L'escalade comme activité sportive scolaire. Franc succès pour le projet «Rivella Climbing»

L' escalade comme activité sportive scolaire.

Franc succès pour le projet « Rivella Climbing »

C' est déjà la seconde année que le mur de grimpe mobile du CAS tourne dans les écoles suisses. Le but principal est de promouvoir l' escalade comme sport enseigné à l' école et de faire connaître le CAS comme partenaire compétent 1. Un premier bilan

très prometteur.

« Savez-vous ce qui se cache derrière ces trois lettres ?» demande Michael Guggisberg aux vingt et un élèves de la classe de troisième primaire de Bönigen en montrant le logo du CAS imprimé en grand sur le mur d' escalade. « S pour suisse !», la réponse fuse. En revanche, les élèves ignorent que le C et le A signifient Club alpin. D' où le sauraient-ils, d' ail? Les sports de montagne n' appar pas aux activités sportives scolaires traditionnelles, comme le volley-ball, la natation ou les agrès. Pas encore, bien que l' escalade soit un sport idéal à enseigner à tous les degrés scolaires et qu' elle offre des possibilités qui font défaut aux autres sports.

L' escalade – un sport moderne et actif « L' escalade est plus qu' un sport à la mode », commence Michael, « c' est un sport cool, moderne, mais avant tout actif. Si l'on est passif, on n' avance pas. Chaque geste reçoit une sanction immédiate: soit l'on tient la prochaine prise, soit l'on est à nouveau sur le sol ou suspendu à la corde. Grimper est inscrit dans les gènes de tout être humain, comme le montrent les installations prévues à cet effet dans les places de jeu, prises d' assaut par chaque petit enfant.

Les murs artificiels permettent de promouvoir l' escalade de manière ponctuelle dans les écoles. Les enfants peuvent sans danger chercher leurs limites personnelles et les repousser. L' escalade permet non seulement de renforcer la musculature, d' améliorer la tenue du corps et la mobilité, mais apprend encore à se prendre en charge et à faire confiance aux autres – deux vertus de plus en plus importantes dans la scolarité actuelle. »

L' escalade à l' école Michael Guggisberg a massivement participé au développement du projet « l' escalade fait école ». Ce maître d' école primaire, qui enseigne depuis seize ans à des élèves de tout âge, essaie depuis longtemps d' introduire l' escalade dans les heures de sport. Alors en poste dans le Diemtigtal, à Zwischenflüh, c' est sur son initiative qu' un mur d' escalade a été construit dans le complexe sportif de Wiriehorn, où il a ensuite régulièrement donné ses leçons de gym. Michael a aussi organisé plusieurs cours de perfectionnement pour les enseignants autour du thème de l' escalade à l' école. Car au contraire des maîtres de sport issus des hautes écoles ou de Macolin, l' escalade n' est pas au programme de la formation des enseignants primaires.

Une semaine test: l' escalade enseignée à l' école Enseigner l' escalade pendant les heures de sport nécessite une infrastructure spécifique et coûteuse. La décision de construire un mur d' esca ou de bouldering dans une salle de gymnastique ne se prend, en règle générale, pas à la légère: il faut être convaincu de son utilité. C' est là qu' in le projet « Rivella Climbing »: les professeurs, la direction de l' école et les autorités responsables ont une semaine pour se convaincre que l' esca est un sport particulièrement adapté à l' enseignement scolaire. Car le mur de grimpe mobile, qui tourne dans les écoles de Suisse, reste une semaine dans la salle de gymnastique de l' établissement. Un moniteur J+S 3 d' escalade, avec expérience de l' ensei, se charge de l' encadrement. Il dirige le montage du mur, donne les leçons d' escalade, mais répond encore aux questions du corps enseignant sur la construction d' un mur, la sécurité, la responsabilité, la formation et

Une planification de l' espace habile: le mur de grimpe prend peu de place dans la salle de gymnastique de l' établisse Pho to s:

Ma rk us Ru ff 1 « L' escalade fait école » entamera en janvier 2002 une nouvelle tournée dans les écoles suisses. Information et formulaires d' inscription sous www.sac-cas-ch, « Jeunesse », ou auprès de Fabienne Wüthrich, tél. 031/370 18 18, e-mail jugend@sac-cas.ch. Dossier d' information gratuit.

ment scolaire d' Unterseen et offre pourtant de nombreuses possibilités, à tous les niveaux de difficulté

Activités jeunesse

Attività dei giovani

Jugend-Infos,Berichte,Aktivitäten

LES ALPES 8/2001

l' équipement.

