Foehn, vent d'ouest, bise et Cie. Si tu croises le vent fripon

Scienza e mondo alpino

Wissenschaft und Bergwelt

Si tu croises le vent fripon

Foehn, vent d' ouest, bise et C ie

Le vent, résultat passionnant et varié des différences de pression, tient une place essentielle dans les bulletins météorologiques, car les Alpes connaissent peu de jours sans vent. Les prévisions se limitent toutefois à des indications générales, étant donné l' importance des phénomènes locaux et régionaux. Et ce sont précisément ces derniers qui intéressent l' alpiniste.

Quel alpiniste ne connaît pas le vent, sèchement défini par le Petit Robert comme un « mouvement de l' atmosphère ressenti au voisinage du sol »? Dans les Alpes, il peut prendre des formes très diverses, allant de la tiède brise printanière à la tempête d' altitude.

Naissance du vent

Pour qu' il y ait du vent, il faut une différence de pression atmosphérique – un gradient, dans le jargon des météorologues. Près d' une dépression, les gradients, et par conséquent les vents, sont beaucoup plus élevés qu' au voisinage d' une zone de haute pression ( anticyclone ). Il existe une règle simple permettant de localiser approximativement une dépression par rapport au vent, en particulier depuis des reliefs relativement dégagés ou en plaine. Elle dit: « Si tu as le vent dans le dos, la dépression se trouve Souvent, par vent du nord, on observe des éclaircies sur le versant abrité du vent des chaînes de montagne les plus proches. Vue du Jungfraujoch vers la place Konkordia Le jet-stream au-dessus de l' Atlantique et du continent européen le 12 janvier 2004: à 9 km d' altitude, un courant fort se dirige assez précisément d' ouest en est. En son centre ( en rouge sur l' image ), la vitesse moyenne se situe entre 140 et 200 nœuds, c.à-d. 260 à 370 km/h environ. Plus au nord, la pression est basse tandis qu' au sud, on observe une zone de haute pression Lorsqu' on a le vent dans le dos, la dépression est sur la gauche: cette règle s' applique dans tout l' hémisphère nord. Autour d' un anticyclone, le vent souffle dans le sens des aiguilles d' une montre, avec une composante divergeant du centre de l' anticyclone ( mouvement descendant de l' air ). Autour d' une dépression, c' est l' inverse: une des composantes du vent est dirigée vers l' intérieur de la masse d' air ( mouvement d' air ascendant ). Plus les isobares sont rapprochées les unes des autres, plus le vent est fort... Isobares... Direction et forcedu vent Gr aphique/schéma: màd.

Photo: R uedi W yss sur ta gauche. » Dans l' hémisphère nord, cela s' entend. Autour d' un anticyclone, le vent souffle dans le sens des aiguilles d' une montre, avec une composante divergeant du centre de l' anticyclone ( mouvement descendant de l' air ). Près d' une dépression, c' est l' inverse: une des composantes du vent est dirigée vers le centre de la masse d' air ( mouvement ascendant ). Plus les isobares 1 sont rapprochées, plus le vent souffle fort.

Le vent dans les Alpes

De manière générale, les jours de calme plat ou de vent très faible à toutes les altitudes sont rares et caractérisent le plus souvent une situation anticyclonique stable en hiver. Lors de hautes pressions estivales, le rayonnement solaire engendre des vents locaux qui soufflent à certains moments de la journée ( vents de vallée ), ainsi que des thermiques. Dans les grandes vallées alpines, comme celle du Rhône, le vent de vallée atteint l' après des pointes de 50, voire de 60 km/h, alors que l' atmosphère peut être absolument calme sur les sommets environnants.

Dans la plupart des cas, le vent forcit nettement avec l' altitude, même s' il peut y avoir d' énormes différences régionales entre des reliefs situés à une altitude comparable. Ainsi, par vent d' ouest, les vallées alpines du Valais, du Gothard et des Grisons et tout le versant sud des Alpes sont relativement protégés. Dès lors, il arrive qu' un vent d' ouest tempétueux souffle sur les reliefs du nord des Préalpes ( p. ex. à la station du Säntis ), alors que sur les crêtes et les sommets situés quelques kilomètres plus au sud ( p. ex. à la station du Weissfluhjoch ), on ne mesure qu' un vent faible à modéré. Ces particularités sont connues, mais ne peuvent généralement pas être prises en compte dans les prévisions météorologiques générales. Pour la planification des courses en montagne, on doit donc être conscient que les pronostics concernant les vents ne sont que des indications peu précises.

Le vent d' ouest: tempétueux et changeant

Dans l' arc alpin, c' est généralement en hiver, de novembre à avril, que le vent d' ouest peut se montrer fort à tempétueux, se rapprochant parfois d' un ouragan. A cette période de l' année, l' Europe centrale est sous l' influence du jet polaire. Ce fort courant souffle à une altitude d' environ 9 kilomètres et se développe à la limite entre les masses d' air polaire froid et les masses d' air chaud provenant des tropiques. Au centre du courant, le vent atteint généralement des vitesses de 150 à 300 km/h, avec des pics de 500 km/h. Lors d' un régime de vent d' ouest prononcé, le temps sur le versant nord des Alpes est extrêmement variable. Les fronts froids et les fronts chauds se succèdent rapidement, alors que les vallées internes et surtout le versant sud des Alpes bénéficient de conditions climatiques privilégiées.

