De l’autre côté du miroir A propos d’affaires marquantes et de figures légendaires dans l’univers de l’alpinisme et de l’escalade

Le sous-titre de l’ouvrage remarquable d’Ed Douglas, écrivain largement reconnu dans les pays anglo-saxons, pose en quelque sorte l’objet de ses réflexions: à propos d’affaires marquantes et de figures légendaires dans l’univers de l’alpinisme et de l’escalade. Sept personnages fort connus et leurs exploits font l’objet d’une recherche bien étayée, d’une analyse exhaustive et d’un soin tout particulier concernant le contrôle de l’exactitude ou de l’imprécision de leurs comptes rendus.

Il s’agit entre autres de Toni Egger, disparu mystérieusement au Cerro Torre en Patagonie en 1959, de Tomaz Humar, de ses premières ascensions dans l’Himalaya en style alpin et de sa mort lors d’une chute d’une échelle dans son verger, de Patrick Edlinger, le rayon de soleil de l’escalade libre, le danseur vertical dont la vie se termina dans la tristesse d’une certaine déchéance provoquée par son alcoolisme et ses dépressions, d’Ueli Steck, de ses faces nord express et de son ascension controversée de la face sud de l’Annapurna, du grimpeur Kurt Albert, père du rotpunkt, une marque rouge indiquant qu’une voie a été réalisée totalement en libre… L’ouvrage se termine par une réflexion sur l’art et l’alpinisme et par la recherche d’une réponse à cette question fondamentale: pourquoi gravir les montagnes?

Auteur

Ed Douglas

Source

Editions du Mont-Blanc, 2018, ISBN 978-2365-45043-0, 30 francs