Youth Climbing Cup et C-MAX Climbing Cup 2005. Rétrospective de fin de saison

Rétrospective de fin de saison

Youth Climbing Cup et C-MAX Climbing Cup 2005

La saison des compétitions d' esca a pris fin le 15 octobre. Le bouquet final: la remise du titre de champion suisse de difficulté et des coupes Youth et C-MAX 1 dans la toute nouvelle salle du Magnet, à Niederwangen ( BE ).

Tout le monde était curieux de voir la nouvelle salle du centre Magnet. Avec son ambiance généreuse et ses 700 m 2 de surface supplémentaire, elle ne pouvait qu' enchanter le public et les participants 2. Et de fait, la journée a été ponctuée d' instants de pur bonheur. Par exemple lorsque Cédric Lachat s' est arrêté, parfaitement calme, dans la lumière des projecteurs pour plonger ses doigts dans son sac à magnésie. Dans la salle, il n' y avait pas un bruit. Enfin, il a franchi avec élégance le dernier pas d' un surplomb long et difficile pour atteindre la paroi latérale et, du même coup, le titre de champion suisse et de vainqueur de la coupe. Les résultats du championnat sont disponibles sur www.digitalrock.de.

Comme si le mur était un aimant

La C-MAX Climbing Cup comprend cinq épreuves par année et la Youth Climbing Cup, six. Chacune d' elles a la même importance pour le résultat final, qui tient compte du total des points acquis. On pourrait croire que les participants souffrent de cette pression. Mais ils grimpent comme si les prises étaient des aimants, comme si le risque de chute n' existait pas et ce, malgré la difficulté extrême des voies, la présence du public et les flashs des photographes. Les spectateurs ne sont jamais déçus. Le classement général n' a pas changé depuis les deux dernières épreuves à Sumiswald et Winterthur; les athlètes n' ont fait que confirmer leurs positions. De manière générale, le niveau se tient et chaque participant brille à sa manière. Au final, ceux qui remportent le plus de points sont les grimpeurs polyvalents: dans le classement général, on tient compte des trois disciplines: difficulté ( lead ), vitesse et bloc.

1 La Youth Climbing Cup est une nouvelle série d' épreuves qui s' adresse aux catégories Minime ( 10–13 ans ), Junior B ( 14–15 ans ) et Junior A ( 16– 17 ans ). En 2005, elle était composée de 6 épreuves. La C-MAX Climbing Cup, destinée aux adultes dès l' âge de 16 ans, est une série de cinq épreuves de niveau national. Le titre de champion suisse est décerné à l' issue des deux coupes. 2 La nouvelle salle a été inaugurée le 11 novembre 2005. Les finalistes du Championnat suisse de difficulté en octobre 2005 au Magnet, à Niederwangen. Ils ont eu l' honneur d' inaugurer les parois de la nouvelle salle Photo: Charles Mori Coup d' œil dans la nouvelle salle du centre Magnet à Niederwangen. Le centre a doublé de surface Photo: Charles Mori Alexandra Eyer, la star féminine suisse de l' escalade sportive, a gagné le Championnat suisse et l' ensemble de la C-MAX Climbing Cup 2005 Photo: F elix Fr ey

Le suspense jusqu' au bout

Dans les catégories Elite et Open de la C-MAX Climbing Cup, les favorisAlexandra Eyer de Zurich et Cédric Lachat de Porrentruy pour l' Elite, Annamarie Zollinger de Zurich et Michael Bühler de Krattigen pour l' Open – ont confirmé leur talent, remportant les titres sans coup férir. Chez les plus jeunes, à la Youth Climbing Cup, les différences de niveau étaient moindres et le suspense est resté entier jusqu' au bout. Par exemple, dans la catégorie Junior B hommes ( années 1990/1991 ), Julien Joliat, Thibaut Mauron et Manuel Kallen ont progressé au coude à coude tout au long de l' année. Finalement, malgré sa 4 e position lors de la dernière épreuve au Magnet, c' est Julien Joliat, de Bienne, qui l' a emporté de peu. Pour la catégorie Minime hommes ( nés en 1992 ou plus tard ), on a même dû organiser une deuxième finale, ou superfinale, pour déterminer le vainqueur. Finalement, Sämi Gnägi, d' Aegerten, s' est imposé par un exploit sans pareil sous un tonnerre d' applaudissements. Dans la catégorie Junior B femmes aussi, il y a eu du grand spectacle. Comme on s' y attendait, Ramona Wäger de Coire a fait un sans- faute, lui permettant d' emporter une coupe bien méritée.

Pas de pitié parmi les jeunes

Chez les plus jeunes, on a assisté à un véritable combat des cheffes: Christina Schmid, de Neuenegg, et Anouk Piola de Plan-les-Ouates se sont livré un duel sans merci. Leurs performances hors du commun leur avaient permis, cette année, de monter en catégorie Elite. Depuis le début de la saison, elles dominaient la catégorie Junior A femmes et à Niederwangen, elles se sont classées en 1 re et 2 e position. En fin de compte, Christina Schmid s' est imposée devant sa rivale. Le Genevois Téo Genecand, lui, a eu la tâche plus facile. Enchaînant victoire après victoire tout au long de la saison, il a su tenir à distance ses concurrents et s' assu la 1 re place sur le podium des Juniors A hommes ( années 1988/1989 ).

Au vu des résultats, les responsables des compétitions d' escalade en Suisse ont de quoi être satisfaits. L' excellente qualité des performances est le fruit d' un travail intense sur plusieurs années et à présent, tout le monde en profite, y compris les spectateurs. En effet, plus le terreau est bon, plus les épreuves et leurs vainqueurs sont variés et convaincants. Les sponsors ne sont certainement pas les derniers à s' en réjouir; heureusement, car c' est d' eux que dépend la réalisation de ces évènements. Pourvu que ça durea Charles Mori, Eber tswil ( trad. ) Michael Bühler, de Krattigen, nouveau champion suisse de difficulté. Il est aussi arrivé premier dans la catégorie Hommes, qui regroupe tous les grimpeurs dès 16 ans mis à part les membres de l' équipe nationale Photos: F elix Fr ey Un modèle pour tous les grimpeurs du pays: Cédric Lachat, numéro 1 suisse et troisième meilleur à l' échelle internationale pour cette saison Sur la première marche du podium des Minimes, la Jurassienne Katherine Choong. Manuela Sigrist, de Steffis-burg/BE ( à g. ) et Petra Klingler, de Bonstetten/ZH, sont arrivées deuxièmes à égalité. Les constructeurs du podium n' avaient pas prévu ce cas de figure...

Chez les garçons de 10 à 13 ans ( Minimes ), dans une superfinale, Sämi Gnägi, d' Aegerten, a fini par vaincre Kevin Heiniger, de Schwarzenbach/BE et Léon Genecand, de Genève

Vie du club

Vita del club

Aus dem Clubleben

Feedback