Camps internationaux de jeunesse de l'UIAA

Impressions d' un camp de jeunesse de l' UlAA Ça crisse au sommet...

Sameoi matin, neuf heures et demie: Matthias l' Autrichien, Cene le Slovène, Lukas et Gabriel les Tyroliens du Sud, ainsi que Jürg le Suisse, le groupe des insatiables, piquent dans la raide pente sommitale du Rotighorn. La neige est encore dure, mais 1 77 pays sont actuellement représentés au sein de l' Union internationale des associations d' alpinisme.

.'Editions du CAS. Ce manuel comprend un volume « parents » de 116 p. et un volume « enfants » de 56 p.

elle croche. Le soleil commence d' éclairer le fond de la vallée, où le reste des participants et des moniteurs s' apprête à faire les bagages et à ranger les lieux.

Sans skis!

Une semaine plus tôt, 29 jeunes montagnards, des filles et des garçons provenant de Belgique, d' Italie, d' Autriche, de Nouvelle-Zélande, de Slovénie, de Roumanie et de la Suisse se retrouvaient à l' hôtel Post, à Turtmann. Des préparatifs qui avaient duré des semaines commençaient enfin à porter leurs fruits! Fax par-ci, fax En montant à la cabane Tracuit par-là - mais maintenant ils sont tous rassemblés, même si les Néo-Zélan-dais sont venus sans skis. Encore quelques coups de téléphone, le guide Thomas fait jouer ses relations et le matin suivant, chacun est complètement équipé.

Point culminant, le Bishorn Au cours de cette semaine, les participants ont beaucoup ri, discuté, chanté, se sont posé des questions sur la Suisse, ont appris à connaître des coutumes ignorées, goûté des mets inhabituels et, bien sûr, ont joui de tout ce que la vallée de Tourtemagne peut offrir en matière de courses à ski: Turtmannspitze, Schwarzhorn, Omen Roso, Schöllihorn et, cerise sur le gâteau, le vendredi, le Bishorn, premier quatre-mille pour la plupart de ces jeunes.

Se faire des amis Et puis, déjà, il a fallu se quitter. Echange d' adresses, projets d' ave... De nouvelles amitiés par-delà toutes les frontières sont nées. En parfaite conformité au titre sous lequel les camps de jeunesse de l' WAA sont organisés: « Se faire des amis -Rencontres internationales ».

Camps de jeunesse de l' UlAA 1998 De nouveaux camps d' alpinisme sans frontières sont offerts cette année, afin de donner à des jeunes la possibilité de nouer des amitiés internationales, de connaître un pays étranger et de pratiquer leur sport de montagne favori en compagnie de camarades du monde entier. Pour Activité Courses à ski11-18 avril 1998 Randonnée pédestre2-11 juillet 1998 Camp d' aventure11 juillet 1998 Escalade17-26 juillet 1998 Aventure en montagne19-25 juillet Courses en haute montagne 1 cr-12 août Escalade14-22 septembre 1998, la commission de la jeunesse de I' UIAA a prévu sept camps ( cf. tableau ), centrés sur diverses activités: de l' escalade dans les Pyrénées ( un succès permanent ) à l' ascension de l' Elbrouz, dans le Caucase. Pour la plupart, ces camps reviennent à quelque 250 fr., voyage non compris ( lequel est cependant pris en charge pour moitié environ par le CAS ). Ambiance fabuleuse et expériences uniques garanties! Pour toute information: Markus Ruff, délégué à la Jeunesse du CAS, 031/370 18 30, qui prend également les inscriptions.

Camps de jeunesse de l' UlAA 1998

Date Lieu Age Albula-Bernina, Suisse17-23 ans Abruzzes, Italie12-17 ans Weissbach, Autriche14-17 ans Pyrénées catalanes, Espagne 16-22 ans Carpates, Roumanie16-22 ans Mt Elbrouz, Caucase, Russie 17-25 ans Crimée, Ukraine17-25 ans Nouveauté au programme Pour la première fois, l' UlAA offre cette année un camp de formation de moniteur de jeunesse. Il aura lieu du 4 au 12 juillet 1998 à Rauris Valley, en Autriche, sur le thème « Vivre la montagne ». Pour toute information à ce sujet, s' adresser également à Markus Ruff ( voir ci-dessus ).

Jürg Schweizer, Davos ( trad. ) Sieste devant le « camp de base » de Gruben \ Un peu avant de quitter la cabane de Tourtemagne pour une course i Alpinisme et autres sports de montagne i Alpinismo e altri sport di montagna i Alpinismus, Berg- u.a. Sportarten ai a Giosanna Crivelli, Montagnola TI

L' origine d' une passion

Dans la langue chinoise, la notion de paysage s' ob en combinant les signes « montagne » et « eau ». Et les montagnes, pour les anciens Chinois, revêtent une importance particulière puisque ce sont elles qui assurent la stabilité de l' univers. Sans nuages et sans forêts, cependant, elles seraient comme dépouillées, et sans eau elles perdraient leur magie. D' autre part, le feng shui, l' art chinois de l' organisation spatiale, est un moyen de définir la position de chacun dans le monde physique et de chercher à l' améliorer. Il se fonde sur le constat que les gens sont influencés - en bien et en mal - par le lieu où ils vivent.

Considérée sous cette optique, ma passion pour la montagne, je crois, a elle aussi des racines profondes. Je ne sais pas exactement où et quand elle a

pris naissance. J' ai des souvenirs et un passé qui m' incitent à aimer certaines choses plus que d' au, à rechercher des espaces et des lieux dans lesquels, instinctivement, je me sens bien, des espaces que je peux atteindre par mes propres moyens, à pied. Les pierres, par leur immobilité, leur stabilité, exercent une attraction sur moi. Et l' eau, par sa mobilité, sa profondeur. Mes couleurs sont des couleurs de terre, et le gris, et le bleu, dans toutes leurs tonalités. Les paysages que j' aime sont arides, sauvages, essentiels. C' est ainsi que je me suis mise à aimer le Tessin sous ses aspects les plus cachés: es-

Feedback