Trois questions à Caroline Ulrich

Quatre fois championne du monde chez les Cadettes... Ta recette?

Je suis parvenue à limiter la pression avant d’aborder ces Mondiaux. Et je n’ai rien changé à mes habitudes. C’est peut-être cela qui a fait la différence.

Tu sembles à l’aise partout. As-tu une discipline de prédilection?

C’est encore difficile à dire pour moi. J’ai une légère préférence pour l’Individual Race. Elle est plus longue, et les petites erreurs y ont moins de conséquences. J’aime faire la différence dans les descentes, la Vertical Race n’est donc pas ma tasse de thé.

Les JO de la Jeunesse en 2020?

Ce serait une grande expérience pour moi, mais je ne me suis pas encore fixé d’objectifs pour la saison prochaine. Quoi qu’il en soit, ce sera une autre paire de manches chez les Juniors...

Feedback