Sphinx Toponymie des cimes

 

Le sphinx de la légende d’Œdipe, mi-femme, mi-lion ailé, ne laissait passer les voyageurs que s’ils se montraient capables de résoudre une énigme. Est-ce la raison pour laquelle la tête rocheuse qui se dresse près du Jungfraujoch porte ce nom, ou est-ce parce qu’elle ressemble au sphinx situé près de Thèbes? Ce mot apparaît en tout cas jusqu’en 1930 dans les Jahrbücher (bulletins annuels) du CAS, où il désigne de nombreux endroits des Alpes. En 1913, on donne au Caucase, encore peu exploré, le nom de «Sphinx» et, en 1929, on peut lire: «Un symbole divin, un monstre, l’altitude idéale changée en pierre, le Sphinx des Alpes, un havre d’aventure - le Cervin c’est tout cela!» Apparemment, le terme «sphinx» désignait certains endroits en montagne dont les similitudes ne sont plus très claires aujourd’hui. D’où vient ce nom d’emprunt? Il se peut qu’il vienne de l’image que se faisaient d’eux-mêmes les alpinistes au 19e siècle. En effet, les fondateurs du CAS faisaient partie de la frange cultivée du peuple qui se considérait comme une élite. Les citations issues de la formation classique, utilisées dans la dénomination des montagnes, en témoignent clairement.

Feedback