Moisson de médailles, foule de participants. Saison 2007/2008 de ski-alpinisme

Moisson de médailles, foule de participants

La saison 2007/2008 de ski-alpinisme a été l' une des meilleures que la Suisse ait connues: aux Championnats du monde qui se sont déroulés aux Portes-du-Soleil, l' équipe helvétique a récolté dix-neuf médailles, dont cinq pour la seule Nathalie Etzensperger. Les courses de la Coupe suisse, quant à elles, enregistrent une participation record.

Fin février, ce ne sont pas moins de dix-neuf médailles que les quatorze membres de l' équipe de Suisse – sept athlètes de chaque sexe – ont remportées aux quatrièmes Championnats du monde de ski-alpinisme. La palme revient à Nathalie Etzensperger, de Brigue-Gamsen, avec quatre médailles en cinq courses. Après avoir pris la quatrième place – « La pire! », dira-t-elle, dépitée, aux journalistes –, dans la course individuelle au début des compétitions, elle obtiendra l' or le lendemain avec le relais, l' argent dans le concours par équipes 24 heures plus tard, et le bronze en Vertical Race après un seul jour de repos. Elle terminera encore troisième dans la course de longue distance. Enfi n, le même rang obtenu par l' équipe féminine au classement général par nations lui vaudra sa cinquième médaille.

Tonsure pour une victoire

Agée de 40 ans et mère de trois enfants, la Haut-Valaisanne était fatiguée mais heureuse le dernier soir des championnats, et se réjouissait de retrouver sa famille. A l' instar de la plupart des membres de l' équipe de Suisse, Rolf Zurbrügg, le chef de discipline, était rayonnant. Lui qui avait escompté dix médailles – secrètement, quinze, il avait de quoi être comblé par les dix-neuf conquises, résultat presque égal aux vingt d' il y a quatre ans et bien supérieur aux dix des derniers mondiaux. Nicolas Combe, entraîneur des espoirs, voyant l' équipe féminine de relais, dans laquelle fi gurait son épouse Séverine Combe Pont, prendre la tête dès le départ, promit de se raser la tête en cas de victoire. Résultat: la boule à zéro! Concernant ses poulains, il était particulièrement satisfait de l' or qu' ils ont remporté en relais. Au cours des années à venir, il continuera de tout mettre en œuvre pour que ces jeunes bien motivés améliorent encore leurs performances.

