Ma racine d’or, Rhodiola rosea La plante du XXIe siècle

Avec ses vertus déstressantes, énergisantes et antioxydantes, Rhodiola rosea ou orpin rose a tout pour devenir l’une des plantes les plus prisées du 21e siècle. C’est en tout cas la conviction de l’herboriste Andrée Fauchère qui se livre ici à une présentation très détaillée de ce végétal aux fleurs jaunes ou rosées qui s’épanouit entre 1000 et 4000 mètres. On y apprend que les populations de Sibérie utilisaient déjà ses racines en tisane pour fortifier leur santé il y a 3000 ans, que les Vikings croyaient en ses effets sur la longévité, que la pharmacopée mongole l’utilisait contre la tuberculose et le cancer, et que les athlètes soviétiques en étaient friands. L’auteur s’attarde également sur les procédés de culture en Suisse et sur les usages actuels et potentiels de cette crassulacée qui pousse notamment au Tessin, et dans les vallées valaisannes de Binn et de Saas.

Intéressant, que l’on soit ou non adepte de la santé par les plantes.

Auteur

Andrée Fauchère

Source

Editions Slatkine, 2019, ISBN 978-2-8321-0907-6, 22 francs

Feedback