L'humour par tous les temps. Les réunions du Bachtel et de l'Etzel

Vita del club

Aus dem Clubleben

Les réunions du Bachtel et de l' Etzel

L' humour par tous les temps

Les traditionnelles réunions de sections de l' Etzel et du Bachtel ont accueilli les « Muotathaler Wetterschmöcker ». Ces humoristes de la météo ont provoqué bien des éclats de rire chez les cent personnes présentes à chacune de ces réunions.

On peut toujours parler du temps qu' il fait. Mais difficile d' en parler avec autant d' humour que les « Wetterschmöcker » du Muotathal, qui flairent à l' avance les humeurs du ciel. En dignes représentants de leur corporation, Martin Holderer et Martin Horat ont démontré tout leur sens de l' humour et des prévisions météorologiques fin décembre à l' Etzel, puis début janvier au Bachtel. On se réjouit de voir venir les quantités de neige annoncées, même si l' autodérision des présentateurs météo du jour donne à penser qu' il ne faut pas prendre leurs prévisions au pied de la lettre. Il faut dire Martin Horat, des « Muotathaler Wetterschmöcker », démontre avec humour comment on peut parler du temps qu' il fait sans s' ennuyer En présence de certaines dames, la barbe de Martin Holderer grésille: un bon indice pour ses prévisions météorologiques que l' humour fait partie intégrante des statuts du club des « Innerschwyzer Meteorologen » ( en suisse-allemand dans le texte ), fondé en 1847.

Début décembre à l' Etzel, les « Wetterschmöcker » ont prédit beaucoup de neige pour les fêtes de fin d' année, trop de neige même, d' après Martin Horat. Si cette prévision ne s' est pas réalisée, les prophètes de la météo peuvent en revanche se féliciter d' avoir vu venir la douceur de fin janvier. Pour la suite, ils prévoient de bonnes quantités de neige. Espérons que le temps leur donnera raison! En mars, d' après Martin Holderer, les conducteurs de chasse-neige devront même s' asseoir sur le toit de leurs engins pour éviter d' être engloutis par l' or blanc.

Quand la barbe grésille

Mais sur quoi ces météorologues bien particuliers fondent-ils leurs prévisions? Pour Martin Holderer, l' observation des souris et les grésillements de sa barbe en présence de dames sont des signes infaillibles. Son collègue est moins disert sur ses méthodes; on retiendra néanmoins comme indice les traces laissées par les cornes de vaches.

L' ambiance musicale des deux réunions était assurée respectivement par l' orchestre « Die urchige Höckler » et par le chœur d' hommes de Meilen. Au Bach- Photos: Alexandr a Rozkosny Dans la salle, l' ambiance était au beau fixe A 100 ans, dont septante comme membre du CAS, Conrad Joos, de la section Bachtel, est resté un pianiste aux doigts agiles Le jour de la réunion de l' Etzel, le temps dehors était au fœhn, avec quelques éclaircies

Feedback