Trésors panoramiques dans le patrimoine mondial Impressions entre Gspaltenhorn- et Mutthornhütte

La région Jungfrau-Aletsch-Bietsch-horn, classée au patrimoine mondial de l' UNESCO, est plus étendue que ne le laisse entendre son nom, comprenant par exemple la région sise entre le Breithorn et la Blüemlisalp. Deux cabanes du CAS y font un point de départ idéal pour des randonnées alpines et des excursions de haute montagne.

La clientèle de la Gspaltenhornhütte a changé avec le temps. « L' année dernière, le rapport entre randonneurs et grimpeurs était de 90 à 10 », déclare le gardien. Pour répondre à la tendance, Christian Bleuler a consacré ces deux dernières années beaucoup d' énergie aux chemins proches de la Gspaltenhornhütte. Il a fallu reconnaître, marquer et améliorer les chemins existants, puis décrire les itinéraires. Il a expressément réservé certains chemins comme « terrains d' aventure », comme celui coté T5 conduisant de la cabane à la Blüemlisalp en passant par la Zahmi Frau. Nouvelle-ment aménagé, il propose une excursion corsée de mille mètres de montée traversant des pentes très exposées à travers des sites sauvages. Les randonnées alpines enrichissent l' offre touristique du haut Kiental ( une autre excursion conduit par exemple au Bütlasse ). On trouvera sur le site de la Gpaltenhorn-hütte toutes les informations utiles aux visiteurs. La Gspaltenhornhütte est le point de départ de nombreuses randonnées alpines sur des itinéraires souvent aménagés récemment.

Une autre excursion conduit à la Mutthornhütte voisine. L' itinéraire passe par le col glaciaire de la Gamchilücke et demande environ quatre heures de marche. Trois autres accès ( de Stechelberg dans le Lauterbrunnental, de Selden dans le Gasterntal ou de Fafleralp en Valais, par le Petersgrat ) sont encore plus longs et comportent des passages glaciaires. Est-ce parce que nous connaissons bien la région, ou parce que des souvenirs de jeunesse nous y ramènent? Nous choisissons de monter depuis les hauts du Lauterbrunnental, une des plus belles randonnées que nous connaissions. De Stechelberg, le chemin entre d' abord dans le vallon en direction de Trachsellauenen: le bonheur commence. La randonnée se poursuit dans une région protégée qui mérite bien le terme souvent galvaudé de « nature inviolée ». On comprend ici pourquoi la région a été incluse dans le patrimoine mondial de l' UNESCO Jungfrau-Aletsch-Bietsch horn. Devant nous, le décor des précipices du Gross-hore et du Breithore, peut-être une des plus belles vues des Alpes suisses. Ce n' est pas par hasard que le peintre Ferdinand Hodler l' a choisie pour illustrer une montagne se dressant à pic au fond d' une vallée. Partout des cascades, auxquelles la fonte des neiges au début de l' été donne un volume d' une saisissante beauté. On poursuit par l' Obersteinberg ( où l'on peut passer la nuit dans l' auberge de montagne restante, sur les deux existant par le passé ), puis le long de l' Ober aux eaux glaciales et enfin sur le Tschingelgletscher. La situation de la Mutthornhütte montre clairement qu' on n' en fait pas l' aller et le retour le même jour. De là, on peut poursuivre la randonnée alpine vers la vallée suivante, en passant par le glacier, ou entreprendre une excursion de haute montagne sur le Tschingelhorn ou le Breithore, les seigneurs du haut Lauterbrunnental.

A la Mutthornhütte, on prend grand soin des randonneurs alpins. Il existe maintenant un prospectus et une page internet communs à un ensemble de cabanes de l' Oberland bernois. On y trouve un itinéraire baptisé « Hintere Gasse » proposant une randonnée de sept à onze jours entre Meiringen et Gsteig. Et pourquoi pas un trek en Suisse? On est aujourd'hui saturé de mauvaises nouvelles en provenance de nombreux pays de villégiature, et c' est peut-être la raison d' une certaine désaffection à l' égard des destinations lointaines. Cela Ambiance brumeuse dans la montée de Gamchi à Silleren.

Nous apparaît clairement alors que nous cheminons durant ces journées de septembre dans les paysages grandioses séparant le Kiental du Lauterbrunnental; l' accueil chaleureux dans les cabanes, le soir, nous remet en mémoire les célèbres mots de Goethe: « Pourquoi errer toujours plus loin? Regarde autour de toi, le bonheur n' est pas loin… »

Feedback