Vingt médailles pour les skieurs-alpinistes. Un hiver de rêve pour le ski-alpinisme

Un hiver de rêve pour le

ski-alpinisme

Vingt médailles pour

les skieurs-alpinistes

Avant même le déroulement des compétitions Trofeo di Bivio, Tris Rotondo, Airolo et de la légendaire Patrouille des Glaciers, l' hiver 2003/04 a permis de battre tous les records.

Vingt médailles ont été remportées lors des Championnats du monde à Val d' Aran ( E ); la Coupe du monde a été enlevée par Rico Elmer ( GL ) et le 57 e Trophée du Muveran a enregistré une fantastique participation avec 870 coureurs.

Pour la première fois, la Coupe suisse comprenait dix compétitions de ski- alpinisme. Avec Tête de Balme/Trient, Trilogiski/Morgins, Valerette Altiski/ Choex, Dents Blanches/Champéry et le Trophée du Muveran/Les Plans-sur-Bex, cinq épreuves se sont déroulées en Suisse romande. Le fait que les compétitions soient une bonne occasion de s' entraîner en vue de la Patrouille des Glaciers, de Zermatt à Verbier, a été démontré par le nombre des participants. Des records de participation ont été enregistrés lors de Trophée du Muveran avec 870 per- sonnes; par ailleurs, 546 coureurs ont pris le départ du Trophée des Gastlosen, à Jaun. La première compétition de ski- alpinisme organisée en Suisse centrale, sur le domaine skiable de Stoos, a réuni 140 participants et le public n' a pas été peu étonné par leurs performances et leur vitesse. La « Diamir Race » organisée dans le Diemtigtal ( Oberland bernois ), sympathique rencontre entre Suisses alémaniques et Romands, a vu quelque 170 skieurs au départ. Au moment du bouclage de ce numéro, la première compétition de ski-alpinisme tessinoise, celle de Tris Rotondo, n' avait pas encore eu lieu. Il y avait à mi-mars plus d' un mètre de neige fraîche dans le Val Bedretto, ce qui a obligé les organisateurs à renvoyer la course au 18 avril.

Pluie de médailles Lors du Championnat du monde de ski- alpinisme qui s' est tenu à Val d' Aran, dans les Pyrénées espagnoles, la Suisse a été la plus comblée des 29 nations parti- cipantes. Le Swiss Team s' est imposé dans les cinq catégories: Equipe, Indivi- duel, Relais, Verticale ( montée avec les peaux, sans descente ) et lors des compé- titions pour juniors. Elle a récolté 20 mé- dailles, soit 10 en or, 4 en argent et 6 en bronze, et s' est placée devant l' Italie, la France, l' Espagne et la Tchéquie. Cinq victoires pour cinq départs: c' est ce qu' a obtenu Cristina Favre-Moretti, une ex- ceptionnelle participante originaire de Sion. Lors de la course par équipe, elle a partagé la médaille d' or avec Catherine Mabillard, de Troistorrents ( VS ), devant les médaillées d' argent Isabella Crette- nand-Moretti, de Sion, et Jeanine Bapst, de Châtel-sur-Montsalvens ( FR ). Ont obtenu le titre de champion du monde Rico Elmer, d' Elm, dans la catégorie In- C' est le sourire aux lèvres que Rico Elmer ( devant, à gauche ) prend le départ du Trophée du Muveran tandis que son collègue du Swiss Team Alexander Hug ( à droite ) se plonge dans l' ambiance en fermant les yeux.

2560 mètres de montée et autant en descente attendent les coureurs Photos: Gérard Berthoud L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4 dividuelle, Marie Troillet, de Lourtier, dans la catégorie Elites Juniors, Pierre Bruchez, de Fully, dans la catégorie Ju- niors, et Emilie Gex-Fabry, de Val- d' Illiez, dans la catégorie Juniors. En re- lais, la Suisse a obtenu la médaille d' or avec Isabelle Crettenand, Catherine Ma- billard et Christina Fabre, et la médaille de bronze avec Rico Elmer, d' Elm, Alexander Hug, de Sargans, Pierre Bru- chez, de Fully, et Alain Richard, d' Evion naz. On compte également un succès suisse dans la catégorie Verticale: Sébas- tien Epiney a pris la troisième place tan- dis que les deux Valaisannes Cristina Favre-Moretti et Isabella Crettenand- Moretti ont pu fêter une double victoire; les deux juniors Pierre Bruchez, de Fully ( VS ), et Alain Richard, d' Evionnaz ( VS ), ont quant à eux remporté l' or et l' argent.

