«Alpes retour». Les bonnes idées des «guides-TP»

« Alpes retour »

La campagne du CAS « Alpes retour » veut inciter chacun à utiliser les transports publics ( TP ) pour effectuer courses et excursions en montagne. Elle présente aux sections de nouvelles possibilités dans le choix de ses courses et, désormais, des guides de montagne offrent conseils et soutien dans le cadre de cette campagne.

Voyager en train, en car postal ou en taxi de montagne ne présente pas seulement un intérêt écologique. Ces modes de déplacement offrent également la possibilité de faire des courses de montagne qui ne seraient guère réalisables en utilisant des voitures particulières. Les sections du CAS qui prennent part à la campagne peuvent maintenant obtenir des conseils de guides de montagne habitués à organiser des courses débutant et s' achevant avec les transports publics. Les lignes qui suivent présentent quelques courses dont les points de départ et d' arrivée sont desservis par les transports publics.

Daniel Silbernagel 1: les régions sauvages de l' Oberland bernois Départ: de Meiringen en bus vers Guttannen et Handegg ( horaire, p. 58 ), arrêt Handegg, près de l' Hôtel Handeck, 1401 m ( dortoirs )

1 er jour: Montée vers le lac de Grueben. En 2 h, par le sentier de la cabane, on atteint un petit lac. La cabane n' est plus très loin

2 e jour: Hiendertelltihorn, arête est. Montée facile par le glacier du Grueben; on atteint en une heure le socle de l' arête. Magnifique panorama sur la région de Gauli. Descente par l' arête sud et le glacier vers la cabane

3–6 e jours: Gross Diamantstock– cabane Lauteraar ( arête d' un très bon granit et traversée intéressante vers la cabane Lauteraar ). Lauteraar–Rothorn– Aarbiwak ( course d' escalade dans une région écartée des Alpes bernoises ). Lau-teraarhorn–Schreckhornhütte ( course variée avec une descente directe sur le Strahleggpass ). Schreckhorn, pilier sud ( grande course d' escalade sur un imposant sommet )

Cabanes: Gruebenhütte, 2512 m, AAC Bâle, pas de téléphone, toujours ouverte; Internet: www.gruebenhuette.ch; responsable de la cabane: D. Silbernagel 1; Lauteraarhütte,. " " .2393 m,tél.:033973 1110; Aarbiwak CAS, 2731 m; poste d' appel de la Rega, pas de cuisine; réservations / informations: tél.: 041 310 60 35 / 041 710 20 83; Schreckhornhütte CAS, 2510 m, tél.: 033 855 10 25

Difficulté: longue course d' escalade dans le rocher ( degrés 4a–5b ), montées et descentes par des glaciers et névés ( pente de 35–40bon sens de l' orienta nécessaire

Informations: topo-guide du CAS Berner Alpen 5

Urs Tobler-Harzenmoser 2: course à ski Säntis-Altmann Le massif de l' Alpstein se prête particulièrement bien à l' organisation de courses ayant un point de départ et un point d' arrivée différents.

Départ: train vers Herisau, train He-risau-Urnäsch, bus Urnäsch-Schwägalp

1 er jour: avec la télécabine de Schwägalp ( horaire p. 94 ) au Säntis ( 2502 m ), descente vers Meglisalp ( 1000 m ), par le Bötzel ( 350 m de dénivelé ), vers Kalber-weid ( 400 m ) et la Hundsteinhütte CAS ( 150 m ) 2 e jour: par le Fählensee vers le Zwin-glipaß et par Fleckli vers le point 2368. Selon les conditions, accès facile ou difficile au sommet ( 2435 m, 1000 m de dénivelé ). Descente avec petite escalade par le Zwinglipass–Mutschen–Teselalp– Bodenalp et Wildhaus ( 1098 m ). Corres-pondances, voir horaire, p. 95

Equipement: crampons, piolet et corde de 30 m pour les derniers 70 m du sommet de l' Altmann