Les écoles construisent des murs de grimpe... L' an dernier, le mur de grimpe du CAS a fait halte dans 17 écoles – cette année, il devrait en visiter 19 – avec un bilan réjouissant. Presque tous les établissements scolaires visités envisagent sérieusement de construire leur propre mur. Le pas a même déjà été franchi par l' école primaire d' Interlaken, qui s' est dotée de l' infrastructure nécessaire avec l' aide de Michael Guggisberg, professeur dans cet établissement. Peu après l' inauguration, un cours de perfectionnement pour les enseignants a été mis sur pied.

... et les jeunes intéressés rejoignent l' AJ ou l' OJ Les élèves mordus par le virus de la grimpe ont été rendus attentifs à l' exis de la jeunesse du CAS d' Interlaken et aux activités qu' elle propose. « Quelques élèves de l' établissement primaire d' Unterseen ont déjà rejoint l' AJ ou l' OJ », se réjouit Monika Schoch, la responsable de la jeunesse, qui déplore seulement de ne pas pouvoir utiliser le mur construit. En effet, comme la salle de gym est utilisée la journée par l' école et le soir par les diverses sociétés sportives locales, elle n' est pas, pour le moment, à la disposition du CAS.

Entre-temps, les élèves de troisième année de l' école primaire de Bönigen ont enfilé, avec l' aide de leur professeur et de deux mamans, leur baudrier. Michael réclame une concentration absolue: « L' es n' est pas un sport dangereux, mais vous ne devez faire aucune faute en assurant !», avertit-il. Les élèves forment des cordées de trois: pendant que l' un grimpe, le deuxième assure avec le demi-nœud d' amarre et le troisième contrôle la corde d' assurage. Ce système permet à tous les jeunes de la classe d' utiliser en même temps le mur et de grimper très vite de manière indépendante, avec un minimum de surveillance. On escalade seulement en moulinette.

La paroi d' escalade nourrit les potins du village « Quel dommage que la « montagne du CAS » soit déjà démontée vendredi après-midi !», déplore Jürg Frei, qui l' avait fait venir à Bönigen. « Les 1600 francs de location pour la semaine ont été bien investis: le mur a été utilisé sans interruption par l' école la journée, et, le soir, par les sociétés sportives, qui ont apprécié le changement !» Frei était très impressionné par l' enthousiasme que les élèves réputés difficiles et que, d' ordinai, presque rien ne motive, ont mis à grimper et à assurer, mais aussi à monter le mur. « Le mur d' escalade, le sujet de conversation du village cette semaine, restera un thème de discussion dans l' établissement scolaire. Nous examinerons, lors de la prochaine conférence des maîtres, comment continuer à offrir aux élèves la possibilité de faire de l' escalade pendant les heures de gym. »

Entre-temps, la plupart des élèves sont parvenus pour la ixième fois en haut des six mètres du mur, dont ils ont essayé toutes les voies. On doit même sommer quelques-uns à plusieurs reprises d' enle leur baudrier. « Si seulement ce mur était toujours là! On peut vraiment bien grimper! C' est pas si difficile! Et moins assommant que les perches, où j' arrive même pas à la moitié !», vitupère Nicole, la tête rougie par l' effort et l' excitation. Seul le maître de classe s' étonne que tous les élèves regagnent le vestiaire ravis, même les plus nuls en gym et les moins motivés. Michael Guggisberg, lui, sait depuis longtemps déjà que l' escalade est une activité sportive scolaire idéale, car, plus que tout autre sport, elle permet la réussite dès le départ. a

Markus Ruff, préposé à la jeunesse ( trad. ) L' escalade pendant les heures de gym, c' est vraiment le pied!

Le bouldering demande déjà de se prendre en charge. Michael Guggisberg est de bon conseil On peut construire des voies faciles comme des voies difficiles, en modifiant l' inclinaison du mur. Tous les élèves, des plus doués aux moins doués, trouvent des défis qui leur correspondent

Feedback