Visions glaciaires 99

Visions glaciaires 99

Plus il fait chaud, plus les glaciers se retirent - et plus ils se retirent, plus leur fonte est rapide! Mais comment faire abstraction de la notion de glacier quand on parle des Alpes? Pourtant, les signes de l' accélération de leur diminution s' accumulent. Consciente de l' ampleur du phénomène, la Commission culturelle du CAS a choisi comme thème de la 21e exposition suisse d' art alpin 1999 les glaciers, leur exploration et les préjudices causés par leur exploitation et le climat.

L' idée qui sous-tend la campagne « Visions glaciaires 99 » est séduisante: quittons les salles de musée et sortons à l' air libre pour aborder un sujet d' actualité qui préoccupe un nombre croissant de personnes, même extérieures aux milieux de l' alpi. Le CAS n' a eu que peu d' expé

Visions glaciaires 99

Vif intérêt L' ouverture d' inscriptions parue dans Les Alpes 6/98 a rencontré un vaste écho. Près de quatre-vingts artistes des deux sexes nous ont déjà fait parvenir leur dossier. Un jury, déjà constitué, examinera les candidatures en janvier 1999 et sélection-nera quarante à soixante oeuvres. De juin à octobre de l' année prochaine, la région des glaciers de l' Aar, du Rhône et de Stein servira de décor à cet événement culturel. Au centre de l' exposition, un atelier et un centre d' information situés à Gletsch abriteront des expositions temporaires.

Appel aux sections L' exposition sera ouverte pendant plus de cinq mois, ce qui offre aux sections une excellente occasion d' enrichir leur programme d' excur 1999 d' une ou de plusieurs visites de « Visions glaciaires 99 ». Une visite peut aisément être combinée à une excursion ou une randonnée dans la région. Après décision du ju- Coupe horizontale et plans de la langue du glacier de l' Unteraar. Croquis de M. A. Cappeler réalisés probablement entre 1719 et 1729 ry, les sections seront informées de l' emplacement exact des oeuvres présentées.

Implantation soignée Notre préoccupation principale est d' installer cette exposition avec un maximum de ménagement. En tant qu' organisateurs de cette manifestation, nous ne voulons faire passer aucun message politique, ni surtout causer d' altération durable de la nature. C' est pourquoi les conditions de participation ont été rédigées de manière très restrictive, dans un souci de protection de la montagne.

Bernhard Rudolf Banzhaf, chef du secteur « Publications et culture » du Comité central ( trad. )

Feedback