Zone de tranquillité au val d’Anniviers

Une zone de tranquillité de taille disproportionnée est prévue à Zinal. Elle concerne une grande partie de la zone de freeride bien connue de la station anniviarde. Ce projet vise à compenser la construction du nouveau téléphérique reliant la station de Grimentz au domaine skiable de Zinal. Une prise de contact avec le Service cantonal de la chasse, de la pêche et de la faune (SCPF) nous a appris que les acteurs locaux (guides de montagne, écoles de ski, organisateurs du Zinal Freeride, sections du CAS) n’avaient pas du tout été consultés. Le centre de compétence Sport et Environnement du CAS a alors immédiatement transmis les informations utiles au membre local de la commission «Libre accès aux montagnes» de l’Association suisse des guides de montagne (ASGM). Suite à cela, les acteurs locaux se sont très vite mobilisés, et de nombreuses réunions ont eu lieu. Toutefois, le Canton a signalé qu’il ne modifierait pas la zone de tranquillité initialement prévue et qu’il allait la soumettre telle quelle au Conseil d’Etat valaisan.

Ce cas de figure illustre encore une fois la position du CAS, pris en sandwich entre les projets de construction et la protection de la faune. Il est très décourageant de constater l’absence d’intérêt du service cantonal concerné pour une solution proportionnée à la situation.

Feedback