Gonflés à bloc. La passion des rochers

Gonflés à bloc

Depuis plusieurs années, Matthias Müller compte parmi les meilleurs grimpeurs de bloc en Suisse. Il nous fait découvrir où, comment et avec qui il s' entraîne.

« Tu t' entraînes combien de fois par semaine à l' extérieur? » C' est la première question que je lui pose. Matthias répond: « Je ne m' entraîne jamais dehors. » « Tu ne t' entraînes jamais dehors? » « Non, quand je sors, c' est pour le plaisir... » On pourrait croire qu' il plaisante, mais Matthias Müller est absolument sérieux. Pour comprendre ce qu' il veut dire, nous avons accompagné l' actuel champion suisse de bloc pendant une journée. Rendez-vous à Berne, au lever du jour.

L' escalade de bloc, un sport d' équipe

Manuel Hassler, un autre as du bloc avec qui Matthias grimpe régulièrement, arrive de Bienne. Nous partons en voiture pour le Bas-Valais. Normalement, Matthias et Manuel, qui n' ont pas de voiture, se déplacent en transports publics. Si le spot qu' ils visent est trop difficile d' accès, ils appellent des amis dans la région. En général, ils arrivent à s' arranger car Matthias connaît depuis longtemps ceux qui partagent sa passion. Bien sûr, ils ne se contentent pas de faire du covoiturage: Matthias n' aime pas grimper seul. « J' ai besoin d' être entouré, explique-t-il, on s' encourage les uns les autres, on se donne des conseils, on pare les chutes des uns et des autres... Pour passer une bonne journée, il faut que je sois en bonne compagnie. » Toutefois, le niveau des autres grimpeurs a son importance: « Pour profiter un max, il faut être à peu près du même niveau. Souvent, on résout un problème de bloc à plusieurs. Et ça fait presque plus plaisir que lorsqu' on y arrive seul. »

Il n' y a pas que ça dans la vie

Matthias Müller, deux fois champion suisse de bloc, a remporté plusieurs Swiss Climbing Cups ( de bloc et de vitesse ). En 2004, il a gagné le légendaire concours Rockmaster à Arco, en Italie. Aux Coupes du monde de bloc, il se classe régulièrement parmi les dix premiers. Pour accomplir ces exploits, il doit faire preuve d' endurance, d' une force phénoménale, mais aussi d' une excellente technique. Il lui arrive de grimper de longues voies ou de prendre part à des épreuves de difficulté. Mais sa passion, c' est le bloc, une discipline où l'on se concentre sur des passages isolés, d' un niveau très élevé. Le bloc, c' est l' escalade décortiquée – ce qui explique peut-être son attrait pour un microbiologiste.

« Il y a des jours où tout vous réussit, c' est comme si on s' envolait! », raconte Matthias Müller, champion suisse d' escalade de bloc Photo: Alex W ydler Photo: Alex W ydler Un crash pad par grimpeur: heureusement que ces matelas sont plus légers qu' il n' y paraît!

Bien qu' il soit soutenu par des sponsors, ce pro de l' escalade ne songe pas à gagner sa vie en grimpant: « Je tiens beaucoup à avoir une formation solide et, plus tard, un métier qui me plaise. » Pour un fils de guide de montagne, cette attirance pour le rocher n' est pas surprenante. « Mais il n' y a pas que ça dans la vie », précise-t-il. Matthias prépare Café, soupe ou assiette de pâtes, le réchaud de camping est un accessoire indispensable pour faire d' une journée de bloc un moment de gastronomie Photo: Charles Mori Photo: Charles Mori Photo: Charles Mori On n' est jamais à l' abri d' une chute: Mani Hassler dans Les yeux rouges ( 7 c+ ). Pour éviter les blessures, les grimpeurs utilisent des crash pads et leurs collègues les parent depuis le sol Un esprit combatif, la maîtrise du crochetage talon et du transfert de poids: des trucs indis- Les spots de Matthias Müller Vernayaz, Juste à l' ouest du village de Vernayaz ( 450 m ), la forêt est parsemée de Bas-Valais blocs de rocher, dont certains sont énormes. Site ombragé avec une ma- jorité de problèmes difficiles. Topo: De Bex à Sion: Du bloc aux longues voies. Régions Dorénaz, Vallon de Van, Vernayaz, Balmaz, St-Triphon, 134 pages, 2003 Plex, Bas-Valais Cette terrasse ensoleillée à 1300 m, au-dessus de Collonges, recèle des passages de bloc de tous les niveaux de difficulté. Par respect pour les riverains, les grimpeurs s' en tiennent aux quelque 300 blocs éparpillés dans la forêt ( coord. E570210/N113890 ) Cresciano, Tessin Entre les châtaigniers des pentes qui dominent Cresciano, des centaines de blocs de gneiss attirent les grands de la grimpe venus du monde entier. Topo: Ambrosio, Antonello et al., Cresciano Boulder, 120 pages, allemand, anglais, italien, 2002 Chironico, Tessin Ce site immense avec plus de 1300 passages à grimper offre une am- biance typiquement méridionale et un rocher d' une excellente qualité. Il y en a pour tous les niveaux. Topo: Ambrosio, Antonello et al., Chironico Boulder, 238 pages, allemand, anglais, italien, 2006 Magic Wood, En été, pour les grimpeurs ambitieux, c' est un véritable paradis. Les Averstal blocs de granit se situent soit dans la forêt, soit le long de la rivière, à 1300 m d' altitude ( coord. E753200/N158400 ).

pensables en escalade de bloc. Ici, Matthias Müller dans Shaolin ( 7 c+ ) actuellement son doctorat en biologie du sport et il gagne sa vie en montant des constructions métalliques.