Informations: ( neige et train ), tél.: 071 365 66 66

Ueli Mosimann 3: du Lötschental par

le Wildstrubel au Simmental Départ: de Berne ou Brigue par train qu' à Goppenstein, puis car postal vers Wiler dans le Lötschental ( horaire p. 38, 40, 46, 62 ) 1 er jour: téléphérique et télésiège Lau-chernalp–Gandegg; montée vers le pied ouest du Hockenhorn; descente vers le Lötschenpass puis remontée à la Gitzifurgge; descente par Flüealp vers Loèche-les-Bains; téléphérique vers le col de la Gemmi et montée à la Lämmerenhütte CAS. Durée: environ 6 h depuis Wiler 2 e jour: ascension du Wildstrubel ( Mittelgipfel, 3243 m ). Descente vers l' est au point 3098, puis au nord jusqu' à la « place du déjeuner » de l' itinéraire d' Engstligenalp. Ensuite descente au NW en direction d' Ammertentäli. Chutes de la Simme ( longue descente ). Liaison par bus vers la gare de la Lenk, avec correspondances vers Zweisimmen– Spiez ou Montreux. Durée du parcours Lämmerenhütte-chutes de la Simme: environ 5 h

Conditions: les deux étapes exigent de bonnes conditions de neige. La seconde étape passe sur un glacier et demande un équipement ad hoc. La descente du Wildstrubel par l' itinéraire décrit est très alpine et exige d' être bon skieur

Informations: carte des courses à ski Jungfrau et Wildstrubel, topo-guide Skitourenführer Berner Alpen West

Thomas Wälti 4: Gocht, une course

au-dessus du Walensee Itinéraire: Amden Arvenbüel–Leist-chamm–Gocht–Laubegg–Quinten Départ: de Ziegelbrücke vers Amden Arvenbüel ( horaire p. 92 )

Itinéraire: depuis Arvenbüel, suivre le chemin d' altitude ( Toggenburger Höhenweg ) vers First ( 1663 m ). A 1770 m, le chemin bifurque vers l' est. Passer par les éboulis du Schafberg vers le point de vue à 1830 m, puis par des éboulis vers la selle ( 1952 m ) appelée Gocht, avec vue sur le lac. Variante: hors sentier, gagner le point de vue du sommet sud du Vorder Leistchamm, env. 2080 m ( une demi-heure ). Immédiatement au-dessous des parois sud du Nägeliberg, suivre les traces vers l' est où un bon sentier repart vers l' ouest par Hag et Stäfeli vers Laubegg. De cet alpage, un bon chemin raide ( dénivelé 940 m ) conduit à Quinten Difficulté: randonnée en montagne, comparable aux itinéraires blanc-bleu-blanc. Bonne expérience de la randonnée nécessaire. Montée: env. 3 h, 850 m de dénivelé ( sans Leistchamm ). Descente: env. 4 h; 1670 m de dénivelé

Informations: Hunziker Manfred: SAC-Clubführer Säntis-Churfirsten; CN 1:25 000 feuille 1134 Walensee

LES ALPES 6/2002

Paul Nigg 5: Escalade Leventina– Valle di Freggio–Via del Veterano Départ: train vers Airolo; bus vers Rodi Accès: suivre la route principale vers le haut de la vallée jusqu' au point ( 700 950/149 750, courbe de niveau 900 m ). Le chemin part à gauche et monte à l' ouest du torrent Freggio. A environ 1020 m, on croise la « Strada alta ». Suivre le torrent vers le départ de la voie ( 1100 m ). Depuis l' arrêt de bus: 45 min

Itinéraire: 24 longueurs, degrés de difficulté: 4–5, 2 passages A0 ou 6, itinéraire bien assuré, 4–6 h

Descente: monter plus haut que la sortie de la voie jusqu' au sentier, à l' ouest La descente vers Freggio peut être facilitée par les TP. Suivre les sentiers balisés vers Ciòss ( point 1525 ) et Lurengo ( 1324 m ), avec car postal, ou, pour se restaurer, vers Catto, 1241 m. TP à Ambri vers Airolo

Caractéristiques: l' itinéraire est le plus souvent sec jusqu' en décembre et ensoleillé entre 9 et 16 h

Informations: topo-guide Tessiner Alpen, Bd. 3, p. 132; CN 1:25 000, feuille 1252 Ambri-Piotta

Cette course montre qu' un site d' es peut être facilement atteint avec les transports publics. a

Jöri Schwärzel, coresponsable du projet « Alpes retour » ( trad. )

Feedback