Alpinisme en famille - Une activité désormais bien établie

Une activité désormais bien établie

Sommets aériens, vertigineuses descentes en rappel, longues randonnées et cavernes mystérieuses: les camps d' alpinisme en famille organisés par le CAS offrent aux enfants et à leurs parents la possibilité de vivre ensemble toutes sortes d' expé montagnardes. A l' occa du troisième cours d' une semaine consacré à l' alpinisme en famille ( AF ), qui s' est déroulé à la cabane Lidernen, dans le canton d' Uri, pleurs et éclats de rire ont aussi été de la partie.

Belvédère du Schmalstöckli « Eh, Anouk, autoassure-toi au relais! Etta maman, est-elle déjà assurée? Soyez attentives, une glissade ici aurait des vilaines conséquences !» C' est l' avertissement que lance le guide Paul Nigg à une fillette de neuf ans. Plein de patience et avec grande prudence, il accompagne les quatre membres de la famille Apel dans leur première course de montagne, l' as du Schmalstöckli, sommet proche de la cabane Lidernen, dans le canton d' Uri. La veille, les guides ont déjà équipé de cordes fixes cet itinéraire de degré de difficulté 2 et préparé les parents de neuf familles à

On recherche des moniteurs AF

En raison de la forte demande, la commission de la jeunesse a besoin pour l' été 1998 de chefs de course AF supplémentaires. Conditions: très grande expérience alpine au niveau d' un moniteur J+S 2 Alpinisme et, si possible, expérience en alpinisme juvénile. Les personnes intéressées sont priées de s' adresser au soussigné, tél. 031/370 18 30.

Flaviano Medici, délégué à la Jeunesse du CAS ( trad. ) m cette excursion. De leur côté, les dix-sept enfants ont subi un entraînement adéquat en descendant en rappel le rocher de la cabane, en parcourant, encordés court, un lapiez voisin et en apprenant à s' assurer eux-mêmes à une code fixe. Rien, en effet, ne doit être laissé au hasard. Toutefois, c' est cette ascension, clou du camp d' alpinisme en famille, qui sera la pierre de touche de cette semaine de grimpe. Des passages exposés, un rocher glissant et le récent apprentissage de la technique d' assurage composent une situation insolite, à laquelle chaque famille doit faire face par un travail en équipe. En guise de préparation, les Apel ont déjà suivi quelques cours de varappe et Alain, le père, explique: « Notre fils grimpe depuis un certain temps déjà et son enthousiasme est total. Il nous a transmis son virus de l' escalade et nous avons décidé de passer nos vacances ensemble à la montagne. Nous ne nous sentions pas encore capables de nous lancer seuls dans l' ascension de montagnes et c' est pourquoi cette semaine de cours organisée par le CAS a tout à fait répondu à notre désir. » L' alpinisme en famille, un moyen de lutte contre les cheveux gris?

L' alpinisme en famille est une offre relativement récente du CAS. C' est l' année dernière que son initiateur, Ruedi Meier, a développé ce projet, en commun avec Flaviano Medici, le délégué à la Jeunesse du CAS. Celui-ci en explique les motifs de la manière suivante: « Avec l' alpinisme en famille, nous nous adressons aux jeunes parents en leur montrant ce que l'on peut entreprendre en famille à la montagne. En outre, le CAS se préoccupe du vieillissement de ses membres et nous espérons, par ce moyen, combler la lacune apparue dans la classe d' âge de 25 à 35 ans. » Le responsable de la jeunesse prévoit ainsi une initiation des enfants à la grimpe et, à plus longue échéance, leur parti- Exubérante de joie, Anouk joue à Tarzan Entraînement « à blanc » pour l' ascension du Schmalstöckli La cabane Lidernen offre aux enfants une balançoire et des possibilités de grimpe toutes proches cipation à l' AJ et à la Jeunesse du CAS, tandis que les parents, de leur côté, restent de jeunes membres actifs de leur section.

Jusqu' à présent, ces cours qui jouissent d' un succès croissant ont été organisés par le secrétariat central. Cette saison, par exemple, il a fallu doubler le cours d' une semaine et l'on a même dû prier certains intéressés de bien vouloir reporter leur participation à l' année prochaine. Dès 1998, les diverses expériences glanées Activités jeunesse a. < lors des cours précédents constitueront la matière de cours de chef de course AF. Des chefs de courses dûment formés seront ainsi à la disposition des sections pour la mise sur pied des semaines d' alpinisme en famille.

