAC, Mittlenberghütte, Alpe Dèvero
Les lignes du projet-pilote

Tarifs modérés

Comme ces lignes ne sont pas subventionnées, les différents trajets doivent être rentables pour les entreprises. Les bus ne circulent donc que s’ils répondent à une demande. Cela permet d’éviter les voyages à vide, discutables d’un point de vue écologique. L’entreprise de transport de Marco Jäger, entre autres, participe au projet-pilote. Elle exploite une ligne de bus entre Bivio et l’Alp Güglia. «Le bus de randonnée hivernale est une bonne offre complémentaire pour la randonnée à skis dans la région autour de Bivio. Les gens doivent aussi pouvoir aller en randonnée à skis au col du Julier», déclare-t-il. Limiter les voyages à ceux qui ont une forte demande permet d’avoir des prix modérés. Ainsi, la course de 20 minutes entre Bivio et le col du Julier coûte 15 francs par personne.Le CAS est le principal porteur du projet, aux côtés de la Haute école de Lucerne, de Mountain Wilderness et de CarPostal. Le projet a été soutenu financièrement par la Confédération ainsi que les cantons des Grisons, de Berne et du Valais. Si la phase-pilote de cet hiver en Suisse alémanique est probante, il est prévu de l’étendre à d’autres régions.

Comment ça marche?

Les horaires seront publiés sur 
www.schneetourenbus.ch 
dès le 9 décembre 2018. Les courses pourront alors être réservées. La réservation fonctionne avec un système de feux tricolores. Initialement, les feux sont orange pour toutes les courses. Au plus tard deux jours avant la course prévue, l’entreprise de transport régionale décide si le bus circule. S’il y a assez de réservations et que les conditions neigeuses et météorologiques sont adaptées, le feu passe au vert. Si le bus ne circule pas, le feu devient rouge.