La nouvelle cabane Kesch (GR). Gestion exemplaire de l'énergie

Gestion exemplaire de l' énergie

La nouvelle cabane Kesch ( GR ) 1

Après sept chantiers d' extension, de rénovation ou de transformation au cours des cent dernières années, la section Davos a fait de la reconstruction de la cabane Kesch ( Chamanna digl Kesch, 2632 m ) un événement particulier. La cabane se distingue en effet par sa conception et sa gestion de l' énergie, récompensées par le Prix Energie Solaire 2001, catégorie C ( architecture ).

L' énergie des bassins de retenue et des centrales électriques, distribuée par réseaux, mise sous câble jusque dans les derniers recoins du pays, disponible en pressant un bouton, toujours en suffisance et au meilleur prix: il n' y a rien de tel dans les cabanes du CAS! L' énergie pour le chauffage, l' éclairage et le fonctionnement des divers appareils doit, dans la plupart des cas, être produite sur place – un processus cher et complexe. Le choix se pose entre le gaz, le bois, l' énergie hydroélectrique et l' énergie solaire. Le gaz et le bois ne sont pas des solutions idéales, car il faut les amener à la cabane. L' énergie hydraulique et le soleil réclament, pour leur part, des investissements relativement élevés sous forme de turbines, de panneaux photovoltaïques, d' accumulateurs et de régulateurs, mais garantissent ensuite un courant électrique permanent et renouvelable.

Conception globale Les responsables de la reconstruction de la cabane Kesch ont opté pour l' énergie solaire. L' élément central du bâtiment est en effet un réfectoire grand et clair, doté d' une large vue sur le sud, vers le Piz Kesch, le Piz Porchabella et le glacier du même nom. Comme la façade est orientée plein sud, il a été possible de réaliser un programme énergétique fondé sur une utilisation intensive de l' éner solaire. Des collecteurs de grande dimension ont été installés sur le toit pour chauffer l' eau ménagère. Des panneaux photovoltaïques, en façade et sur le toit, fournissent de l' énergie pour l' éclairage, les réfrigérateurs et congélateurs, le lave-vaisselle et la machine à laver, les pompes et autres machines. Grâce à une isolation thermique transparente sous les fenêtres de la façade sud, le mur de calcaire peint en noir, situé juste derrière, se réchauffe pendant les heures ensoleillées. La chaleur ainsi emmagasinée est restituée, après le coucher du soleil, dans le réfectoire. Enfin, les grandes baies vitrées, grâce à leur transparence élevée à la lumière solaire, contribuent à chauffer les locaux qu' elles abritent et constituent également une barrière contre les fuites d' air chaud, avec pare-vapeur et protection contre le vent.

Conçue écologiquement Ce n' est pas uniquement par le biais de l' utilisation de l' énergie solaire que l'on a pensé à la protection de l' environne. Pendant l' été, une petite turbine, branchée sur la conduite d' eau, fournit du courant électrique supplémentaire et sert également, lors de longues périodes de mauvais temps, à assurer l' approvi de base en électricité. Les parois sont en mélèze d' origine locale, non traité. Une station d' épuration biologique, sans odeurs, traite l' eau des toilettes, de la cuisine et de la machine à laver. Et, comme le bois ne sert plus à chauffer, mais seulement à faire la cuisine, de nombreux vols de transport par hélicoptère sont ainsi évités.

Test Novembre 2000. Le vent est fort, le ciel, très nuageux, et la température, glaciale: –5°C. Au niveau de la cave, où se trouve l' entrée, la température n' est pas vrai-

1 La « Chamanna digl Kesch » de la section Davos compte 92 lits répartis dans douze pièces d' une capacité allant de 4 à 12 personnes. Elle est gardiennée de Noël à Nouvel-An, en mars et avril, et de fin juin à fin octobre; sur demande le reste du temps. Le local d' hiver, pour 20 personnes, est toujours ouvert. Réservation et information auprès des gardiens: Erika et Ruedi Käser, Ufm Ried, 7494 Wiesen; tél. 081/404 17 26; tél. de la cabane: 081/407 11 34; site Internet: www.kesch.c.h; courriel: kesch@sac-davos.ch.

L' ambiance de la salle à manger est plutôt inhabituelle pour une cabane du CAS Pho to s:

Remo Ku nd ert LES ALPES 11/2001

ment agréable. C' est normal, car beaucoup de chaleur pourrait se perdre par la porte. Un étage plus haut, cependant, dans le local de séjour, nous entrons dans une pièce chauffée par le soleil à 20°C: ça fonctionne! Et, dans les dortoirs situés sous le toit, la température ne descend pas en dessous de 10°C, grâce à une couche d' isolant thermique de 20 cm d' épaisseur.

Malgré les milliers d' heures de travail bénévole investies par les membres, toute reconstruction ou transformation d' une cabane représente, pour une section du CAS, une lourde charge financière, en particulier si les subventions font défaut. Pour la reconstruction de la cabane Kesch, nous avons pu compter sur le legs d' un célèbre guide de montagne de la région, Peter Ettinger. La cabane, qui sert de référence dans tout l' Arc alpin en matière d' utilisation de l' énergie solaire, était sans doute le meilleur monument qu' on pouvait lui consacrer. a

Remo Kundert, Winterthour ( trad. )

Feedback