Prix spécial pour la promotion de la relève. Crédit Suisse Juniors Awards 2004

Crédit Suisse Juniors Awards 2004

Prix spécial pour la promotion de la relève

Swiss Climbing a été distingué à l' oc des « Crédit Suisse Juniors Awards 2004 » par le prix spécial pour un travail associatif exemplaire dans le domaine de la relève. Le concept de relève « Swiss Climbing Spiderkids » et sa mise en œuvre aussi bien dans le sport de compétition que dans le sport de masse ont ainsi obtenu la plus haute reconnaissance du sport suisse.

Le Prix spécial pour un travail associatif exemplaire dans le domaine de la relève a été décerné le 2 avril dernier au château de Lenzburg. Le triple champion du monde Cadets, Roman Felix, représentant des grimpeurs de la relève, et Leo Condrau, membre du Comité central et responsable du secteur Sport de compétition du CAS, ont reçu la distinction et le prix doté d' un montant de 10 000 francs.

En dix ans vers le succès Depuis les premiers grands succès de Susi Good au début des années 90 ( championne du monde en 1992 et 1993, championne d' Europe en 1992 ) et l' intégration officielle de l' escalade de compétition dans les structures du CAS à l' occasion de l' Assemblée générale de 1994 à Martigny, près de dix ans se sont écoulés. Pendant ce laps de temps, l' esca de compétition a passé du statut de « tendance exotique » à celui de discipline sportive digne d' intérêt et accessible à un large public. L' escalade sportive est à la mode et les parois artificielles d' escalade font quasiment partie des équipements des salles de sport. Les salles d' escalade commerciales connaissent une affluence considérable.

Promotion exemplaire Suivant l' exemple des champions du monde Cadets et Juniors, Roman Felix et Cédric Lachat, de plus en plus d' athlètes de la relève se sont approchés de l' élite mondiale. C' est sur la base de ces succès qu' a été présenté en 2002 par Gabriele Madlener ( responsable de la relève Sport de compétition au CAS ) le concept « Swiss Climbing Spiderkids ». Ce concept relie les « douze éléments pour le succès de la relève dans le sport de compétition suisse » de Swiss Olympic à une conception propre de la promotion. Il est aujourd'hui appliqué de manière suivie par le secteur Sports de compétition et fait en permanence l' objet d' améliora.

« Nous n' étions pas tenus à des structures établies et nous avons pu accorder nos idées avec celles de Swiss Olympic », déclare Gabriele Madlener, qui a pu fêter de nombreux succès avec les athlètes en tant que responsable du Sport de compétition dans les années 90, fondés sur sept éléments de promotion ( cf. Les Alpes 12/2003 ). Les éléments sont liés entre eux de telle manière qu' ils se soutiennent et se complètent. L' entrée comme la sortie du circuit de promotion sont possibles en tout temps et les décisions sont toujours prises personnellement par chaque enfant ou chaque jeune.

Les centres régionaux, lien entre compétition et sport populaire Outre les sportifs de compétition, on parle aujourd'hui de près de 30 000 amateurs d' escalade sportive. Un grand potentiel se trouve dans le mouvement de relève. Dès lors, l' escalade sportive ( Rivella Climbing Spiderkids ), le sport de compétition et l' école ainsi que la détection des talents dans les groupes d' en des centres régionaux sont de première importance pour l' association et la relève. Dans le domaine de la compétition, on tient compte aussi bien des sportifs de pointe ( National Youth Climbing Cup ) que de la promotion de cercles plus larges ( compétitions régionales et séries de compétitions ludiques ). Les cinq centres régionaux ( à long terme, dix sont prévus ) « sont importants pour le développement de ce sport à la mode et servent à faire le lien entre le sport de compétition et le sport populaire », souligne Leo Condrau, chef du secteur Sport de compétition au CC. Les centres régionaux ont été créés en 1998 par le CAS comme instrument pour la découverte des talents et la promotion de la relève des jeunes gens dès 12 ans. Ils ont un mandat de prestations qui comprend la conduite de groupes d' entraînement et d' un cadre régional sur le modèle de l' équipe nationale de relève.

Des athlètes comme exemples pour la jeunesse « L' escalade ne procure pas seulement du plaisir, mais développe encore une volonté d' aller à ses limites, une manière de pensée analytique et des facultés de coordination », souligne pour sa part le triple champion du monde Roman Felix. En s' entraînant régulièrement et en

Les grimpeurs de la relève ont délégué Roman Felix, trois fois Champion du monde Cadets, pour recevoir le prix spécial – doté de 10 000 francs –, récompensant le travail sociétaire exemplaire effectué dans le domaine de la relève Photo de groupe des meilleurs: l' équipe de curling de Dübendorf: meilleure équipe de la relève, Daniel Albrecht ( deuxième depuis la droite ) et Tamara Wolf ( deuxième rangée, centre ): meilleurs athlètes de la relève pour le ski; Roman Felix ( en bas, deuxième depuis la gauche ) en compagnie de son parrain Fredy Kübler ( tout à gauche ), pour le prix spécial d' escalade sportive Pho to s: PHO TO PR ES S Do ro the a M ülle r

assistant à des compétitions, les jeunes sont amenés vers les concours. Ceux qui ont beaucoup de talent font le saut vers l' équipe nationale Cadets et Juniors. Même les enfants de moins de 12 ans se voient offrir un soutien par le biais de jeux. Celui qui a la chance de voir les plus jeunes évoluer sur des parois d' esca ne peut qu' être conquis par leur enthousiasme.

« L' escalade fait école – Rivella Climbing » est un point central du concept de l' association. Pendant six mois, le CAS voyage d' une école à l' autre avec un directeur de projet et une paroi mobile d' escalade créant ainsi une base de collaboration entre l' école et l' association. Cornel Hollenstein, responsable de la promotion chez Swiss Olympic Talents, s' est déclaré enthousiasmé par l' intégra de l' escalade dans l' offre sportive scolaire. « Les enfants entrent à cette occasion pour la première fois en contact avec ce sport. Ces semaines sont la base du développement d' un sport largement pratiqué », a-t-il déclaré.

Respect mutuel au sein d' une association forte De façon générale, le public du 23 e Crédit Suisse Juniors Awards a été impressionné par le fait que Swiss Climbing ait trouvé une place dans une association faîtière qui compte 111 sections et plus de 100 000 membres. C' est là le signe d' un respect mutuel et la reconnaissance du travail effectué en faveur de l' escalade sportive. Ce n' est que rarement que le sport populaire et le sport de compétition sont réunis comme ils le sont au sein du CAS et de Swiss Climbing. C' est pourquoi Swiss Climbing et, par-là même, le Club alpin suisse, ont plus que mérité ce prix. a

Hanspeter Sigrist, responsable Sport de compétition ( trad. ) Roman Felix, représentant des grimpeurs à succès de la relève, effectue quelques pas de bloc sur la façade du château. Il est assuré par Hanspeter Sigrist ( g. ), chef du secteur Sport de compétition et entraîneur national, et par Leo Condrau ( au centre ), chef du secteur Sport de compétition auprès du Comité central du CAS

Feedback