CAS et Ford Maverick. Les partenariats: un exercice d'équilibre

Les partenariats: un exercice d' équilibre

CAS et Ford Maverick

En février 2003, un envoi publicitaire pour le véhicule tout-terrain Ford Maverick a été adressé à tous les membres. Cette publicité, élément d' un partenariat de parrainage décidé par le Comité central ( CC ) en faveur de l' escalade de compétition, a suscité des réactions.

Peu après l' organisation des Championnats du monde d' escalade en automne 2001, le CAS a trouvé en Ford un partenaire pour le domaine de l' escalade sportive de compétition. Ce partenariat comprend deux éléments centraux. La série de compétitions annoncée qu' alors sous le nom de Coupe suisse devait servir de plate-forme promotionnelle au modèle de voiture Maverick. La Coupe suisse allait donc devenir la Maverick Climbing Cup. Tous les membres du CAS ont reçu un courriel publicitaire les informant de la participation de Ford dans le domaine de l' escalade de compétition, tout en faisant de la publicité pour Maverick.

Avant même l' envoi de cette publicité pour la Ford Maverick, la commission de l' environnement s' était exprimée de manière critique à ce propos et avait demandé au CC d' expliquer comment ce procédé s' accordait avec les principes et les directives du CAS en matière de protection de l' environnement; cette demande ne constituait pas en soi un refus de principe de la voiture. Elle soulignait d' une part que le bilan écologique et l' emploi du véhicule étaient des facteurs décisifs de jugement et, d' autre part, que le véhicule tout-terrain Ford Maverick ne correspondait pas aux exigences posées. Le CC était, lui, d' avis que l' envoi publicitaire s' accordait avec les principes du CAS et avait donné son aval à l' envoi publicitaire. Réactions critiques Au total, plus de 300 messages critiques ou désapprobateurs ont été envoyés 1, certains d' entre eux signés simultanément par plusieurs membres du club 2. Les lettres, comme la majorité des cour-riels reçus, sont des textes détaillés, nuancés et bien argumentés.

Une grande partie des réponses critiques développent des arguments de nature écologique. La plupart des messages soulignent que l' envoi publicitaire est en contradiction avec les statuts du CAS et les principes et directives en matière de protection de l' environnement. En conséquence, c' est la déception qui domine dans le ton des messages. Par ailleurs, d' aucuns constatent que le courriel publicitaire pour la Ford Maverick est diamétralement opposé aux buts visés par la campagne « Alpes retour »; à leurs yeux, le CAS s' est discrédité et a terni sa réputation. Une majorité des expéditeurs n' est pas opposée par principe à la voiture mais bien au modèle présenté dont la consommation d' essence, particulièrement élevée, est considérée comme un fait négatif. En outre, certains soulignent que ce véhicule tout-terrain est dangereux en cas de collisions avec des piétons et des cyclistes, tout particulièrement lorsqu' il s' agit d' enfants ( 40% de risques supplémentaires ).

Pas d' opposition de principe à la voiture Les réactions proviennent de tous les milieux du CAS, du chef OJ au membre ayant l' âge de la retraite, des sections de régions urbaines aussi bien que des régions rurales, de Suisse alémanique et de Suisse romande. Les 39 réponses venues de Suisse romande correspondent à 13 % du courrier reçu alors que la proportion des membres romands est de 24 %. Les réactions des zones urbaines sont les plus nombreuses. Parmi les expéditeurs, on compte plusieurs membres actifs et engagés, notamment des chefs de course et des membres de comités de section.

1 126 lettres, 104 courriels, 72 notes/lettres sur la lettre du sponsor, 12 appels téléphoniques. Par ailleurs, 11 comités de section, la commission des cabanes et la commission des publications ont envoyé des lettres de protestation. Outre diverses organisations de protection de l' environnement, l' Office fédéral du développement territorial ( ARE ) a pris une position critique, car il soutient le CAS dans sa campagne en faveur de l' utilisation des transports publics. 2 La lettre de protestation collective la plus importante a été envoyée par la section Angenstein avec 52 signatures.

2 European Youth Cup f_17_21.qxd 11.8.2003 10:52 Uhr Seite 20 LES ALPES 8/2003

Cabanes et bivouacs

Rifugi e bivacchi

Von Hütten und Biwaks

On recense également de nombreux amateurs d' escalade sportive. Quantité de réactions proviennent de membres qui ne sont pas opposés par principe à la voiture, l' utilisent régulièrement et ac-cepteraient une publicité pour un modèle écologiquement exemplaire. Quelques messages laissent comprendre que certains préféreraient payer des cotisations plus élevées en faveur de l' escala de compétition plutôt que de recevoir de la publicité.

Le CC revient sur la question Lors de sa réunion du mois de mai, le Comité central s' est à nouveau penché sur la question, a analysé les réactions et a réexaminé sa décision. Il est parvenu à la conclusion qu' avec le contrat de parrainage portant sur la Ford Maverick – en tant que modèle et non pas en tant voiture – il avait interprété de manière trop large les principes et directives en matière d' environnement. C' est pourquoi, dès le début de 2004, le contrat avec la Ford Maverick comme support de publicité ne sera pas reconduit. A l' avenir, un partenariat avec un producteur de voitures ne pourra être envisagé que s' il tend à promouvoir un modèle de voiture de petite ou moyenne taille qui soit à la pointe sur le plan écologique.

Feedback