Rectification Fausses indications dans l’article «De la concurrence chez les guides»

Votre article «De la concurrence chez les guides», paru dans «Les Alpes» 7/2013, avance de fausses indications concernant notre école d’alpinisme. Vous écrivez ainsi que notre offre dans l’encadré intitulé «Tarifs très différents» comprend la demi-pension et la nuitée dans les cabanes. Voici la réalité: l’offre de l’école d’alpinisme Alpine Welten concernant l’excursion de trois jours dans la Bernina, telle que mentionnée dans l’article, ne comprend ni taxe de nuitée, ni demi-pension. Ces coûts s’ajoutent au tarif proposé par l’école d’alpinisme Alpine Welten.

Ainsi, le prix de notre excursion de trois jours dans la Bernina se monte à 986 fr. 66 si l’on y inclut les nuitées et demi-pensions. Il se trouve alors à un niveau égal ou plus élevé que celui des offres proposées par les prestataires suisses, et au total plus élevé que celui indiqué dans l’article. Le classement donné est erroné et met notre école d’alpinisme dans la catégorie de classe moyenne.

Comme votre article porte sur la différence alléguée des tarifs et qu’il suggère un niveau inférieur de qualité, particulièrement dans le domaine de l’effectif des groupes, nous tenons à préciser ce qui suit pour ce qui concerne nos excursions en Suisse. Aucune des excursions organisées sur territoire suisse par notre école d’alpinisme ne propose des effectifs de groupes plus importants qu’ils ne sont d’usage dans les écoles suisses d’alpinisme. C’est le contraire qui est vrai, en particulier au Weisshorn et au Mitte­legigrat. Les honoraires que nous payons aux guides sont actuellement les plus élevés parmi ceux des écoles d’alpinisme allemandes. Le montant de 350 euros est nettement plus élevé que celui mentionné dans l’article. Nous approuvons expressément la nouvelle loi sur les sports à risque.

Feedback