Stop à l’héliportage de skieurs dans la région protégée d’Aletsch!

L' année 2002 a été déclarée Année internationale de la montagne par les Nations Unies, et Année internationale du tourisme écologique. Presque en même temps, l' UNESCO a reconnu la région Jungfrau-Aletsch-Bietschhorn comme digne de figurer au patrimoine mondial des zones naturelles à préserver. Or, cette zone comprend toujours trois terrains d' atterrissage servant aux transports de skieurs par hélicoptère et aux vols au-dessus des les Alpes.

Sur les trois aéroports de montagne du Jungfraujoch, de l' Ebnefluh et du Langgletscher, 1478 mouvements ont été enregistrés en 2000 par l' Office fédéral de l' aviation civile. L' extension à l' ouest prévue de la réserve mondiale de l' Unesco inclurait également le terrain d' atterrissage de la Petersgrat avec un millier de vols. Les transports de skieurs par hélicoptère et les vols d' hélicoptère à but touristique sont des charges inutiles pour l' environnement alpin. Les villages de montagne et les lieux de cure perdent leur qualité de vie en raison du bruit et des gaz d' échappement. Les amateurs de montagne sont fortement dérangés par le bruit des appareils qui est également une nuisance pour la faune.

Pour ces raisons, l' association Mountain Wilderness a organisé en avril 2002 une manifestation de protestation au Jungfraujoch, à l' Ebnefluh ( 3962 m ) et au Langgletscher. Des signatures d' al allant à l' Ebnefluh ont été récoltées pour une pétition adressée au conseiller fédéral Leuenberger, pétition qui demande au Conseil fédéral, en cette Année internationale de la montagne, de supprimer les trois places d' atter a

Rolf Meier, membre du Comité central de Mountain Wilderness ( trad. )

Feedback