La Marmolada

Cette montagne culmine à 3343 m (Punta Penia), ce qui en fait la plus élevée des Dolomites. Sa face sud rocheuse, large de 2 kilomètres et d’une hauteur allant jusqu’à 800 mètres par endroits, compte parmi les plus célèbres des Alpes. Au nord, le Ghiacciaio della Marmolada descend sur le Passo Fedaia. Sur le glacier, des skieurs s’adonnent à leur passion, et l’on voit parfois des freeriders dans la face nord autrefois en glace. Pendant la Première Guerre mondiale, un important réseau de tunnels surnommé «la ville de glace» avait été creusé dans le glacier.

Pourquoi pas?

Les voies normales combinées: Ascension par l’arête W (1450 m, PD, 7 h), alliant via ferrata et course sur glacier. En montant depuis le N, on traverse ce qui reste du Ghiacciaio del Vernel. La via ferrata de l’arête W est cotée K2 (moyen). Descente côté N par l’autre voie normale, avec de courts passages d’escalade (I), avant de gagner le Rifugio Pian dei Fiacconi par le Ghiacciaio della Marmolada.

La voie historique: La face S compte environ 200 voies cotées jusqu’à 10 (UIAA). La voie Tomasson (24 L, IV+/V, 5 h) fut la première sur la Punta Penia. Elle a été ouverte par l’Anglaise Beatrice Tomasson le 1er juillet 1901, accompagnée des guides Michele Bettega et Bortolo Zagonel, avec comme décor une tempête de neige et des chutes de pierres. Aujourd’hui, le guide Maurizio Giordani met en garde contre «un rocher pas tout à fait solide» et «l’ambiance très austère».

La voie célèbre: La voie Vinatzer (1936) / Messner (1968)(30 L, VI+ A0 et VII–, 10-12 h) est la classique absolue de la face S. La sortie Messner par les dalles fantastiques, mais sans visibilité à partir du milieu de la paroi, compte parmi les performances les plus marquantes de Messner. Parmi les autres voies légendaires de la face S, on compte Moderne Zeiten (VIII–, Mariacher/Iovane, 1982) et Weg durch den Fisch (IX–, Koller/Sustr, 1981). En 2007, Hansjörg Auer (1984-2019) les a toutes deux gravies en solo.

«Ici se manifestent des émotions et des expériences qu’il vaut la peine de raconter. Et de comprendre.»

Maurizio Giordani a ouvert plus de 50 nouvelles voies dans la face S. Il les décrit dans ses guides depuis 1986.

L’homme en montagne

A la fin des années 1970, Heinz Mariacher, sa copine Luisa Iovane et d’autres Tyroliens dont Franz Kröll, Reinhard Schiestl et Prem Darshano ont inauguré une nouvelle ère dans la face S de la Marmolada: des premières ascensions difficiles dans des temps très rapides avec un équipement minimal.

Altitude: 3343 m (Punta Penia)

Hauteur de culminance: 2134 m → Toblacher Feld

Proéminence: 55,3 km → Schneebiger Nock

Première: 28 septembre 1864, Paul Grohmann accompagné d’Angelo et Fulgenzio Dimai

Voies normales: arête W ou itinéraire glaciaire au N

Cabanes: Rifugio Contrin (2016 m), Rifugio Falier (2074 m), Rifugio Pian dei Fiacconi, Capanna Punta Penia (3340 m)