118e réunion du Bachtel. Rencontre et tradition

118 e réunion du Bachtel

La plus ancienne de toutes les rencontres traditionnelles du CAS, la réunion du Bachtel, a eu lieu le deuxième dimanche de janvier; elle a donné à près de 90 membres de 12 sections l' occasion de se rencontrer sur le Bachtel ( 1115 m ) dans l' Oberland zurichois.

La terrasse panoramique de la tour de l' émetteur du Bachtel offre une vue impressionnante, qui donne une bonne idée des régions d' où proviennent les participants à la réunion; on voit en effet le pays glaronnais par le Toggenburg qu' à la Thurgovie et la région zurichoise jusqu' à celle de Schaffhouse. Au pied de la tour, sur le Bachtel-Kulm à 1115 m, se trouve le restaurant où la section hôte, celle de Bachtel justement, avait organisé la rencontre.

Discussion et questions régionales

La réunion du Bachtel n' est pas qu' une rencontre entre camarades de club mais également une manière de forum, avec arguments et répliques, sur des événements plus ou moins anecdotiques survenus dans les sections au cours de l' an et tournant généralement autour d' épisodes de malchance et autres insuccès. Dans son allocution de bienvenue, le président du comité d' organisation, Erwin Ochser, a d' ailleurs regretté que le débat soit désormais réduit par un individualisme croissant. De plus en plus de membres du CAS vont en effet seuls ou en petits groupes en montagne et ceux qui prennent une part active à la vie du club voient leur nombre diminuer. Dès lors, les sujets possibles de discussion s' en trouvent restreints. C' est pourquoi on a commencé à traiter de thèmes en relation avec les régions d' où pro - viennent les sections. Lors de la 118 e réunion, ce fut au tour des Thurgoviens de présenter une spécificité de leur canton.

Poèmes d' Alfred Huggenberger

Les Thurgoviens ne se sont pas laissés effrayer par le défi: Heribert Dammann a en effet récité, en pur dialecte thurgovien, une série de pièces du poète Alfred Huggenberger. Ce dernier, connu surtout par les citations des livres scolaires, est né en 1867 dans la localité zurichoise de Bewangen, proche du canton de Thurgovie. Jusqu' à sa mort en 1960, Huggenberger fut à la fois poète et paysan. Les poèmes choisis et récités par Dammann ont suscité un vif intérêt. Traitant de manière simple et réaliste de tous les thèmes de la vie, de l' amour à la politique, les textes de Huggenberger ont été appréciés par les participants et ont même parfois déclenché les rires de l' auditoire.

Intermèdes musicaux

L' excellente ambiance s' est poursuivie après le dîner grâce au chœur d' hommes de Meilen, placé sous la direction de Peter Gross. Hanni Jaquet et Ruedi Schuhmacher ont complété par des duos un programme déjà varié. Voilà déjà plusieurs années que le chœur de Meilen se produit lors des rencontres du Bachtel et parvient même à faire chanter toute l' as avec lui. a Viviane Burkhalter, Berne ( trad. ) Le chœur d' hommes de Meilen, accompagné du duo Hanni Jaquet et Ruedi Schuhmacher ( au milieu ), a contribué à faire régner la bonne humeur parmi les participants Heribert Dammann, récitant des poèmes du paysan-poète thurgovien Alfred Huggenberger, a suscité l' intérêt et déclenché les rires Le lac de Zurich vu de la tour du Bachtel, avec les petites îles d' Ufenau et Lützelau. A l' arrière, les Alpes bernoises avec l' Eiger exactement au-dessus de Lützelau Photos: Viviane Burkhalter Photo: eg

Histoire, culture et littérature alpines

Storia, cultura, letteratura alpina

Feedback