Le foehn du sud: le « radiateur » du nord des Alpes

Le mot foehn vient probablement du latin « fovere » qui signifie chauffer. Cette description ne correspond cependant qu' à l' action du foehn au nord des Alpes. Sur les reliefs, ce vent du sud n' est toutefois pas chaud, mais bien froid et tempétueux. Lorsqu' il souffle, la crête principale des Alpes est le plus souvent plongée dans un brouillard qu' on appelle le mur de foehn. C' est n' est que plus au nord que le ciel est dégagé, du moins partiellement, formant ce qu' on appelle la fenêtre de foehn. On distingue au moins quatre types de foehn du sud pouvant aller d' une situation de haute pression, qui amène un ciel sans nuages, jusqu' à un ciel couvert et à des précipitations débordant au nord ( le « Dimmerfoehn » qui souffle dans les vallées d' Uri et de Glaris ).

Le foehn du nord: un vent en rafales descendant

Le pendant du foehn du sud soufflant au nord des Alpes est le foehn du nord. Il engendre lui aussi des températures relativement douces, même s' il s' agit en réalité d' air polaire qui franchit les Alpes et se déverse en cascades dans les vallées du sud. Il souffle en rafales et apporte en altitude des températures glaciales en hiver. La limite de la couverture nuageuse est alors souvent très nette le long de la crête principale des Alpes. Le foehn du nord est propice aux courses dans le Tessin et dans le sud des Grisons, souvent aussi dans les Alpes valaisannes méridionales, parce qu' il crée de bonnes conditions et garantit une excellente visibilité.

La bise: grisaille en plaine, ciel bleu en altitude

La bise peut avoir un caractère tempétueux dans le bassin lémanique et sur les reliefs du Jura, mais sur les reliefs des Alpes, c' est un vent plutôt doux. Toutefois, en hiver, elle crée parfois une situation climatique très particulière: alors que les régions de plaine situées au nord des Alpes sont recouvertes d' une épaisse couche de stratus, les montagnes baignent dans un soleil éclatant avec vue plongeante sur la mer de brouillard. A noter que la force de la bise détermine la hauteur de la couche de brouillard. Si la bise est très faible, cette limite se situe à environ 800 mètres, mais elle peut remonter jusqu' à 2000 mètres quand la bise souffle très fort.

1 Les isobares sont, sur une carte météorologique, les lignes reliant les points de pression atmosphérique égale.

Tempête de neige début janvier 2005 dans les Préalpes de Suisse orientale. Le vent d' ouest à nord-ouest, fort à tempétueux, déplace la neige, qui était déjà bien rare. Les crêtes et les cols sont déneigés Photo: Daniel Gerstgr asser

Les tempêtes orageuses: dangereuses en été

Mentionnons encore un autre type de vent, typiquement estival: les rafales tempétueuses au voisinage des orages. Il s' agit d' air froid qui rayonne depuis le centre de l' orage et qui peut précéder celuici de quelques kilomètres. Il crée des rouleaux dans lesquels le vent peut atteindre la force d' une tempête. En juillet 1985, pendant une tempête orageuse, on a mesuré des rafales de 190 km/h à la station de Glaris, soit le record suisse en plaine.

Vent et neige

Alors qu' en été, le vent joue pour l' alpi un rôle plutôt secondaire, en hiver, il est l' un des paramètres les plus importants pour l' évaluation du risque d' ava à côté de la quantité de neige fraîche et des températures. Dès 20 km/h, les vents déplacent la neige poudreuse légère et la déposent sous forme d' accu sur le versant abrité du vent. De forts vents d' altitude peuvent ainsi déplacer en quelques heures des tonnes de neige. C' est pourquoi en hiver, il faut tenir compte non seulement de la force, mais aussi de la direction du vent. Mais comme la direction du vent est soumise à de fortes variations régionales et locales, les bulletins météorologiques n' indi généralement que la direction du vent d' altitude.

Le vent d' altitude peut être dévié par des effets de barrage ou de canalisation et prendre ainsi une toute autre direction que celle qu' il avait à l' origine. Le foehn du sud en est un bon exemple: alors que sur les reliefs de la crête des Alpes, il souffle directement du sud ( secteur sud-ouest à sud-est ), lorsqu' il descend dans le fond d' une vallée, il est canalisé, ce qui peut le renforcer et surtout provoquer des déviations importantes. C' est pourquoi en Valais central, par exemple, le foehn du sud se traduit par un vent de secteur E. Cela montre une fois de plus que le vent est un sujet bien plus complexe qu' on ne pourrait le supposer de prime abord. a Daniel Gerstgrasser, MeteoSuisse, Zurich ( trad. ) Le vent déplaçant la neige sur le Vorab ( photo prise depuis Elm ). Les drapeaux permettent d' évaluer approximativement la direction et la force du vent Photo: Ruedi Wyss Interprétation des données concernant le vent Terminologie Vitesse moyenne Pointe Vitesse moyenne d' après en km/h en km/h l' échelle de Beaufort Faible < 15 < 31 1–2 Modéré 15–29 31–60 3–4 Assez fort 30–59 61–99 5–7 Fort 60–99 100–150 8–10 Très fort > 99 > 150 11–12

Sécurité, médecine, sauvetage

Sicurezza, medicina, soccorso in montagna

Feedback