Cours de sensibilisation à la nature et à l'environnement organisé par le CAS

En juin dernier, le délégué du CAS à la protection du monde alpin a organisé pour la première fois un cours intitulé « Natur und Umwelt im Gebirge»1. Cette initiative pouvant devenir à l' avenir un aspect important de la formation et du perfectionnement des chefs de course, des guides et des délégués des sections à l' environne, il convient d' exposer ici les principes, impressions et conclusions de ce cours.

Nouveau concept L' idée de base de ce cours d' une semaine est de transmettre certaines connaissances et un maximum d' idées aux participants pour qu' ils puissent agrémenter les courses, les randonnées ou les excursions qu' ils organisent de notions de sciences naturelles et d' écologie.

Le paysage alpin constitue le thème central de ce cours. Comment voyons-nous, ressentons-nous et in-terprétons-nous les divers types du paysage alpin? Comment se sont-ils développés, de quelle manière l' horn les a-t-il modifiés, quelle sera leur évolution ultérieure? Partant de ces questions de base, le cours est consacré aux éléments naturels du paysage alpin: roches, sols, végétation. Ces éléments sont tous modifiés par la présence et les activités humaines, qu' il s' agisse de l' agriculture de montagne traditionnelle ou de l' exploita moderne par le biais de la production d' énergie, du tourisme, du trafic, ou de l' extraction de matières premières. C' est pourquoi l' utilisation de la nature et le modelage du paysage alpin constituent un deuxième chapitre important de ce cours. Les connaissances et les compétences des participants sont mises à contribution pour tous les thèmes traités.

Faune et flore Les combats entre coqs ont Neu sur les places de chant au moment des pariades. Les coups sont délivrés principalement avec le bec mais aussi avec les pattes. Les blessures sont en général bénignes.

1 Cours offert pour l' instant en langue allemande seulement Fréquentation maximum Ce cours s' adresse en premier lieu aux chefs de course du CAS, aux guides de montagne et aux délégués à l' environnement des sections. Il s' agit des personnes qui, sont chargées de transmettre leurs connaissances et certains comportements. Les participants à ce premier cours formaient un groupe intéressant par sa diversité. Parmi les cinq femmes et dix-neuf hommes présents, on dénombrait cinq chefs de course et sept chefs de randonnée, trois délégués de section à l' environnement, six guides ou aspirants guides de montagne, et deux personnes intéressées à plusieurs titres. La montagne et la plaine étaient représentées à proportions égales. L' équipe de direction du cours se composait, outre l' auteur de cet article, de la biologiste Sabine Joss et du géographe Markus Lüthi, spécialiste des Alpes.

Malheureusement, aucune cabane du CAS ne répondait, par sa situation, aux exigences du cours. Pour cette raison, le centre de vacances et de formation de Salecina, à Maloja, a été choisi comme cadre.

Quelques perles Les points suivants illustrent la variété du programme et sa méthodologie.

Focalisation Lors de l' ascension du Piz Lunghin, les participants, répartis en petits groupes, avaient pour mission de s' attacher à un aspect particulier de la nature. Ils devaient prêter attention aux sensations qu' ils percevaient ( sons, odeurs, toucher ) et récolter des échantillons. A l' arrivée au sommet, la présentation des découvertes de chaque équipe a surpris par sa diversité. C' est incroyable ce que l'on peut voir et apprendre au cours d' une excursion! Le groupe chargé de répertorier les déjections animales a provoqué la plus grande surprise. Il a déterminé douze différentes espèces d' animaux à la simple découverte de leurs « traces » odorantes ( ill. 1 ).

Au ras du sol Le groupe chargé des plantes prospérant dans les sites abrités du vent a également procédé à une démonstration impressionnante des richesses que l'on peut admirer grâce à un examen minutieux. Si, à genoux m. 1 Après une ascension de deux heures seulement, ce groupe a présenté quelque douze espèces d' animaux déterminées au moyen de leurs « traces » odorantes.

IM. 2 Au ras du sol, un groupe de plantes prospère à l' abri du vent, révélant un microcosme fascinant.

sur le sol, on scrute les herbages apparemment insignifiants que l'on foule habituellement sans y prêter attention, on découvre un microcosme d' une grande diversité, une association fascinante d' arbrisseaux, de buissons et de plantes minuscules, qui ont su s' adapter à des conditions extrêmes de survie ( ill. 2 ).

Journée de la forêt Une excursion dans le val Bregaglia, du fond de la vallée à la limite supérieure de la forêt, a permis de visualiser différents aspects de cet écosystème alpin: la forêt, produit de la nature et de la civilisation, son exploitation, sa protection, la législation forestière, les associations de végétaux sylvicoles, la limite supérieure des arbres et les émotions que la forêt suscite. Une légende sur la forêt et des jeux, tranquilles ou animés, ont terminé cette journée.

