Année internationale de la montagne 2002. Kaléidoscope

Kaléidoscope

L' Année internationale de la montagne s' achève. Elle a vu naître une kyrielle de projets dans l' ensemble de notre pays et a permis de nombreuses rencontres dans le monde entier. Les quelques exemples que nous vous présentons ci-dessous montrent que, si les montagnes nous séparent sur le plan géographique, elles créent également des liens entre les hommes.

Construire des ponts au Kirghizstan C' est lors d' un trek à cheval, parcourant les haut-plateaux des massifs du Tien Shan, que Bernard Repond et la petite équipe qui l' accompagnait se rendirent compte que beaucoup de pâturages n' étaient plus exploités depuis plusieurs années. Ils apprennent alors par des indigènes que les bergers ne peuvent plus y amener leurs troupeaux en raison de la destruction des ponts. En effet, traverser à gué les rivières et les torrents est impossible entre mai et juillet.

« Nous avons estimé qu' étant des privilégiés, nous pouvions contribuer à une amélioration des conditions de vie très difficiles de ces populations », indique B. Repond. C' est ainsi que Pamir's Bridges 1 vit le jour. L' association s' est fixé pour objectif de contribuer à la réparation et à l' entretien de ponts existants, à la reconstruction de ponts détruits ou à la construction de nouveaux ponts. C' était en 2000. Depuis, vingt ponts ont pu être réhabilités sous l' égide de l' Institut de géographie de l' Universi de Berne qui accompagne le projet sur place au travers de son organisation établie à Bichkek.

La réhabilitation des ponts n' est pas seulement essentielle pour la nourriture du bétail. En effet, pour le Kirghizstan, les ponts sont un moyen vital, permettant aux montagnards de transiter, transporter des marchandises, pratiquer le commerce et communiquer avec les autres régions du pays. Un projet qui ne se limite pas à la seule Année internationale de la montagne, un projet, symbole de la communication et de la compréhension entre les hommes.

veut-il entretenir avec la montagne? La discussion est ouverte, une fois de plus. Espérons qu' elle sera nourrie entre amis de la montagne, au sein des sections et de tout le club. Pour ma part, je souhaite que le CAS s' engage à l' avenir vers davantage d' échanges avec les populations des régions de montagne et ce, à l' éche international. Exactement selon le leitmotiv de l' AIM: « les montagnes unissent !» a

Jürg Meyer, préposé à l' environnement ( trad. ) 1 Cf. www.pamirbridges.ch LES ALPES 1/2003

Développement durable en Valais La Fondation pour le développement durable, créée par l' Etat du Valais et la municipalité de Sion en 1999, a profité de l' Année internationale de la montagne pour mettre sur pied nombre de projets. Parmi ceux-ci, relevons tout particulièrement les ateliers d' échanges internationaux et le colloque portant sur la problématique de l' eau en montagne qui eurent lieu en octobre 2002. Mentionnons également la création d' un site Internet www.mountainxchange.org: cette plate-forme devrait permettre l' échange d' informations et de savoir-faire sur les techniques et les produits des régions de montagne.

Mais le plus médiatique de ces projets est sans doute la construction d' une passerelle sur l' Illgraben ( Bois de Finges ) selon les techniques appliquées dans l' Himalaya. Ce pont suspendu, qui sera achevé en 2003, devrait rappeler qu' il existe un pont de solidarité entre la Suisse et le Bouthan.

Une crête tout en lumière C' est dans l' éphémère que les sections gruérienne et veveysanne du Club alpin suisse ont rendu hommage le 14 septembre 2002 à l' Année internationale de la montagne. Deux cents personnes réparties sur les quatre kilomètres de l' arête de Trémetta attendent que la nuit tombe. Il est 20 h 30: une à une, les torches qu' elles tiennent à la main s' embrasent et la montagne devient une guirlande lumineuse. « C' est un instant magique », rapporteront tous ceux qui ont participé à ce spectacle, un instant unique où tous se sont sentis très proches les uns des autres.

Représentants du Pakistan et du Népal au Mont-Blanc Le 16 janvier 2002, le Pakistanais Karim Imamdad Hunzai et trois Scherpas, Lakpa Sherpa, Dorja Sherpa et Mimia Sherpa atteignent le sommet du Mont-Blanc, accompagnés par le Français Jean Coudray, professeur à l' ENSA. Une ascension qui s' est déroulée sous le signe de la solidarité entre les populations de montagne du monde entier.

Promouvoir la protection des montagnes Accompagnés d' alpinistes suisses, Harish Kapadia et Mandiop Sing Soin originaires de l' Inde, Sher Khan et Nazir Sabir du Pakistan ainsi que Jamie Andrew d' An, amputé des bras et des jambes, ont gravi plusieurs sommets suisses à la fin du mois d' août 2002. Au cours de leur périple, ils ont eu l' occasion d' échanger leurs idées sur la collaboration en matière de développement durable et sur la promotion de la paix. Dans un acte symbolique, ils ont hissé les drapeaux du Pakistan et de l' Inde sur l' un des sommets 2.

