Une sorcière en montagne

Dans l’édition de septembre 2017 des «Alpes», nous avons parlé d’Emile-Robert Blanchet et de sa «Pointe Marie-Christine», un gendarme spectaculaire sur l’arête nord du Balfrin. Il est une autre dame qui n’a pas dû apprécier ce nouveau nom donné par Blanchet: la sorcière de Bider. Selon la légende, elle vit dans le cirque glaciaire du Bidergletscher et est bien connue dans le Saastal. Lorsque le temps change, on dit: «die Biderhäxu chunnd schwarzi» (littéralement «la sorcière de Bider devient noire»). Les locaux ont nommé cette tour sans nom sur la carte «Häxeturli» (la tour de la sorcière) en son honneur. Reste à savoir si Emile-Robert Blanchet pensait à une sorcière lorsqu’il a attribué au gendarme le nom de sa femme...

Feedback