Regarder à la loupe Expression consacrée de la semaine, cette activité devint synonyme de la surprise éprouvée à la découverte du monde merveilleux qui s' ouvre à nous à travers l' œil d' une loupe grossissant dix fois. Grâce à cet instrument, l' observation des principaux lichens forestiers s' est transformée en un festival de formes et de couleurs extraordinaires, dans une ambiance comparable à celle du célèbre film « Microcosme » ( ill. 3 ).

Elaboration, présentation, discussion Le jeudi, ayant reçu une documentation sur le thème « Alpinisme et en- III. 3 « Regarder à la loupe » est devenu la passion de ce groupe. Un participant se plonge dans l' étude des détails d' un lichen.

Protection de la montagne III. 4 Les vestiges d' une culture menacée: mayen en ruines près de Soglio.

vironnement », les participants avaient pour tâche de se forger une opinion, puis de la présenter de la façon la plus originale possible. Ainsi des émissions fictives de télévision, des mises en scène de visites de cabanes, des interviews et des face-à-face, se sont succédé témoignant de la richesse d' imagination des participants. Certains thèmes ont déclenché de vives discussions et des controverses, chacun ne se formant aucune opinion définitive, mais dégageant des sujets de réflexion ou d' autocritique. Exposé inoubliable et excursion Le géographe alpin indépendant Urs Frey a illustré, au cours d' un exposé impressionnant, les modifications apportées par l' homme à l' espa alpin de la Haute-Engadine, en comparant des cartes topographiques et des prises de vue anciennes et récentes. Lors d' une excursion dans la région de Soglio, il a également décrit de manière exemplaire l' histoire des exploitations agricoles et leurs problèmes actuels ( ill. 4 ).

Pédagogie basée sur l' expérimen L' approche pédagogique de ce cours était basée sur l' expérimenta. Méthode destinée d' abord aux enfants et aux jeunes, mais qui est aussi valable pour les adultes, pour autant que l'on arrive à supprimer ses propres inhibitions et celles des participants. Dans cette optique, le moment le plus fort du cours fut certainement l' excursion de la nuit du vendredi au samedi. Imaginée au fil de la semaine, cette cérémonie du salut au soleil levant, assis les uns près des autres, en écoutant un poème et un morceau de flûte douce, fut le moment le plus émouvant de la semaine.

Sensibilisation à la nature et à l' environnement au sein du CAS?

Les clubs alpins voisins d' Alle et d' Autriche insistent plus sur la formation dans les domaines de la nature et de l' environnement que nous ne le faisons au CAS. Il est bien évident que le but principal de notre club doit être la formation de moniteurs hautement qualifiés en technique de l' alpinisme, en psychologie et en communication. Toutefois, la nature et la civilisation à laquelle nous appartenons sont aussi des éléments importants du sport en montagne. Les apprécier de manière consciente décuple l' enrichissement apporté par nos activités. Informer les jeunes de leur importance constitue un prodigieux investissement pour l' avenir. Nous devons également nous rendre compte que, dans les Alpes précisément, la place disponible devient de plus en plus restreinte, ce qui accentue l' importance de notre compréhension et de notre comportement responsable vis-à-vis de la nature. Le meilleur moyen d' at ce but est d' apprendre aux gens la beauté, la diversité et la fragilité des écosystèmes alpins. C' est pourquoi ce sujet devrait être intégré de manière plus intense à l' ensemble des programmes de formation du CAS.

Perspectives Le cours présenté devrait devenir la pierre angulaire de ce domaine de formation. Il sera à nouveau organisé en 1999 et, si possible, proposé en français en Suisse romande dès l' an 2000. On peut aussi envisager des cours analogues, destinés principalement aux guides et aspirants guides de montagne, ou aux gardiens et gardiennes de cabanes, en collaboration avec leurs organisations respectives. Des séminaires complémentaires, organisés en fin de semaine et traitant de sujets particuliers sous forme d' une excursion orientée sur un thème précis ( glacier, climat, permafrost, par exemple ), pourraient compléter ce cours principal. En reprenant les structures déjà partiellement mises en place pour les cours J + S, on prévoit aussi la constitution et la formation d' une équipe de professionnels capables, selon les besoins, de parler de façon compétente de la nature et de l' environnement dans le cadre des cours organisés par le CAS. Ainsi, on pourra mieux intégrer certains thèmes dans les cours réguliers de formation. Autre élément d' importance: nous projetons la rédaction d' un manuel comprenant des chapitres didactiques, spécifiques à certains thèmes ou régions. Utilisé pour les cours et comme ouvrage de référence, il devrait également représenter une aide précieuse pour les chefs de course qui souhaitent apporter des commentaires captivants et divertissants sur la nature et l' envi durant leurs excursions. Jürg Meyer, délégué du CAS à la protection du monde alpin ( trad. )

.ivres / Médias Jbri / Media Sucher/ Medien

l' Everest, avec humour, sensibilité et poésie.

Feedback