Nouvelles lignes et voies rééquipées

L’année passée, les grimpeurs ont aussi ouvert nombre de nouvelles voies ou rééquipé d’anciennes lignes. Afin que vous puissiez vous préparer à votre projet préféré, voici une liste (non exhaustive).Au Felsenhorn, à Kandersteg, on découvrira une voie bien équipée avec des spits:Bartgeier (7a+, 5 L) de Dario et Sepp Kempf. Avec Le Septième Sens(7b+, 7 L), Jean-Marie Porcellana et Grégoire Tieche ont prouvé qu’il y avait encore de la place pour de nouvelles voies même au Sanetsch. Une nouvelle ligne plaisir attend les grimpeurs au Fünffingerstöck, en dessus du col du Susten: Patrick Müller et Martin Boos ont ouvert Bohrgeist (5b+, 9 L) dans un gneiss excellent. Autre voie plaisir, dans le massif du Mont Blanc cette fois: Antoine Bletton et Sébastien Moatti ont réussi la première d’Armand Marley (6a, 7 L) au gendarme du Cardinal, en dessus du refuge de la Charpoua. Les relais ainsi que quelques points d’assurages ont été placés, mais coinceurs et friends sont indispensables.

Voies rééquipées

Il y a aussi du nouveau à Ueschenen: Hans Grossen a rééquipé Transit (6c+, 30 m), Tabu (6c+, 28 m; désormais avec attaque directe) et Goldschuh (6c, 2 L) avec des amis. Ces lignes s’élèvent dans un rocher excellent à gauche de Pschüttigütti. Ces voies requièrent désormais une corde de 70 m et 14 dégaines. La voie Retour au Klein Engelhorn a été rééquipée avec 21 spits, et l’équipement peut désormais être qualifié de bon. Malgré tout, l’espace entre les points est parfois long, et il faut placer des coinceurs supplémentaires, surtout dans les longueurs du haut.

Feedback