Formation pour les sections. Les guides deviennent des conseillers en mobilité

Les guides deviennent des conseillers en mobilité

Dans le cadre de la campagne « Alpes retour », les premiers guides de montagne ont été formés pour dispenser des conseils en matière de mobilité. Ils soutiendront ainsi les sections qui ont décidé de participer à la campagne.

La campagne « Alpes retour » du CAS veut réduire de 10% le nombre de kilomètres parcourus en voiture à l' occasion des courses de section en favorisant l' uti des transports publics. Pour atteindre ce but, le CAS a demandé la collaboration des sections et de leurs groupes. Plus de la moitié des sections, cinquante-sept exactement, ont répondu à cet appel et se sont engagées à participer activement à la campagne, en défi-nissant chacune leur propre objectif en

Pho to :m àd.

Protection de la montagne

La difesa dell' ambiente

Schutz der Gebirgswelt

la direction générale des CFF, en compagnie d' un alpiniste « symbolique » lors du lancement de la campagne « Alpes re-

matière de mobilité et en informant leurs membres. La participation aux séances de conseils en matière de mobilité n' est pas obligatoire, mais se révèle certainement d' une grande aide pour les chefs de courses des sections concernées.

Soirée de formation pour les membres du comité Une première soirée a eu lieu pour former les guides de montagne à donner des conseils en matière de mobilité. D' autres séances de formation auront lieu en août et en septembre dans cinq, voire sept régions de la Suisse, pour l' organisation de courses avec transports publics. Elles s' adressent en particulier aux présidents de section, aux chefs de courses, aux responsables des groupes jeunesse et aux responsables de courses. Les guides de montagne formés seront ensuite à la disposition des sections qui le désirent pour les aider à établir un programme de courses employant les transports en commun.

Une brochure Le but de cet encadrement est de montrer les nombreux avantages offerts par le réseau des transports en commun et d' entraîner les sections à faire des « trajets tests » en train, en bus ou en car postal. C' est l' année 2002 qui servira d' an de référence pour la campagne, mais les sections qui le désirent pourront prolonger l' expérience une année encore. Les résultats du sondage de 1998 sur la mobilité serviront de données de comparaison, mais l'on envisage également de réaliser une brève enquête sur les courses organisées l' année dernière. Pour aider les sections, il est également prévu de créer une brochure qui donne aussi bien un savoir de base que des suggestions concrètes pour l' utilisa de moyens de transports « verts » comme le train, le bus, le car postal, les taxis alpins et même le vélo. Elle sera conçue par l' équipe « Alpes retour » en collaboration avec les CFF et les cars postaux, partenaires de la campagne. Le billet combiné « Rail&Sleep » et l' horaire alpin seront d' une grande utilité pour réaliser les buts de la campagne. Le premier a en effet un prix incitatif, tandis que le second facilite grandement la préparation d' une course combinant l' utilisation des transports en commun. Les deux produits ont été développés dans le cadre de la campagne 1.

Un exemple: la section Engiadina Bassa La section Engiadina Bassa est l' une des 57 sections qui soutiennent activement « Alpes retour ». « Bien que nous nous profilions déjà comme une organisation en accord avec la nature et que nous donnons l' exemple, il apparaît clairement que nous devons traiter l' environ avec plus de respect que la moyenne. » C' est ainsi que le président, Jon Andrea Könz, justifie la participation de sa section à la campagne. La section compte plus de 600 membres et couvre le bassin-versant du Münstertal jusqu' à Samnaun. Seule une infime proportion des courses qu' elle organise se fait avec les transports en commun, en partie parce que la région n' est pas suffisamment bien desservie pour répondre aux besoins des alpinistes. En conséquence, la capacité d' action de la section est d' autant limitée. Toujours est-il que 80% des courses de la section ont lieu dans la région: les trajets ne couvrent donc que de courtes distances. Et pourtant, Könz pense qu' il est possible d' améliorer la situation. « Pour le dernier camp d' escalade à Arco, au bord du Gardasee, nous avons loué deux cars », dit-il avant d' ajouter que les participants ont finalement trouvé le trajet bien plus convivial que s' ils l' avaient fait seuls au volant de leur voiture. Le ticket alpin lui semble une autre possibilité d' économi des kilomètres en voiture. « Si nous organisons une course en dehors de la région, nous économiserons vite de l' ar avec cette offre spéciale », argumente Könz. a

Pour la campagne « Alpes retour »: Astrid Scholz, ( trad. ) Se rendre dans les montagnes avec les transports en commun crée des contacts et amène de l' argent dans la région Pho to :a rc hi ve s J. M ey er 1 « Alpes retour » est soutenue par les CFF, l' Union des transports publics ( UTP ), l' Associa Transports et Environnement ( ATE ), les cars postaux, le TCS, Mountain Wilderness, Save the Mountain et les Offices fédéraux du développement territorial ( ODT ), de l' énergie ( OFEN ), des routes ( OFROU ) ainsi que de l' environnement, des forêts et du paysage ( OFEFP ).

Au départ de la course avec les transports publics Une offre sensationnelle du CAS Depuis début juin, nous propos aux membres du CAS, en plus des offres déjà existantes, un paquet exclusif pour se rendre au départ d' une course avec les transports publics: Carte journalière valable plusieurs jours « Rail&Sleep – avec une nuit en cabane » ( commandes uniquement au 081/258 33 35 ou sous www.sac-cas.ch ) Sept cartes journalières pour le prix de cinq ( commandes uniquement auprès du secrétariat central du CAS à Berne ) Voyage compris – pour les cours et les courses de l' association centrale Description détaillée de ces offres dans les bulletins d' infos distribués aux sections, qui s' obtiennent aussi auprès du secrétariat central ( tél. 031/370 18 18, courriel info(at)sac-cas.ch ). Infos supplémentaires sous www.sac-cas.ch/ services/alpenretour. Profitez de ces offres pour une course inhabituelle sur trois jours ou pour une traversée. Elles ne seront reconduites par les CFF que si elles sont intensément utilisées. La phase de test court jusqu' à fin 2002.

Feedback