Conférence des présidents 2002. Budget, cabanes, hommages

Conférence des présidents 2002

Avec l' approbation, sans discussion, de la planification annuelle 2003 et celle, presque à l' unanimité, du budget 2003 ainsi que le feu vert pour deux transformations de cabanes, la Conférence des présidents s' est déroulée paisiblement.

Le président du Comité central Franz Stämpfli a ouvert la Conférence des présidents 2002 en déclarant qu' avec les points à l' ordre du jour une nouvelle année de la montagne était abordée, chaque année étant, pour le CAS, une année de la montagne. Il rappela brièvement deux points forts de cette Année internationale de la montagne qui touche maintenant à sa fin: avec « Suiza existe » 1, le CAS a montré, une fois de plus, l' impact que le volontariat pouvait avoir. Sans grand soutien de la part du Comité central, un groupe motivé de la Commission de la culture a lancé un projet dépassant les frontières culturelles et linguistiques et qui, simultanément, a permis aux citoyens de cheminer côte à côte avec quelques politiciens. Tout le monde l' aura remarqué, ce projet a reçu un écho médiatique impressionnant. L' Association des guides de montagne de la Suisse ( AGMS ) fut aussi félicitée pour sa nouvelle image professionnelle et la réorganisation qui en a découlé. F. Stämpfli a alors fait l' éloge de la bonne coopération entre le CAS et l' AGMS, deux organisations importantes des Alpes suisses.

Planification annuelle et budget 2003 Les années 2001 et 2002 ont été marquées par de grands projets exception-

1 cf. recension du livre Suiza existe, p. 52 de cette édition des Alpes

nels qui ont demandé beaucoup d' effort et d' engagement comme les championnats du monde d' escalade, le boulder d' Expo, la campagne de mobilité ou encore l' introduction de nouveaux logiciels pour la gestion des membres. La planification annuelle 2003 est en quelque sorte la poursuite et l' approfon de certains projets en cours. Le budget 2003 qui, après des modifications du fonds, présente un excédent des recettes dans le cadre de la planification financière, a été voté à l' unanimité.

Cabanes, première... Deux projets de construction de cabanes ont été présentés. La cabane Finsteraarhorn ( Fieschertal, Goms ), appartenant à la section Oberhasli, est une cabane accessible uniquement aux alpinistes. Depuis sa construction en 1924, des transformations continuelles y ont été apportées. Hébergement incontournable pour l' ascension du Finsteraarhorn, elle ne répond, avec ses 110 places pour dormir et ses 70 places assises, ni sur le plan

Le Comité central a présenté un budget équilibré Hommage a été rendu à Otto von Allmen ( à d. ) pour le « Premio Internazionale Solidarietà Alpina – Targa d' Argento » qui lui a été décerné au cours de cette année Pho to s:

Lu ca s W eb er 98 sections étaient représentées à la Conférence LES ALPES 12/2002

de l' infrastructure, ni sur le plan de la taille, aux besoins de ses hôtes. Pendant la phase de planification, il s' est avéré que l' aménagement de la cabane existante coûtait plus cher que la construction d' une nouvelle cabane. Celle-ci sera édifiée au même endroit que l' ancienne cabane.

La cabane Lischana ( Scuol ) de la section Engiadina Bassa, érigée en 1926, se félicite de sa popularité auprès des randonneurs. Pendant la période où elle est gardée, avec ses 29 places pour dormir et ses 30 places assises, elle est constamment surchargée. La construction d' une annexe devrait y remédier. Les deux projets de construction de cabanes ont été approuvés sans discussion.

Cabanes, deuxième... Une fois de plus, Thomas Tschopp, chef du secteur des cabanes au sein du Comité central, a dû revenir sur le thème « contrats de gardiennage ». Dans le cadre du règlement des cabanes approuvé par l' Assemblée des délégués en 1999, le délai de transition a été fixé, pour les nouveaux contrats de gardiennage, au mois de novembre 2002. Jusqu' à mi-octobre 2002, trente-deux sections possédant des cabanes ont fait le nécessaire à cet effet. Les sections qui n' établissent pas établir de contrat de gardiennage doivent s' at à à ce que le montant des participations, lors de demandes de subventions pour les cabanes, soit diminué. Il a de même été décidé que la Commission des cabanes devait d' abord être contac-tée pour toutes les réparations ainsi que pour les travaux d' entretien qui donnent droit à des subventions, faute de quoi ce droit tomberait. Sur décision du Comité central, la taxe maximale par nuitée pour les membres du CAS a été fixée à 25 francs.

Gestion des membres avec un nouveau logiciel Comme dans toutes les entreprises, le CAS n' a pas été épargné par les pannes lors de l' introduction de son nouveau logiciel pour la comptabilité et la gestion des membres, d' où un surplus de travail pour les responsables de la gestion des membres au sein des sections et certains problèmes de livraison des Alpes. Le responsable du secteur au sein du Comité central, Michael Caflisch, a donné quelques explications. Le travail occasionné par transfert des données a été sous-estimé, celles-ci provenant de dix-huit banques de données différentes. Au cours de ces derniers mois, des faiblesses dues à l' ancien système utilisé se sont révélées. Quant à l' introduction simultanée d' un nouveau système de catégories de membres, elle a considérablement augmenté la difficulté de la tâche. M. Caflisch a cependant assuré que le Secrétariat central mettrait tout en œuvre pour remédier le plus vite possible à ce problème et que le projet global Navision – le Club alpin allemand travaille d' ailleurs avec le même logiciel – était un bon investissement pour l' avenir.

Les parents de Cédric Lachat, champion du monde junior, ont reçu les remerciements du CAS pour leur engagement en faveur de l' escalade sportive de compétition Le CAS a également adressé ses remerciements à Félicien Morel ( à d. ) pour son grand engagement en faveur du ski-alpinisme

Hommages Cédric Lachat, de la section de Porrentruy, a obtenu le titre de champion du monde junior à Canteleu ( F ). Toute une équipe de fonctionnaires et de responsables sportifs a contribué à son succès. Mais l' environnement personnel et la famille sont des facteurs tout aussi importants pour une telle réussite. En l' absen de leur fils – qui participait à une autre compétition – les parents de Cédric ont reçu les remerciements du CAS pour leur engagement en faveur de l' es sportive de compétition.

Hommage a également été rendu à Otto von Allmen qui a reçu le « Premio internazionale solidarietà alpina – Targa d' Argento », la plus grande distinction internationale de sauvetage 2 qui soit. Et last but not least, Félicien Morel a été remercié pour son engagement en faveur du ski-alpinisme. Il a beaucoup œuvré pour le développement de ce sport au sein du CAS – « par amour pour les montagnes et par bienveillance envers le CAS », comme il le dit lui-même. La Conférence des présidents, où 98 sections étaient représentées et 13 excusées, se déroula non pas sous le soleil, mais par un temps digne du ski-alpinisme – gris, humide et froid.

Prochaine Assemblée Pour la prochaine Conférence, les dates suivantes sont à retenir: Assemblée des délégués et fête centrale le 14 juin 2003 à Nyon, Conférence des présidents le 8 novembre 2003 à Berne. a

Margrit Sieber ( trad. ) 2 cf. Les Alpes 11/2002 LES ALPES 12/2002

Sécurité, médecine, sauvetage

Sicurezza, medicina, soccorso in montagna

Sicherheit, Medizin, Rettungswesen

Feedback