Apprendre la descente pour maîtriser la montée. Cours de VTT du CAS

Apprendre la descente pour maîtriser la montée

Un membre du CAS sur trois pratique le VTT. Cela ressort d' une enquête faite par le CAS en 2004. Pourtant, les cours proposés par le club sont peu demandés. La rédaction des « Alpes » s' est entretenue avec Daniel Boschung qui, avec sa firme « Absolut bike », organise les cours sur mandat du CAS. Il nous révèle ce que l'on peut attendre de cette offre.

Les Alpes: Pourquoi devrais-je suivre un cours chez toi? Tout le monde sait utiliser un vélo, nonDaniel Boschung: Oui, presque tout le monde, mais ce n' est que la condition de base pour la pratique du vélo tout-terrain.

Et pourquoi?

La plupart des utilisateurs de VTT passent beaucoup de temps sur leur machine à soigner leur forme et leur puissance musculaire, dépensent beaucoup pour le matériel et l' équipement, mais n' investissent rien dans leur propre technique d' utilisateurs. Faisons la comparaison avec l' escalade: il ne suffit pas d' être en forme et bien musclé pour atteindre le sommet d' une paroi, à moins de la contourner. Qu' apprend dans tes cours?

Nous entraînons des éléments de base: choisir la bonne trajectoire dans les virages, freiner correctement, rouler sur tous les terrains en montée comme en descente. Nombreux sont ceux qui n' ont jamais essayé de descendre de leur machine d' un côté comme de l' autre. On y ajoute de nombreux exercices d' équilibre et de coordination, ainsi que de comportement avant, sur et après un obstacle.

Est-ce tout à fait dénué de risque?

Nous n' avons jusqu' ici déploré aucun accident grave dans les cours d'« Absolut bike ». Le vélo tout-terrain n' est fondamentalement pas un sport dangereux si l'on maîtrise la technique de maniement. Quelles conditions dois-je remplir pour suivre les cours de deux jours proposés par le CAS?

Aucune, en termes de technique d' utilisation du VTT. Il suffit d' être en bonne forme physique pour venir à bout d' une excursion de trois à quatre heures le deuxième jour. Le cours convient aux débutants aussi bien qu' aux pratiquants confirmés.

Tout cela semble assez simple. C' est bien ce que nous souhaitons, mais il faut savoir que les participants doivent fournir un effort. Nos visiteurs Excursion à VTT au Gornergrat: qui ne souhaiterait y participer dans un tel décor?

Au cours de VTT, on exerce d' abord les techniques élémentaires en terrain facile.

Photos: Daniel Boschung sont toujours étonnés de voir les immenses progrès que l'on peut faire avec des exercices simples, et cela vaut pour les pratiquants confirmés autant que pour les débutants.

Au terme du cours, les participants sont-ils capables de dévaler un escalier?

Je garantis que tous ceux qui ont participé à un cours à leur niveau peuvent franchir sur leur machine des obstacles qu' ils n' auraient jamais osé aborder avant. Quelques marches d' un escalier normal ne constituent plus un obstacle pour ceux qui ont participé à nos cours.

Qui fréquente vos cours de VTT?

On y trouve presque autant de femmes que d' hommes et, loin de certains clichés, ce sont pour la plupart des personnes âgées de 30 à 50 ans.

Y a-t-il des différences entre les hommes et les femmes dans la pratique du VTT? Comme dans la plupart des sports, les hommes roulent plus volontiers de manière agressive et surévaluent souvent leur potentiel. Mais les différences ne sont pas si grandes qu' il nous faille créer des groupes séparés. Les femmes ont un léger désavantage en termes de puissance musculaire, mais une bonne technique leur permet de le compenser quasiment sans problème.

On relève souvent les difficultés des rapports entre cyclistes à VTT et randonneurs piétons. Ce thème est-il abordé dans les cours? Les participants aux cours reçoivent un programme détaillé et une documentation traitant du comportement sur les chemins pédestres. Nous leur montrons aussi le bon exemple. De plus, « Absolut bike » est membre de soutien des chemins pédestres suisses. Nos dons contribuent ainsi pour une modeste part à leur entretien.

Pour le plaisir, on passe à l' occasion une rivière à gué, comme ici le Gütschbach près de Thoune. Qu' en est-il de la protection de la nature? Notre documentation donne aussi des conseils dans cette optique. Il est évident que nous ne quittons pas les chemins. On voit souvent des traces de VTT à côté des chemins. C' est en général parce que les cyclistes ne maîtrisent pas la technique de passage d' obstacles et choisissent de les contourner.

Depuis trois ans, tu proposes à l' enseigne du CAS deux cours par année pour cinq à dix personnes. Cette offre était jusqu' ici largement suffisante. Quelles sont à ton avis les raisons du faible intérêt rencontré? Nous ne pouvons pas vraiment nous l' expliquer, car les autres cours d'« Absolut bike » sont très fréquentés. Les participants du CAS se sont dans l' ensemble montrés enchantés. L' offre n' est peut-être pas assez connue, à moins que les membres du CAS considèrent un cours de technique d' escalade comme plus urgent qu' un cours de technique cycliste.

Quelle est votre formation de formateur? Chez « Absolut bike », tous les chefs de cours ont suivi avec succès la formation de guide de VTT reconnue par Swiss Cycling. Il s' agit de la formation la plus exigeante en Suisse, même si le titre de guide de VTT n' est pas encore protégé. Qu' est qui te fascine dans la pratique du VTTC' est le mélange d' un type de sport d' endurance techniquement exigeant et d' une approche empathique de la nature. Tout le corps est sollicité. Il ne suffit pas, pour goûter la diversité des sensations offertes par ce sport, de franchir la Grosse Scheidegg en suivant la route asphaltée. C' est un trajet superbe, mais il faut quitter la route pour des chemins et dévaloirs si l'on veut goûter la dimension nouvelle des sensations promises au vététiste. a Inter view: Christoph Meier, rédacteur « La plupart des utilisateurs de VTT passent beaucoup de temps sur leur machine à soigner leur forme physique et leur puis sance musculaire, mais négligent totalement sa technique d' utilisation », déclare le guide de VTT Daniel Boschung. Une bonne technique permet de rouler sur beaucoup de chemins de randonnée, à l' exemple de celui-ci, emprunté lors d' une excursion cycliste à Belalp en Valais.

Photos: Daniel Boschung Cours VTT du CAS Le CAS propose, dans le cadre de son programme de formation estival, le cours de deux jours « Technique de maniement du VTT ». L' expérience du VTT n' est pas exigée, mais une forme physique permettant d' effectuer une randonnée de 3-4 heures sur la machine. Le prix des cours se monte à 310 francs pour les membres du club et à 390 francs pour les non-membres. Le cours des 9 et 10 mai se déroulera à Thoune, celui des 16 et 17 mai à Bienne. On trouvera d' autres informations sur www.sac-cas.ch/Kursangebot.461.O. html.

Livres/médias

Libri/media

Feedback