Bande dessinée au sommet « Le soleil brille et la vue est splendide. C' est si beau, sur ce sommet, et l' ascension n' était pas du tout dangereuse. Dommage que ma maman soit restée en bas parce qu' elle avait trop peur !» Tel est le commentaire d' une jeune participante, écrit dans le livre du sommet. En effet, chacun a la liberté de se joindre ou non aux excursions prévues. Cette maman a préféré se promener avec son petit dernier au bord du lac tout proche et d' y jouir du calme. Comme l' explique Ruedi Meier, l' organisateur du camp, la philosophie de l' alpinisme en famille est étrangère à la notion de performance. Tous les participants doivent se sentir à l' aise.

Sous la conduite du guide Seth Fröhlich, entraînement sur le champ de lapiez, en vue du clou de la semaine, l' ascension du Schmalstöckli Tel est le cas, là-haut, pour Eva, Florin et Marion, trois frères et soeurs. Ils apprécient la généreuse halte du sommet en se plongeant dans la bande dessinée des aventures de Donald Duck qu' un autre groupe d' alpi en herbe leur a donnée.. " " .Les guides invitent maintenant à la descente; les enfants devront donc finir leur lecture ce soir au lit.

Rudes expériences lors de la descente en rappel Pas à pas, le jeune Florin, âgé de sept ans, progresse en direction de l' arête rocheuse. Un abîme de cent mètres s' ouvre sous ses chaussures. Il jette un regard anxieux au guide Pius Fähndrich, qui l' assure. Le guide lui parle avec calme et assurance: « Laisse-toi pendre dans la corde! Oui, comme ça. Je t' assure. Tu le fais très bien. » En hésitant, le garçon se fie à la corde. L' épreuve de courage de cette vertigineuse descente en rappel ne s' adresse pas qu' à lui. Une fillette de neuf ans hurle de peur en s' accro de toutes ses forces à la corde de sécurité et son père, descendant à côté d' elle, ne parvient pas à la calmer. Ayant enfin atteint le bas, elle n' arrive presque pas à détacher de la corde ses menottes crispées. Ruedi Meier est surpris. « C' est la première fois depuis le début de ces camps, dit-il, que la descente en rappel pose au- tant de problèmes. Il faudra réfléchir s' il est vraiment judicieux d' y faire participer tout le monde. » De retour à la cabane Lidernen, chacun est cependant fier de ses exploits et, stimulés, quelques enfants demandent à un guide de les assurer sur le rocher du refuge. D' autres jouent à Tarzan avec une corde fixée au toit de la cabane. A une journaliste de passage, un garçon affirme: « Ecrivez que nous, les enfants, avons eu moins peur que nos parents. » Quant à ceux-ci, ils se déchargent de leur « anxiété » en donnant libre cours à leurs impressions dans une vive discussion puis, lors du souper pris sur la terrasse ensoleillée, l' ambiance devient joyeuse et détendue. Elle s' anime encore lorsque Ruedi Meier, dans le rôle du présentateur des nouvelles de « Radio Lidernen », annonce que les guides seront de corvée de vaisselle ce soir. S' estimant quelque peu lésé, Florin s' enquiert auprès de la direction du camp: « Pourquoi ce soir, et pas déjà hier, quand c' était mon tour ?» « Mon chapeau a trois cornes... » Pratiquer l' alpinisme avec des enfants n' est pas une sinécure, car il ne s' agit pas que de se déplacer dans un terrain plus ou moins difficile. Si les adultes passent volontiers une heure entière à se reposer, les enfants, eux, recherchent constamment de l' action et veulent sans cesse jouer et courir.

Dans ces camps familiaux, il faut se consacrer à leur surveillance et à leur animation. Ce soir, Prisca Baselgia, monitrice chevronnée, a prévu tout un programme de chants et de jeux très animés. Pour finir, elle les berce pour la nuit en leur racontant une jolie histoire.

Parents et enfants ne sont pas constamment ensemble au cours de la semaine. Leurs capacités et mode d' apprentissage étant fondamentalement différents, le camp a prévu un enseignement séparé le matin. Les enfants ne comprennent en effet pas grand-chose à des explications théoriques et à des exemples abstraits. C' est pourquoi on leur inculque les premières notions de maniement de la corde et d' escalade par des jeux; c' est de cette façon qu' ils assimilent le plus rapidement. L' après, en revanche, parents et enfants appliquent en commun ce qu' ils ont appris.

Boueuse conclusion Une surprise nous attend le dernier jour du camp. On va, en effet.

En compagnie de son père, les difficultés sont divisées par deux!

