Pommade contre le ronflement

C' est avec intérêt et non sans sourire que j' ai lu le texte sur le ronflement paru dans l' édition d' octobre des Alpes. J' au une autre tactique à proposer pour y remédier, testée avec succès cet été à la cabane d' Orny dans le cadre du cours « Rocher et glace »: l' humidification des muqueuses nasales!

Si j' en crois ma partenaire, je ne ronfle qu' en hiver, lorsque l' air est très sec ( elle aussi d' ailleurs !). J' ai donc acheté dans une droguerie une pommade servant à humidifier les muqueuses nasales, et il s' avère que ça fonctionne! J' ai emporté cette pommade avec moi dans la cabane CAS et j' en ai enduit les muqueuses de mon nez. Au début du cours, un autre participant nous a prévenus qu' il ronflait comme un ours. Je lui ai donc proposé de tester ma pommade en lui disant que ça m' avait aidé. Et voilà que, pour la deuxième fois, nous avons tous pu dormir en paix et le ronfleur, qui n' en était plus un, se présentait chaque soir devant ma couchette pour quéman-der un peu de ma pommade miracle. a Roger Stockburger, Boll ( trad. ) Leur valeur réside non seulement dans leur difficulté technique, mais aussi dans l' audace de leurs lignes et dans leur caractère sérieux. » Il lui semble toutefois important de relativiser: « Je ne pense aucunement que les ‹ classiques › doivent obligatoirement rester telles qu' à l' ori. Cela dépend de la voie et du contexte. Je pense même que quelques pitons supplémentaires sont tout indiqués dans une classique, comme dans la voie Amarcord ( Rätikon ) par exemple, dont les longueurs en 6b+ pourraient être judicieusement garnies de quelques pitons. J' ai en effet été un peu paresseux lors de son équipement. » a Alexandra Rozkosny, rédactrice en cheffe ( trad. ) Dans les années 1980, Martin Scheel faisait partie des meilleurs grimpeurs du monde et il ouvrit, avec Supertramp, l' une des premières voies d' esca sportive alpine du degré 6 c+ ( échelle française ).

Aujourd'hui comme hier, la voie qui se perd sur le rocher vertical de la paroi nord du Bockmattli est très exigeante psychiquement, même pour les second: ici, Jürg Roffler en 1984. Photo: ar chiv es Rober t Bösch

Compétitions

Competizione

Feedback