Raide et spectaculaire Sotsura (8a)

Nous en parlons parfois, sans que cela ne débouche sur rien de concret. Peut-être est-ce simplement un trop gros morceau, trop difficile. Sinon, quelqu’un l’aurait déjà escaladé. Ce morceau, c’est un gigantesque surplomb rocheux sillonné de fissures dans le Val Bregaglia. Des grimpeurs y sont certainement déjà allés, car la paroi s’impose au regard depuis la télécabine de l’Albigna. Selon les informations des locaux, l’imposante partie surplombante de la face en tout cas doit être vierge. En septembre 2017, Marcel Schenk et moi allons y faire un tour sans trop y réfléchir. Nous ne pensions pas que nous serions sous l’emprise de cette paroi de granite pendant une année entière. A l’automne, nous réussissons les cinq premières longueurs. Une escalade en falaise variée, un dièdre fissure qui tire sur les bras et une dalle raide nous mènent à nos limites et au cœur de la paroi. Nous estimons la première longueur à 8a. La suite est un peu plus facile. A partir du milieu de la face, ce n’est plus raide, mais très raide.

En avril, nous revenons dans cette paroi époustouflante. Nous avons pris le portaledge, que nous installons au relais numéro 5, et nous poursuivons notre travail vers le haut. Quelques semaines plus tard, nous venons à bout de la première ascension. Les visites suivantes à la «cattedrale» sont consacrées au nettoyage des prises, au contrôle de certaines sections et aux tentatives d’enchaînement. Puis arrive le grand jour. Fin septembre 2018, le vent du nord amène de l’air sec, ce qui optimise l’adhérence. Les six premières longueurs se font comme sur des roulettes, mais nous rencontrons ensuite quelques difficultés. Dans l’avant-dernière longueur (8a), Marcel chute deux fois et doit revenir au relais. Dans la dernière longueur (7c), c’est moi qui me retrouve pendu à la corde. La deuxième tentative aboutit et, quelques minutes plus tard, l’affaire est dans le sac. Fatigués, mais le visage rayonnant, nous sommes assis sur notre portaledge et savourons la lumière du soir après notre ascension en libre.

{f:if(condition: label, then: label, else: header}  Carnet pratique

Sotsura

En bref: 260 m, 8L, 8a (7c obl.)

Itinéraire: Escalade extrêmement raide dans le septième et le huitième degré. Descente en rappel par la voie et les relais de rappel équipés à cet effet. Descente depuis le pied de la paroi par l’itinéraire de montée.

Matériel: 11 dégaines, corde à double 55 m, coinceurs BD 1 × 00-4 et 2 × 0,3-1.

Accès:De St. Moritz (gare), en car postal via Maloja jusqu’à Pranzaira.

Approche:Du fond de la télécabine de l’Albigna, suivre le sentier de randonnée. A 1400 m, bifurquer à gauche d’abord à l’horizontale, puis descendre brièvement dans le lit de l’Albigna. Suivre la rivière sur 50 m, puis monter à gauche. Remonter des pierriers pour gagner l’attaque (à env. 1650 m) sous l’imposant surplomb rocheux. Temps: env. 1 h-1 h 30.

Feedback