«Mes sœurs! a vos piolets!» | Club Alpin Suisse CAS

«Mes sœurs! a vos piolets!»

C’est entre hommes que la section Bern du CAS a fêté ses 40 ans d’existence le 26 avril 1903 au restaurant «Thalgut», au bord de l’Aar, entre Gerzensee et Wich­trach. En effet, le 4 mars 1903, on avait décidé par 28 voix contre 13 d’«organiser la fête sans les dames», comme on peut le lire dans Die ersten fünfzig Jahre der Sektion Bern S.A.C. 1863-1913 («Les cinquante premières années de la section Bern CAS 1863–1913»). L’une des surprises de cet événement auquel parti­cipèrent 100 membres fut la présentation du premier ­numéro de la nouvelle revue Das Alpenveilchen, l’«organe officiel du D.A.C., le Club ­Alpin des Dames, nouvellement fondé». Sur six pages au format A4, on peut lire des choses plus ou moins gentilles ou méchantes à propos du «mouvement de femmes dans les Alpes ­secrètes et fleurissantes». D’une part, il est décrit comme une «maladie endémique indéracinable» dans tous les pays alpins. D’autre part, on trouve un appel qui était peut-être sérieux, car finalement, Elise ­Brunner, première membre d’honneur de la section Bern, l’a repris énergiquement: «Mes sœurs! Debout! Piolet à la main! Laissez le bas de laine et la tasse à café à la maison! Allons en montagne!»

Feedback