C'était bien la centième rencontre de l'Etzel. Des avalanches et des années

C' était bien la centième rencontre de l' Etzel

Un centenaire tout juste confirmé, un exposé sur les avalanches orienté vers la pratique, assorti d' informa et de conseils à l' usage des randonneurs à ski, et de chaleureuses conversations entre membres de différentes sections, tels furent les temps forts de la rencontre de l' Etzel du 7 décembre 2003.

Au CAS, les occasions où les membres de diverses sections se retrouvent régulièrement une fois l' an se font plutôt rares. Il y a pourtant des exceptions: par exemple, la rencontre au sommet de l' Etzel ( 1098 m ), au-dessus de Pfäffikon, localité des bords du lac de Zurich, qui a lieu chaque premier dimanche de décembre. Cette manifestation traditionnelle était cette fois-ci organisée par la section

Sur le sommet de l' Etzel. Une épaisse couche de brouillard couvre le lac de Zurich et le Mittelland, mais pas entièrement la région des Préalpes. Comme le soleil est assez bas, le lac de Sihl apparaît dans une lumière irréelle

Les avalanches et leurs dangers Point fort de la rencontre de l' Etzel, le sujet de l' exposé central attire régulièrement de nombreux jeunes participants dans la confortable auberge de l' Etzel. Cette fois-ci, il traitait des « Avalanches, dangers et estimation des risques » 1. Malgré une nette réduction de leurs victimes au cours de ces dernières années, les avalanches conservent toujours, pour les sports de montagne, le potentiel de dangerosité le plus élevé et le plus difficile à estimer. Stephan Harvey, de l' Institut fédéral pour l' étude de la neige et des avalanches ( ENA ), s' est attaché dans son exposé à présenter les facettes de son thème se rapportant à la randonnée à ski. Lorsque le danger d' avalanche s' accroît, la moindre faute de comportement peut avoir des conséquences fatales. Les critères primordiaux déterminant le danger d' avalanche résident dans le manteau neigeux lui-même, qui présente des points faibles et des strates intermédiaires instables. Des informations à caractère général sont souvent insuffisantes, car la constitution de la couche de neige peut fortement varier d' un point à un autre. C' est pourquoi il faut constamment renouveler sur place les tests de la couverture nivale selon une suite de critères bien déterminés. Le nouveau dépliant « Réduction du risque en cas de danger d' avalanche » 2

livre des données à ce propos. On peut notamment l' obtenir auprès de l' ENA, à Davos 3.

Agréable compagnie De haute qualité professionnelle et bien structuré, cet exposé fut suivi du traditionnel plat bernois. Jusqu' au de la première moitié du siècle dernier, ce plantureux repas pris dans une franche ambiance de camaraderie, constituait l' attraction centrale de la rencontre de l' Etzel. Mais la situation s' est quelque peu modifiée récemment, et la manifestation s' est terminée plus tôt que de coutume. Pour survivre, les traditions doivent constamment s' adapter aux modifications des comportements et des besoins. La rencontre de l' Etzel a parfaitement su maîtriser cette évolution. a

Etienne Gross 1 Citons les thèmes des exposés de ces dernières années: Quelles sont les véritables caractéristiques d' une inondation/1999; Libéralisation du marché de l' électricité; Sécurité en montagne/2001; La Rega, sauvetage aérien/2002. 2 Cf. Les Alpes 12/2003 3 Les articles de l' ENA traitant des conseils donnés aux praticiens et des connaissances les plus récentes paraissent chaque année dans Les Alpes pendant la saison d' hiver.

Dans la grande salle de l' auberge de l' Etzel: la possibilité offerte aux sections d' échanger points de vue et opinions est fort appréciée :eg Pho to :F ra nc o Pole tti

Hoher Rohn. Son président Caspar Sträuli y a salué plus de cent membres du CAS, provenant de onze sections différentes et attirés par l' exposé annoncé sur les avalanches.

Centenaire ou pas? Lors de l' organisation de la rencontre de l' Etzel en 2003, la section Hoher Rohn a constaté qu' il pouvait être difficile de déterminer avec précision certains anni-versaires, en dépit de recherches approfondies. La première réunion de l' Etzel s' est déroulée le 18 décembre 1904 et il a été décidé, à la nonante-neuvième rencontre de décembre 2002, de s' attaquer sans tarder aux préparatifs de la fête du centenaire en 2003. Mais, en fouillant certains documents assez anciens, on s' est soudain aperçu que, selon un autre décompte de ces manifestations, la centième réunion ne tombait qu' en 2004. Cette hypothèse a été confirmée par le membre d' honneur le mieux informé à cet égard. Selon lui, il semblait qu' une rencontre n' avait pas eu lieu pendant la Seconde Guerre mondiale. C' est pourquoi l'on a aussitôt interrompu les préparatifs du centenaire. Toutefois, une recherche historique plus poussée a révélé l' existence, dans le local des archives de la section, de tous les procès-verbaux qui, après minutieuse lecture, ont conduit à un constat inattendu: aucune trace de cette interruption! La centième rencontre de l' Etzel approchait sans que la célébration de cette date importante ait été prévue! La section Hoher Rohn a donc décidé sans délai de renvoyer les festivités du centenaire au 5 décembre 2004, lors de la cent-unième réunion!

Feedback