Cabanes, climat et Patagonie. Rapport du président central

Cabanes, climat et Patagonie

L' année écoulée a été riche en événements pour notre club: il y eut, bien sûr, le succès retentissant du Festival des cabanes. Le 14 novembre 2006, le CAS s' est vu décerner, pour ses cabanes et ses efforts pour les positionner sur la carte touristique, le prix Milestone 2006. Nous sommes extrêmement fiers de ce pavé qui, symboliquement, nous récompense du chemin parcouru, des couvertures en laine râpeuse aux duvets nordiques. Le réchauffement climatique et les nombreux éboulements de l' été ont également fait des vagues. Gros titres dans les journaux et multiplication de l' intérêt des médias: des semaines durant, notre Secrétariat administratif a été assailli de demandes. Pour certains, le quotidien du travail en a été bouleversé. Malheureusement, les températures ont continué de planer bien au-dessus des moyennes habituelles; jusqu' à la fin de l' année, le ski de randonnée a été quasi impraticable. Mais il semble, tout au moins, que le réchauffement climatique ait enfin trouvé sa place dans l' agenda des politiques et dans l' esprit de la population. La première année d' activité de la fondation Secours Alpin Suisse est révolue. Le président du Conseil de fondation Andreas Lüthi, promu membre de la direction de la REGA, a démissionné de son poste au SAS. C' est l' occasion pour moi de le remercier de son très grand engagement et du travail qu' il a fourni en tant que président de la commission du Sauvetage et, plus tard, comme président du Conseil de fondation. Sans lui, cette fondation n' aurait probablement pas vu le jour. Merci!

Parmi les autres dates clés, un moment dont on a moins parlé en public: l' adhésion du CAS à l' alliance fondée pour défendre le droit de recours des associations. Cette décision, déterminante pour notre club, a été prise par le Comité central parce qu' il voyait dans l' initiative des radicaux zurichois une réelle menace pour cette institution. Cependant, il a adhéré à l' alliance en précisant qu' à la suite des votations ou, le cas échéant, du retrait de l' initiative, il la quitterait automatiquement. Nous demeurons convaincus que le droit de recours des associations doit être préservé dans sa forme actuelle. Par contre, nous nous refusons à tout amalgame avec certaines autres associations qui en bénéficient. Le CAS n' a jamais usurpé de son droit. Enfin, le CAS a renoué avec ses traditions en soutenant une expédition qui s' est déroulée fin 2006. Ce n' était pas une expédition comme les autres: le rapport annuel publié dans ce numéro vous en apprendra davantage sur cette entreprise, mais aussi sur le projet Quel futur pour nos paysages alpins? ou encore sur le règlement sur la formation et le perfectionnement des chefs de course.

La nouvelle année, elle non plus, ne manquera pas d' instants mémorables. Nous savons que les 9 et 10 juin, notre Assemblée des délégués se tiendra à Grindelwald, à l' occasion du centenaire de la section locale. Elle se déroulera dans le cadre d' une Fête centrale qui conclura la semaine « Eiger live », organisée annuellement depuis trois ans. Je me réjouis de rencontrer à cette occasion de nombreux clubistes, de passer des moments conviviaux et de tenir éveillé l'« esprit du CAS ». a Frank-Urs Müller, président central

Feedback