Le Caucase rend hommage au Nadelgrat Arrêt sur histoire

Dans l’article «The North District of the Saas Grat» (Alpine Journal de novembre 1881), l’alpiniste, collectionneur d’art et politicien anglais William Martin Conway risquait une comparaison audacieuse: les sommets alignés au nord du Nadelhorn étaient «almost as unknown as the Caucasus to the climbing world». Il y faisait état d’excursions splendides et de possibles premières, à l’attention d’alpinistes anglais invités à mieux connaître ce massif des Alpes valaisannes si bien visible de Viège. Mieux encore: il illustrait son texte d’une photo en noir et blanc, et quel cliché! Le premier publié par l’AJ, un panorama dépliable où l’on voit le Dom, tout le Nadelgrat avec la Lenzspitze, le groupe du Fletschhorn à droite et les Alpes bernoises en arrière-plan. Dans son texte, Conway félicitait le photographe William Federick Donkin, né en 1845 et qui devait disparaître en 1888 avec son camarade de club Henry Fox, et les guides suisses Kaspar Streich et Johann Fischer lors d’une tentative de première au Koshtan-Tau (5151 m), dans le Caucase.

Feedback