Enfin, nos athlètes ont également brillé en combiné: ainsi Christina Favre a rem- porté la médaille d' or, Catherine Mabil- lard celle d' argent, et Isabella Crettenand celle de bronze. Pour l' entraîneur natio- nal Jeff Cuennet, « cette pluie de mé- dailles est bien plus que ce que l'on avait espéré. Nous pensions gagner un rang dans le classement mondial et nous nous retrouvons maintenant en tête !» Davantage de victoires C' est encore un succès international qu' a obtenu le Glaronnais Rico Elmer lors de la Coupe du monde, catégorie Indivi- duel. Après une quatrième place à Mor- gins ( VS ), il a remporté la palme à An- dorre et à Salt Lake City ( USA ), ce qui l' a poussé vers la victoire en Coupe du monde. Le succès était également au rendez-vous chez les Dames: Christina Favre-Moretti et Catherine Mabillard ont remporté la victoire à Bormio dans la catégorie Equipe et en combiné. La relève a aussi obtenu d' excellents résul- tats en Coupe d' Europe puisqu' une mé- daille d' or est allée à Marie Troillet, de Lourtier ( VS ), dans la catégorie junior Elite, et une autre à Alain Richard, d' Evionnaz ( VS ). Les jeunes ont décou- vert le ski-alpinisme: lors de la compé- tition de la Coupe d' Europe de Morgins, on a compté 70 participantes et partici- pants de 15 à 20 ans sur la ligne de dé- part. Pour la première fois, trois équipes de la relève du Swiss Team ont pris part à la « petite » Patrouille des Glaciers, d' Arolla à Verbier. Déception Outre tous ces succès, les responsables du ski-alpinisme ont néanmoins eu une grosse déception. Il y a quelque temps en effet que l' annonce a été faite selon la- quelle le ski-alpinisme ne serait pas ad- mis comme discipline lors des Jeux Olympiques d' hiver de 2006 à Turin.

On avait en effet espéré que les compéti- tions de ski-alpinisme pourraient à nou- veau à compter parmi les courses de ski, comme elles l' avaient été il y a plusieurs décennies. Les responsables suisses du ski-alpinisme soutiennent les efforts de l' association internationale et c' est bien pourquoi le blocage du dossier provoque la déception. Les jeunes skieurs-alpi- nistes attendent de pouvoir pratiquer leur sport sur une scène mondiale. Le champion du monde et détenteur de la Coupe du monde Rico Elmer leur a montré la voie. a R u t h O e h r l i, G s t a a d ( t r a d. ) 1 1 Des informations supplémentaires sur le ski-alpinisme peuvent être obtenues auprès de Romain Ducret, président du Comité suisse de ski-alpinisme. Tél. 026 409 77 20 ou 079 607 43 38.

Une course contre la montre:

même pour des coureurs d' élite comme Jean-Yves Rey, Pierre- Marie Tarramarcaz et Jean-Daniel Masserey ( de d. à g. ), des montées telle que celle d' Altiski Valerette mettent le physique et le mental à rude épreuve. La vue plongeante permet d' apprécier la distance remarquable entre l' équipe de tête et les autres coureurs Cristina Favre-Moretti à l' entraînement, au-dessus de Verbier

LE TRIGLAV, POINT CULM

L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4 près deux heures d' escalade, deux Slovènes nous souhaitent la bienvenue par un jovial « Dober dan !» ( Bonjour !). Avec eux, nous sommes ce ma- tin les seuls au sommet du Triglav ( prononcer Triglau ) qui, avec ses 2864 mètres, est le point le plus élevé de la Slovénie. Ils sont partis de la cabane bien avant nous et

A

Feedback