Les seniors au CAS – aujourd'hui et demain

Le sport pour les personnes âgées – désormais classées dans la catégorie « aînés » ou « seniors » – est depuis plus d' une décennie un thème de discussion à l' échelon politique. Le CAS a offert pour la première fois en 1994 une formation de chef de courses pour seniors et, en 1995, a mis sur pied un groupe de travail sur ce thème, dont le rapport final est maintenant disponible.

Se hâter lentement En 1989, le conseiller national Peter Hänggi a demandé par postulat au Conseil fédéral d' étudier des mesures de promotion et un programme de sport pour les personnes âgées. Un an plus tard, le conseiller fédéral Cotti a donc mandaté la commission fédérale des sports pour élaborer un programme-cadre. Chargée de coordonner les activités mises en route, l' Ecole fédérale de sport de Macolin, en collaboration avec la SISS et Pro Senectute, a mis sur pied une conférence de coordination et proposé des cours de formation aux sports pour seniors. Le CAS, membre de la SISS depuis 1991, a dispensé en 1994 ses premiers cours de chef de courses pour groupes de seniors.

Le CAS aussi Pour approfondir la question des sports à proposer aux aînés, le CC Jaman a chargé, en 1995, la commission de randonnée alpine de former un groupe de travail ad hoc. Dix membres du club, venus de tout le pays 1 se sont mis à disposition pour explorer le sujet. La pre-

1 Le groupe de travail mis sur pied en 1995 comprenait les personnes suivantes: Willi Aegerter, Section Oldenhorn et commission des randonnées alpines; Isaline Gerhard, Jaman; Fritz Gurtner, Berne; Karl Hadorn, Blümlisalp; Annemarie Heule, Gotthard/Hoher Rohn et commission; Renzo Sailer, Leventina; Fritz Schindler, Tödi/Brugg/Bachtel; Hans Spillmann, Genève/La Dôle; Delphine Szotz-niovsky, Angenstein; Gerty Widmer, Weissenstein et commission; et les chefs de secteur André Blanc et Peter Siegrist.

Les seniors demandent des activités sportives attrayantes et adaptées à leur âge; vétérans bâlois dans l' Oberland bernois Pho to :Ma rg rit Sie be r

Vie du club

Vita del club

Aus dem Clubleben

LES ALPES 6/2001

risant l' éclosion d' activités séduisantes et adaptées à l' âge. Le fil à suivre est toujours celui de l' aspect social, qui est souvent l' élément déterminant pour la participation à l' activité proposée.

Parmi les recommandations et les propositions désormais soumises au Comité central et aux sections, il faut particulièrement mentionner la désignation uniforme des groupes d' aînés ainsi que la délimitation de la limite inférieure d' âge, la représentation au sein des instances du CAS et le financement des groupes. Toutes les personnes intéressées par ces questions peuvent demander le rapport final au secrétariat central du CAS. a

Annemarie Heule, Richterswil ( trad. )

Feedback