Un 8b pour p' tit

Matthias Müller, né en 1979, membre de la section Altels du CAS, a grandi à Reichenbach/BE. Il a déménagé à Berne l' an dernier. La ville fédérale est trop loin des hauts lieux suisses de l' escalade de bloc pour qu' il puisse s' y rendre régulièrement. On ne le voit que rarement dans le « Magic Wood » de l' Averstal ou à Cresciano ou Chironico, au Tessin. Par contre, les sites du Bas-Valais sont facilement accessibles depuis Berne. d' hui, nous commençons par Vernayaz, dans la vallée du Rhône, au nord de Martigny. Les rochers sont à l' ombre, il fait moins de dix degrés. Je m' attends à ce que Matthias et Manuel s' échauffent avant de s' y mettre – en effet, ils sortent un petit réchaud pour se faire un café. « Commencer la journée en douceur », c' est la règle d' or. Quelques minutes plus tard, Matthias se lance dans Catched by the devil ( 8b blocen guise de petit- déjeuner! Pour information, les passages les plus difficiles d' une voie d' escalade cotée 6a correspondent à peu près à un 5a ( cotation française ) en bloc. Actuellement, les problèmes de bloc les plus difficiles sont cotés 8b+.

Du plaisir à l' entraînement

Prochaine étape, le site de Plex, une terrasse orientée au sud, au-dessus de Collonges, avec vue sur le Mont-Blanc. L' un des plus grands grimpeurs de bloc du Bas-Valais, Reto Hartmann, nous rejoint. Il est en train de préparer un guide des sites de bloc de la région – ce qui fait de lui l' une des meilleures sources d' in pour Matthias. Les trois grimpeurs installent leurs crash pads et s' atta à une voie cotée 8a+ bloc, qui ne porte pas encore de nom. Sur des prises minuscules, Matthias dépasse le surplomb, puis sort au sommet du rocher, avec une facilité telle qu' on croirait un jeu. Manuel et Reto, en bas de la voie, le En route vers le site de Plex, avec vue sur les Dents du Midi: aller bloquer signifie souvent aussi randonner A très haut niveau, les prises de bloc se bornent parfois à un plat, un peu moins lisse que le reste du rocher... Pour une meilleure tenue, on les enduit d' un peu de magnésie Un granit compact, un problème intéressant à résoudre et un compagnon fiable pour le parer: c' est tout ce qu' il faut à Matthias Müller pour être heureux. Photo prise dans Catched by the devil ( 8b ) parent tout en discutant entre eux. En effet, ce n' est pas comme cela que je voyais l' entraînement!

Les apparences sont trompeuses. Dès que la saison des compétitions reprendra, Matthias recommencera à s' entraî régulièrement sur des blocs artificiels, soit dans la salle d' entraînement de la championne suisse, Annatina Schultz, soit dans la salle de bloc B2 à Pratteln/ BS. Son but sera alors de surpasser l' élite mondiale, et le terme d'« entraînement » paraîtra plus adapté qu' aujourd, entre les sapins, en plein soleil, avec vue sur les Dents du Midi. a Charles Mori, Eber tswil ( trad. ) Photos: Charles Mori Chaque mouvement doit être parfait: avant de se lancer, on parcourt mentalement la voie – parfois, les mains et les pieds s' y mettent aussi Manuel Hassler s' attaque pour la xième fois à ce dévers, sous le regard attentif de Matthias. La prochaine fois, il y arrivera peut-être...

L' aspect social du bloc ne saurait être sous-estimé: ici, Reto Hartmann ( à d. ) explique comment franchir un passage sur le site de Plex Beauté minérale dans une forêt digne d' un conte de fées: à Plex, l' escalade de bloc devient poésie Petit a b c du bloc Bloc Faire du bloc – ou bloquer – signifie grimper sans corde une voie courte en bloc ou en falaise, en restant toujours à proximité du sol, de manière à ne pas se blesser en tombant Brosse à dents Utilisée pour nettoyer les prises ( de pieds et de mains ), parce qu' un surplus de magnésie est mauvais pour l' adhérence Crash pad Matelas qu' on pose sur le sol, au pied du bloc. Prévu pour amortir les chutes, il peut aussi servir à faire la sieste... Chaque grimpeur amène le sien: plus il y a de grimpeurs sur un site, moins les chutes sont dangereuses...

Fontaineblau Fontainebleau, ou Bleau, près de Paris, est l' un des sites de bloc les plus anciens et les plus connus au monde. C' est ici qu' a été conçue l' échelle de cotations française Spot Site/lieu, utilisé pour décrire les secteurs de bloc intéressants Parer Parer un grimpeur ( anglais spot, allemand spotten ) signifie se tenir bras levés au pied du bloc, prêt à amortir une chute éventuelle

armi les vallées latérales de la vallée d' Aoste en rive gauche de la Doire Baltée, la Valpelline figure probablement parmi les moins courues. Aucune remontée mécanique n' y facilite la tâche de qui veut gagner de la hauteur. Le patrimoine naturel semble donc préservé sur les flancs de ces montagnes, bien qu' un grand barrage y ait été érigé afin de produire du courant. Le connaisseur constatera combien les traditions en Valpelline sont similaires à celles des Alpes valaisannes. Vie pastorale où la robe des vaches d' Hérens domine, architecture très typée mêlant quelques rares raccards à de magnifiques bâtisses de pierres, patois encore parlé ( avec l' italien et le français ), techniques d' irrigations similaires ( les bisses deviennent ici des rus ). La gastronomie reste basée sur les succulents produits du terroir, où les viandes et fromages dominent. Les vins et quelques spécialités locales qu' il faudra déni-

Photos: Stéphane Maire T E X T E / P H o T o S Stéphane Maire, Commeire

P

Par-delà le Gd St-Bernard

Feedback