Incident technique: la médaille s' envole

La malchance n' a pas complètement épargné nos sportifs. En effet, Florent Troillet, en tête de la course de longue distance après les deux premières montées, a vu ses espoirs de médaille s' envo dans la troisième des sept descentes, au moment où la boucle de sa chaussure a lâché. Le garde-frontière du val de Bagnes a accepté très sportivement son sort. Tout en regrettant d' avoir été victime de cet incident alors qu' il pouvait viser l' argent, il sait que l'on n' est jamais à l' abri d' une telle mésaventure. En dépit de son handicap, il a franchi la ligne d' arrivée, la chaussure ouverte, au bout de trois heures, se classant quatrième avec un retard de six minutes seulement sur l' Italien Guido Giacomelli, le nouveau champion du monde. Au classement par nations, l' Italie a terminé première avec vingt-cinq médailles, précédant la Suisse et la France, qui en ont remporté respectivement dix-neuf et dix-sept. Par ailleurs, les membres de l' équipe helvétique ont obtenu sept quatrièmes places. Il s' en est donc fallu de peu pour que la Suisse réitère sa moisson de vingt médailles. Au total, vingt-huit pays, d' Andorre au Venezuela en passant par le Chili, la Chine, la Grèce, Médaille en vue! Arrivées deuxièmes dans la course par équipes, Nathalie Etzensperger et Séverine Combe Pont ne boudent pas leur joie Photos: Gér ar d Ber thoud Course de longue distance. Les Suissesses ne se laissent pas impressionner par le mauvais temps Médailles: bilan de l' équipe suisse Dames Nathalie Etzensperger, Brigue: or ( relais ), argent ( course par équipes ), bronze ( Vertical Race, longue distance et classement par nations ) Gabrielle Magnenat, Vaulion: or ( relais ), argent ( longue distance ), bronze ( équipe ) Catherine Mabillard, Troistorrents: bronze ( équipe ) Séverine Pont, Genève: or ( relais ) et argent ( équipe ) Marie Troillet, Lourtier: or ( relais ) Espoirs dames Emilie Gex-Fabry, d' llliez: argent ( Vertical Race, longue distance ), bronze ( course individuelle ) Messieurs Florent Troillet, Lourtier: argent ( course individuelle et relais ) Martin Anthamatten, Zermatt: argent ( relais ) Didier Moret, Sâles: argent ( relais ) Espoirs messieurs Pierre Bruchez, Fully: argent ( course individuelle, relais et Vertical Race ) Juniors dames Laurence Mazzucco, Les Plans sur Bex: or ( relais ), argent ( Vertical Race ) et bronze ( course individuelle ) Juniors messieurs Werner Marti, Grindelwald: argent ( Vertical Race ) Randy Michaud, Champéry: or ( relais ) Alan Tissières, Saleinaz: or ( relais ), bronze ( Vertical Race ) Pour tout savoir sur les championnats du monde de ski-alpinisme: www.smwc2008.ch la Nouvelle-Zélande, la Pologne et la Roumanie, ont participé aux Championnats du monde. A signaler, enfin, que les coureurs ont été soumis à des tests antidopage systématiques.

Forte participation aux courses suisses

Comme chaque année où a lieu la Patrouille des Glaciers, les sept courses comptant pour la Coupe suisse ont connu une très forte participation. C' est ainsi que le Championnat suisse par équipes, qui s' est déroulé dans le cadre du Trophée des Gastlosen, a enregistré 1105 concurrentes et concurrents au départ. Inscrite pour la première fois au programme, la course individuelle de Davos a permis de classer 164 coureurs. Avec 46 équipes de deux, la participation au relais nocturne de Bulle a été relativement modeste. Les nombreuses courses organisées la nuit sur des pistes éclairées ont rencontré un vif succès des deux côtés de la Sarine. Le légendaire Trophée du Muveran, qui existe depuis plus de soixante ans, a servi de dernière course de préparation en vue de la Patrouille des Glaciers, qui s' est déroulée mi-avril 1. Le nombre total d' équipes de trois admises aux départs de Zermatt et d' Arolla était limité à 1400 et il a fallu refuser l' inscription de plus de 1500 candidates et candidats, faute de capacité d' accueil. C' est dire l' attrait qu' ont exercé les compétitions 2007/2008 de ski-alpinisme, en particulier l' épreuve phare valaisanne. a Ruth Oehrli, Gstaad ( trad. ) 1 La Patrouille des Glaciers a eu lieu après le bouclage de ce numéro. Le Trophée des Gastlosen s' est déroulé sous un soleil radieux avec de très nombreux participants Trophée des Gastlosen: s' il est une voie qui mène au sommet, c' est bien celle-ci Photo: màd.

Photo: Gér ar d Ber thoud T E X T E / P H O T O SFrançoise Funk-Salamí

U

ne vieille légende raconte que le Bon Dieu, en visite en Valais, avait constaté la grande sécheresse du pays. Croisant un paysan sur son chemin, il lui dit: « Il fait beaucoup trop sec dans votre pays, il faudrait que je fasse pleuvoir bientôt. » Mais le paysan lui répondit: « Oh non, Seigneur, laissez-nous faire: nous nous y connaissons mieux en irrigation! » Ce serait à cause de ce paysan présomptueux que le Bon Dieu punit le Valais avec un ciel avare en pluie.

Nulle part en Suisse le soleil ne tape aussi fort qu' en Valais, nulle part la pluie n' est aussi rare. S' y ajoute le vent,

Feedback