éprouver le savoir-faire des participants à l' intérieur de la montagne. « Faut-il vraiment que je me fourre dans ce trou boueux et froid ?» demande une mère avec appréhension. Mais les jeunes arrivent déjà derrière elle et la retraite n' est plus possible... Le faisceau lumineux de la lampe frontale indique le chemin à suivre, à travers d' étroits couloirs montant en tournant comme un escalier en colimaçon. On gravit de vieux restes de neige et, ici et là, des gouttes d' eau tombent dans une flaque. Chacun est fasciné et charmé par ce monde insolite des ténèbres et c' est trop vite que le soleil éblouit à nouveau les appren-tis-spéléologues à l' autre issue de la grotte. « C' est super que je sois capable de faire encore ça !» conclut la maman tout à l' heure si anxieuse, en essuyant la boue de ses mains à son pantalon dans un geste de contentement.

Bernard van Dierendonck, Zurich ( trad.m < Après avoir admiré le panorama, ces trois frères et soeurs se délectent des aventures de Donald Duck et Cie

Die preisgünstigen Leichtgewichte

Atomic Tour Cap mit Suvretta Easy go oder Fritschi Diamir

nur Fr. 649.

Fridolin Sport, Bergsportartikel, E. Marti Bankstrasse 46, 8750 Glarus Fon 055 6403147, Fax 055 64086 85 trekking voyages culturels voyages sur mesure Tibet Bhutan Ladakh Zanska Mongolie Kyrgyzstan Pakistan Iran Inde Sri Lanka Birmanie Cambodge Borneo

Horizons Nouveaux

voyage - découverte - trekking Centre de l' Etoile / Case postale 196, 1936 Verbier Tel: 027 / 771 71 71 Fax: 027 / 771 71 75 E-mail: voyage(at)horizonsnouveaux.comhttp://www.horizonsnouveaux.com Renseignements et catalogues

Notfunkgerät g ) motorola Qp 300

Notrufsäule im Taschenformat auf dem neuen Rega-Notfunknetz

Professionelle Qualität

zu Deiner Sicherheit

CHF 895.

inkl. Akku und Tischladegerät weitere Infos Tel. 075/392 33 33

NÄGELE-CAPAUL

St. Gallen Triesen Chur Flims

Kästle Tour Randonnée mit Low-Tec-Bindung

nur Fr. 649.

FSL 800 die neue Generation Ganzmetall-Isolierflaschen von NISSAN + THERMOS viel leichter...

viel kompakter...

viel widerstandsfähiger...

mit Federstahl-Aussenmantel 0,751-415g Erhältlich in Ihrem Fachgeschäft Farbkatalog durch:

KUNDERT VARIO AG CH-8633 Wolfhausen Tel.: 055/243 43 20 Fax: 055/243 43 22

LEICA

Das Allroundglas im Taschenformat

LEICA

TRINOVID 20 BC

Das ideale Fernglas für Reisen, Wandern, Theater, Sport und Freizeit.

»ivers

h versi]

physique. De toute manière, les blessures dues aux collisions n' entraînent pas, en général, de conséquences graves chez les skieurs. Chez les planchistes, les atteintes corporelles les plus fréquentes sont des fractures et des luxations de l' articulation du poignet ( chute en arrière sur le bras tendu ), tandis que les skieurs se blessent surtout aux genoux.

Conclusions Les planchistes se blessent un peu moins fréquemment et nettement moins gravement que les skieurs. Quant aux collisions entre ces deux catégories d' usagers des pistes, elles n' ont pas de notable influence sur la fréquence et la gravité des accidents. On peut améliorer leur prévention par les mesures suivantes: pour les skieurs, contrôle annuel des fixations de ski selon les normes du BPA; pour les surfeurs, port d' éclisses de protection des poignets, équipement de la planche de fixations avec mécanisme de décrochement agissant dans les trois dimensions, port de chaussures à coquille dure permettant de bonnes flexions en avant et de côté, ainsi qu' un guidage latéral sûr. En outre, un sérieux entraînement est nécessaire, ainsi qu' un échauffement musculaire avant le départ. Les surfeurs débutants devraient faire leurs premières tentatives sous les directives d' un professionnel.

La séparation des pistes attribuées aux skieurs et aux planchistes ne semble pas justifiée, vu le faible risque de collision entre eux. Ainsi que le font remarquer les auteurs de cette étude, les égards et l' assistance mutuels sur les pistes sont, en revanche, d' une grande importance.

Dr Karin Litscher, Coire ( trad. ) m

/erschiedenes

Feedback