Charte définitive pour le parc Adula

Le 27 novembre, 14 communes grisonnes et trois tessinoises décideront si elles veulent d’un parc national sur leur territoire. Elles se prononceront sur la «charte» définissant les règles qui seront en vigueur dans le parc. Les différences avec la version mise en consultation ne sont pas très grandes. L’obligation de rester sur les chemins et les itinéraires demeure. Le réseau des itinéraires autorisés dans la zone centrale reste inchangé. Ainsi, les requêtes majeures du CAS et de l’ASGM n’ont malheureusement pas été prises en considération. Les deux associations s’étaient montrées critiques lors de la période de consultation, en particulier face à la diminution de près de 50% du nombre de kilomètres d’itinéraires d’été publiés dans les guides du CAS. Un coup d’œil aux parcs nationaux d’autres pays alpins montre que cela n’est pas nécessaire (voir «les Alpes» 11/2015). Toutes les sections locales du CAS et celles possédant une cabane avaient déposé des demandes de reconnaissance d’itinéraires. La pesée des intérêts revient maintenant aux citoyens des communes. La charte est en ligne: www.parcadula.ch.

Feedback