Une fois n' est pas coutume « Handicapé moteur, j' ai eu la chance extraordinaire de participer à une marche en montagne avec traversée d' un glacier. Cette expédition a pu être réalisée grâce à l' offre généreuse de l' Association suisse des guides de montagne. Après avoir atteint la cabane de Moiry ( VS ) le 31 août, nous sommes parvenus le lendemain au col de la Lé. Certains d' entre nous étaient encordés pour la première fois. Pour tous, la marche dans les sentiers tortueux et sur le glacier fut une aventure défiant parfois la loi de l' équilibre. Malgré le temps maussade, la beauté des paysages et la joie du corps à corps avec les rochers nous a tous comblés. »

Des chaussures de montagne pour Nolberto « Nolberto? C' était notre guide de trekking en Bolivie. Avant mon départ, il m' a demandé de lui procurer une paire de chaussures que l'on ne trouve pas dans son pays. Je lui promets de faire le nécessaire. De retour en Suisse, je publie une annonce dans Les Alpes. Quelle ne fut

2 Cf. site Internet www.uiaa.ch/iucn/ 3 Sepp Ziegler, Bahnhofplatz, 6482 Gurtnellen, tél. 041 885 17 54 A Lungern OW, toute la commune a participé au projet de l' AIM. Vue, depuis le Gibel, en direction du nord sur le « Horn » et le « Güpfi » « Les montagnes unissent »: l' équipe IUCN-UIAA avec des alpinistes indiens, pakistanais et européens dans les Alpes Suisse au cours de l' AIM Le canton des Grisons décerne pour la première fois un prix d' alpinisme, entre autres à Iwan Wolf et Urs Stöcker pour leurs exploits sur l' Ogre au Karakorum Gravir une montagne avec des handicapés et leur faire découvrir le fonctionnement du GPS Photo: màd.

Photo: màd.

LES ALPES 1/2003

pas ma surprise de recevoir quatorze paires de chaussures quasi neuves. Mais comment transporter toutes ces chaussures à La Paz? Une paire de chaussures fera le voyage avec une école de guides de montagne. Trois autres paires ont été envoyées par la poste, mais sont-elles bien arrivées? Jusqu' à ce jour, je n' ai pas reçu de réponse. Et toutes les autres? Elles attendent bien sagement qu' une bonne âme veuille bien les emmener en Bolivie. Peut-être que vous, cher lecteur ou chère lectrice des Alpes, planifiez bientôt un voyage en Amérique latine. N' hésitez alors pas à me contacter 3. »

Ainsi, il était une fois en l' Année internationale de la montagne... l' histoire ne devrait pourtant pas s' arrêter là. Elle cherche une suite en 2003: peut-être dans un sac de voyage on un sac à dos à destination de la Paz.

Les montagnes unissent – grâce au GPS La plupart d' entre nous n' ont pas souvent fait l' expérience de voyager avec des handicapés. Et encore moins de gravir avec eux une montagne. Pour une douzaine de membres de la Section d' Uto, l' Année internationale de la montagne fut l' occasion de tenter cette expérience. Objectif: atteindre le sommet du Grosse Mythen. Malheureusement le temps leur joua un mauvais tour. Le sommet ne fut pas atteint, mais qu' importe. Au cours de l' expédition, les handicapés ont découvert le fonctionnement du GPS et ce fut un grand événement pour eux. En effet: voir sur le cadran que la distance à la cabane diminuait au fur et à mesure qu' ils s' en approchaient fut passionnant pour eux. Et tout à coup, la cabane se dressa devant eux. Quel bonheur, car transis de froid et mouillés jusqu' aux os, ils se réjouissaient de manger la soupe chaude qui les attendait.

Alpinistes récompensés En l' Année internationale de la montagne, le canton des Grisons a voulu récompenser des alpinistes suisses pour leurs exploits. Six alpinistes ont ainsi reçu un prix: Iwan Wolf et Urs Stöcker pour leurs remarquables performances au Shivling – « Shiva's line » – et à l' Ogre, Werner Stucki et Christian Zinsli pour le parcours complet de l' Hummingbird Ridge du Mont Logan, et Vital Eggenberger et Egon Stecker pour leur première

C' est devant le constat d' un tel délabrement que l' idée est née de créer Pamir's Bridge Un pont reconstruit: symbole de lien, de communication et de compréhension entre les hommes Pho to :m àd.

Photo: màd.

Pho to :S epp Imfel d Pho to :a rc hi ve s I w an W olf

ascension de 44 voies d' escalade de haute montagne sur le Rätikon.

Lungern OW – une commune active Depuis le 15 septembre 2002, on trouve sur chacun des douze sommets avoisinant la commune de Lungern une pierre décorée par des enfants et portant l' ins « Année internationale de la montagne, le 15 septembre 2002 ». C' est Robert Imfeld, membre du CAS, qui a lancé ce projet. Il avait principalement pour objectif de sensibiliser les habitants de son village aux montagnes qui les entourent et de leur rappeler leurs racines. En 13 heures, un groupe de randonneurs gravit les douze sommets en question, parcourut quelque 34 km avec un dénivelé de 3800 m.

Cet événement fut couronné le 29 novembre 2002 par une assemblée communale au cours de laquelle fut présenté un diaporama sur l' Année internationale de la montagne. a

Adrien Rihs, Margrit Sieber

Feedback