Montagne élancée (Une -)

La Jeunesse du CAS de la région de Bâle s' est présentée à l' occa de la manifestation qu' elle a organisée le 23 juin 1996 et qui a remporté un grand succès, animée qu' elle était par un exercice ^ de rappel vertigineux de 250 m, à 14 la tour de St.. " " .Chrischona.

De la montagne-archétype à la tour Donnez à un enfant un crayon et une feuille de papier et demandez-lui de dessiner une montagne. Il en résultera selon toute vraisemblance l' image d' un sommet pointu et étroit, une sorte de montagne archétypique ou de Cervin. Accentuez la stylisation de cette montagne élancée et vous aboutirez logiquement à la forme d' une tour, du genre de celles que construisent les humains.

Dans le passé, on avait besoin de tours pour voir loin. Aujourd'hui, ce sont les télécommunications qui en font usage, et la plus haute construction de ce type en Suisse est celle qui se dresse sur la colline de St.. " " .Chris-chona, près de Bâle. Elle s' élance de 250 m dans le ciel, dont 152 m en béton et 98 m pour la structure métallique sommitale. Elle comporte des appareillages de haute technicité servant à la transmission radio, TV et téléphonique. Par fort vent ( environ 160 km/h ), la tour de béton s' écarte de son axe de quelque 30 cm et, à l' extrémité du pylône métallique, l' écart atteint même 2,5 m! Dix mille m3 de béton et 13001 de fer d' arma assurent la stabilité de l' ensem, qui pèse au total - avec le sous-sol et les fondations - le poids respectable d' environ 230001.

Un substitut de montagne Par une froide journée de l' été de cette Année de la Jeunesse, les ojiens des sections Angenstein, Basel, Baselland et Hohe Winde, sous l' experte direction technique de Remo Michel ( commission de la jeunesse du CAS et organisateur ) et Jürg Meyer ( guide et récemment nommé délégué du CAS à la protection de la montagne ), ont effectué des rappels dans le vide du haut de deux terrasses de la tour, laquelle repose sur trois piliers. La hauteur énorme était encore renforcée par le brouillard qui s' obstinait à envelopper la construction. La lumière diffuse n' a cependant pas empêché les nombreux parents et spectateurs présents d' observer leurs protégés, tandis que ceux-ci, avec un plaisir manifeste, se laissaient descendre dans l' abîme le long des cordes. Et pendant ce temps, les plus petits s' en donnaient à cœur joie sur le mur d' escalade installé à proximité.

Une manifestation tout à fait réussie qui a donné l' occasion à maint participant de voir « la svelte montagne du Chrischona » sous un œil nouveau.

Bernhard Rudolf Banzhaf, Saas Fee ( trad.. " " .Impressionnant exercice de rappel à la tour de Chrischona: une descente « sur fil d' arai » d' une longueur inusitée en montagne!

fie du club

rïta del club

lus dem Clubleben

Feedback