Chemin de fer du Gornergrat (100e anniversaire du -)

La fin du siècle dernier fut placée sous le signe de divers projets ferroviaires particulièrement audacieux, tels ceux qui prévoyaient la construction d' un train à crémaillère jusqu' au sommet de la Jungfrau et du Cervin, Les réalisations furent cependant un peu plus modestes que ces folles ambitions. Pour ce qui concerne la région de Zermatt, on « se contenta » finalement de construire le chemin de fer du Gornergrat ( 3100 m ), dont on fête cette année le 100e anniversaire.

Avec ceux de la Jungfrau et du Pilate, le chemin de fer du Gornergrat compte sans nul doute parmi les lignes à crémaillère les plus attrayantes de Suisse, comparable en cela à la ligne Chamonix-Montenvers, en France. Son histoire mouvementée commença en 1896, année où démarrèrent les travaux, et elle connut un premier moment historique le 20 août 1898, date de son inauguration. Cette ligne qui devait devenir la première ligne électrique de Suisse avait été achevée en deux ans et demi seulement. La ligne Viège-Zermatt avait été inaugurée sept ans plus tôt.

Construction ferroviaire en haute montagne La phase la plus ardue des travaux concerna le tronçon Zermatt-Riffel- Offres d' anniversaire des Chemins de fer du Gornergrat-Mont Rose - Du 1er juin au 30 septembre 1998: à partir de toutes les gares de Suisse, 20% de rabais plus une boisson au Gornergrat ( avec abonnement demi-tarif: V2 prix ) -Du 1er au 31 octobre 1998: Zermatt-Gornergrat et retour au prix de la montée ( 37 fr. avec abonnement demi-tarif: V2 prixPour courses d' école: 50% de rabais alp, qui comprend plusieurs tunnels, ponts et murs de soutènement. La tâche fut rendue encore plus difficile par les conditions alpines qui, dans les parties centrale et supérieure, limitaient la période des travaux aux brefs mois d' été.

En raison du mauvais temps, à la fin de 1896 les travaux effectués pour le pont sur le Findelenbach ( 50 m de haut et 90 m de long ) se réduisaient aux fondations et à l' édification de 15 mètres du pilier inférieur. C' est pourquoi on résolut de poursuivre les travaux en hiver sur la partie inférieure du parcours. Et pour achever la ligne dans les délais prévus, on relia finalement les piliers du pont au moyen d' une structure métallique au lieu d' arches en maçonnerie. Après la construction de l' hôtel actuel du Gor- Du Gornergrat, la vue sur le Mont Rose ( 4634 m ) est particulièrement impressionnante La station du Gornergrat: une gare en haute montagne ( 3089 m ) nergrat Kulm, on prolongea encore la ligne de 70 m en dénivellation, en 1909.

Chemin de fer et tourisme L' histoire du chemin de fer du Gornergrat est étroitement liée à celle du développement touristique de Zermatt. Au début, la ligne n' était en service qu' en été. C' est à la fin de 1927 qu' on l' ouvrit pour la première fois en hiver, à titre d' essai et d' abord jusqu' à Riffelalp seulement. En 1950, le nombre des passagers d' hiver dépassa pour la première fois ceux de l' été. En 1993, année record, 3 745 142 persornes ont été transportées.

Beat P. Truffer ', Adliswil/Zermatt ( trad. ) M! Beat P. Truffer est également l' auteur d' une monographie illustrée au sujet du Gornergrat ( 32 p., Aroleit Verlag, Haus Saphir, 3920 Zermatt. Fr. 9.90 ).

Histoire, culture et littérature alpines

« Visions glaciaires 99 »

m27e exposition d' art alpin du CAS tn S En collaboration avec le groupe ï « l' art pour l' aar » et pour pour-5 suivre dans la tradition de ses ex-j positions triennales d' art alpin,. " " .1 le CAS lance pour l' année 1999 ^m une invitation aux artistes à pro-48 poser des œuvres dans le cadre de l' action artistique « Visions glaciaires 99 ».

Le thème II s' agit d' illustrer les glaciers alpins, l' exploration et les recherches dont ils ont fait ou font l' objet, ainsi que leurs modifications par le climat et l' exploitation. Sont prévues des oeuvres d' art sous forme d' actions, d' interventions, d' objets temporaires et d' installations dans le paysage glaciaire, mais autant que possible pas à proximité directe de routes, d' empla de parcage et de barrages de retenue. Des atteintes définitives au paysage ne sont pas possibles ( régions de protection ). Tous les objets devront avoir été évacués par les artistes avant le début de l' hiver 1999-2000.

Les lieux Glaciers de l' Aar et du Rhône, Steingletscher, ainsi que leurs zones proglaciaires et chemins d' accès. Une visite des lieux durant l' année 1998 est souhaitable. On veillera au fait que, pour des raisons climatiques, cela n' est généralement possible que jusqu' à mi-octobre environ.

Inscription Les artistes intéressés, individuellement ou en groupe, peuvent demander les documents d' inscription au CAS, « Visions glaciaires 99 », case postale, 3000 Berne 23, tél. 031/370 18 18, fax 031/370 18 00, courrier électronique alpen(at)spectraweb.ch L' inscription sera considérée comme définitive à la réception, jusqu' au 31 décembre 1998 au plus tard, du concept, d' un croquis du projet ou d' une documentation sur les travaux antérieurs. Le nombre de participations est limité et les artistes ne sont pas tenus d' être membres du CAS. Un jury formé d' experts représentant la Les trois glaciers qui seront le théâtre de « Visions glaciaires 99 »: les glaciers de l' Aar et du Rhône et le Steingletscher, y compris leurs zones proglaciaires et chemins d' accès Marge proglaciaire et langue du Steingletscher SPSAS, « l' art pour l' aar » et le CAS choisira en janvier 1999 les travaux qui seront réalisés.

Réalisation Les projets choisis seront exécutés entre le moment de l' ouverture de la route du col concerné ( environ mi-juin 1999 ) et le 7 août 1999, qui sera à la fois journée d' action européenne « Feu dans les Alpes » et journée de présentation à la presse de « Visions glaciaires 99 » ), Un modeste dédommagement est prévu pour les frais. A la suite de l' ac, les travaux seront présentés dans un catalogue. Le Prix Meuly, doté d' un total de 10000 fr., sera décerné à un ou plusieurs travaux.

Selon comm. CAS et « l' art pour l' aar » ( trad. ) Au royaume du glacier de l' Aar, dans la région du Grimsel. Au fond, le Finsteraarhorn

Feedback