Premier bilan des compétitions internationales 2002. Cédric Lachat dans l’élite mondiale

Cédric Lachat dans l' élite mondiale

Après deux Coupes d' Europe Jeunesse et Juniors en escalade « Difficulté », quatre Coupes du monde Elite dans le même genre et deux Coupes mondiales Elite en escalade de blocs, on peut, à la fin du mois de juin, tirer un premier bilan sur la saison 2002 des compétitions internationales. Pour la Suisse, c' est le nom du Jurassien de Porrentruy, Cédric Lachat, qui vient nettement en tête.

Deux victoires de catégorie convaincantes aux Coupes d' Europe d' Imst et d' Arco ainsi que les places 13, 3et 7 aux Coupes du monde « Difficulté » de Bozen, Imst et Lecco constituent un bilan impressionnant pour Cédric Lachat, 18 ans, de Porrentruy. Après avoir obtenu l' an dernier un 7 e rang à sa première Coupe du monde et montré un potentiel certain, le jeune athlète jurassien impressionne cette année par sa constance. De compétition en compétition, il gagne en confiance et en sûreté, ce qui, en escalade et tout particulièrement en compétition, est d' une importance première. Lors de la Coupe du monde à Imst, il parvient même à se classer parmi les trois premiers d' une compétition de niveau mondial en se plaçant derrière les meilleurs grimpeurs du moment, le Français Alexandre Chabot et le Tchèque Tomas Mrazek. Après Elie Chevieux ( 3 e rang en 1992, à Laval et Birmingham, et victoire de Coupe du monde en 1995 à Moscou ) et Simon Wandeler ( 3 e place en 1998 à Kranj ), Cédric Lachat est ainsi le troisième grimpeur suisse qui prend place sur un podium en Coupe du monde.

Les athlètes de la catégorie Minimes ( années 1989–1992 ): jeunes, dynamiques et pleins d' énergie Cédric Lachat qui, le 8 juin 2002, a obtenu une médaille de bronze dans une compétition de niveau mondial à Imst Pho to :F la vi a Brü es ch LES ALPES 8/2002

Confirmation Partant favori à la Coupe du monde suivante, à Lecco ( entre-temps ont eu lieu les deux victoires en Coupe d' Europe à Imst et Arco !), Cédric Lachat a pu confirmer ses bonnes performances avec l' obtention d' un sixième rang. Au détriment de son collègue d' équipe d' ailleurs, Roman Felix, à qui il a fait perdre plusieurs places. Rappelons que Roman Felix, qui montre lui aussi une courbe fortement ascendante, est entré un peu plus tard dans les compétitions internationales pour des raisons scolaires. Mis à part les bonnes performances de Cédric Lachat et de Roman Felix, le nombre de bons résultats des autres Suisses n' était pas très important. Martin Felix a débuté de manière convaincante sa saison et a atteint les demi-finales lors des deux Coupes du monde de Bozen et Ekaterinburg. En Russie, Thomas Achermann est lui aussi parvenu en demi-finale. Chez les Dames, les résultats de pointe manquent pour le moment puisque Annatina Schultz, tout comme Alexandra Eyer, n' ont pas pu s' entraîner dans leur cadre habituel en raison d' examens intermédiaires et finaux; elles n' ont donc pas pu répéter les résultats de l' an dernier.

Escalade de blocs Elite Lors des deux Coupes mondiales d' esca de blocs de Fiera di Primiero et Lecco, le meilleur Suisse du moment dans ce type d' escalade, Matthias Müller, est parvenu à se classer parmi les vingt premiers. David Gisler n' y est parvenu qu' à Fiera di Primiero. Contrairement aux années passées, cela ne signifie plus une qualification en finale puisque, à partir de cette saison, ce sont seulement les derniers huit meilleurs qui peuvent prendre part à la finale.

Jeunesse et Juniors en escalade « Difficulté » Lors des Coupes d' Europe d' Imst et Arco, outre les Juniors Cédric Lachat ( deux victoires ) et Roman Felix ( 3 e à Arco ), de nombreux autres jeunes ont pu confirmer leurs performances de l' année dernière. Ainsi, Simon Anthamatten, troisième Junior suisse, est parvenu en finale à Imst; dans la catégorie Jeunesse A, Anthony Sapey ( 3 e rang à Imst ), Remo Sommer et Daniel Winkler, avec leurs places en finale, ont montré qu' il fallait cette année compter aussi avec eux. En outre, la concurrence ne s' est pas affaiblie par rapport à l' an dernier au cours des deux compétitions. Il en est de même pour la catégorie Jeunesse B dans laquelle Thomas Schmid, à Imst, a obtenu un très bon 7 e rang, et pour la catégorie Jeunes filles. C' est là que les Suissesses, formées sur de bonnes bases, ont fait leurs premières expériences au niveau international, mais sans toutefois atteindre une place en finale. Les résultats peuvent être consultés sur www.sac-cas.ch a

Hanspeter Sigrist, chef Escalade de compétition ( trad. ) BEL ( 1 re place Dames ), Alexandre Chabot/FRA ( 1 re place Messieurs ), Cédric Lachat/SUI ( 3 e place Messieurs ), Sandrine Levet/FRA ( 3 e place Dames ) Coupe du monde à Imst: les heureux gagnants. De gauche à droite: Tomás Mrázek/CZE ( 2 e place Messieurs ), Katrin Sedlmayer/GER ( 2 e place Dames ), Muriel Sarkany/ Pho to s:

Ma rc o Ko st

Feedback