Zapporthorn

Au premier abord, le nom du Zapporthorn, tout au fond du Val Calanca, semble être d’origine italienne. Comme de nombreux sommets, cette cime a également été nommée en référence à un alpage situé à ses pieds. Cependant, Zapport se trouve tout au fond du Rheinwald, une zone germanophone. On comprend ce toponyme en le comparant avec d’autres noms formés sur le même modèle: on trouve le lieu-dit Zahütta plus bas dans la vallée, ainsi qu’une prairie nommée Zagädma dans le Prättigau, des toponymes dans lesquels on reconnaît la particule Za- et les mots «Hütte» (cabane) et «Gadem» (grange, écurie, qui donne Gädme au pluriel). Le Za- correspond à la préposition zu (dans, à), abrégée en z ou ze. On retrouve cette préposition en suisse allemand pour introduire des noms de lieux: «Z Bärn wone und z Basel schaffe» (habiter à Berne et travailler à Bâle). Comme Zapport, Zahütta et Zagädma se trouvent tous dans des régions où on parlait le dialecte walser au Moyen Age, la particule Zu- n’a pas été abrégée en Z-, mais elle a conservé la forme Za-. Ainsi, le lieu n’est pas nommé Zbord, mais Zapport, ce qui signifie simplement «au bord, sur le versant».

Feedback